Halte au terrorisme d’Etat israélien !

Depuis plusieurs semaines, le terrorisme d’Etat Israélien se déchaîne contre les peuples palestiniens et

lundi 17 juillet 2006

Depuis plusieurs semaines, le terrorisme d’Etat Israélien se déchaîne contre les peuples palestiniens et libanais avec la complicité active de la communauté internationale et de la plupart des régimes arabes. La responsabilité de l’ONU est patente, notamment dans le massacre de 20 villageois dont 9 enfants de Marwahin qui, cherchant un refuge auprès de la FINUL (Force Internationale des Nations Unis au Liban), ont été repoussés de cette base et ainsi livrés aux tirs meurtriers et délibérés de l’aviation israélienne.

Prenant prétexte des résistances palestiniennes et libanaises contre l’armée israélienne, le gouvernement colonial et raciste d’Ehud Olmert s’attaque délibérément et en toute impunité aux populations et aux infrastructures civiles. L’objectif déclaré de cette campagne de terreur est de détruire les mouvements de résistance pour permettre à Israël d’achever la colonisation de la majeure partie de la Cisjordanie et de renforcer sa position hégémonique dans le Moyen-Orient. En parallèle aux opérations militaires, une offensive politique dirigée par Washington et à laquelle participent la France, l’Arabie Saoudite, l’Egypte et la Jordanie est lancée pour forcer le gouvernement libanais à céder aux deux principales exigences israéliennes :

  •  la libération inconditionnelle des soldats capturés
  •  le désarmement du Hezbollah libanais

    Les dernières prises de position du président Chirac confirment la véritable vassalisation de la diplomatie française par Washington et Tel Aviv. Le Hamas et le Hezbollah sont désignés par le président français comme seuls responsables de l’escalade actuelle alors qu’un gouvernement d’assassins qui n’hésite pas à semer la mort et la destruction est timidement critiqué pour la « disproportion » des moyens qu’il met en œuvre. Rappelons que ces mouvements de résistance ont une véritable légitimité nationale et démocratique confirmée par les dernières élections en Palestine et au Liban.

    Par ailleurs, le mépris affiché par les « démocraties » occidentales pour l’expression démocratique des peuples arabes et leurs aspirations nationales légitimes participe jour après jour à créer les conditions favorables au « choc des civilisations » qui n’était, il y a quelques années que le délire d’une clique d’idéologues belliqueux, mais qui semble aujourd’hui devenir réalité. Le gouvernement français, par son alignement total sur les politiques américaines et israéliennes a choisi son camp : celui de l’impérialisme et de l’oppression. Nous avons choisi le notre : celui des peuples et des nations opprimées.

  •  Halte au terrorisme d’Etat israélien et aux bombardements contre les populations ;
  •  Soutien à la résistance des peuples palestiniens et libanais ;
  •  Non à l’alignement de la France derrière l’axe Washington/Tel Aviv ;
  •  Respect et application des droits nationaux palestiniens ;
  •  Pour une médiation neutre qui exige la libération de tous les otages palestiniens, libanais et arabes détenus en Israël..

    Tous aux côtés de la Résistance libanaise et palestinienne Mercredi 19 juillet à 18h30, le Quai d’Orsay, métro Invalides

    Par le Comité Liban/Palestine Solidarité

    Signataires : APF, ACG, ATF, CCIPPP, Comité Maghreb-Afrique des familles pour survivre au sida, FTCR, Mouvement des Indigènes de la République, MIB.

  • Publicité

    commentaires