Gaza : appel de parlementaires européens

De très nombreux parlementaires européens demandent à tous les gouvernements de l’Union européenne de se

mercredi 11 février 2009

De très nombreux parlementaires européens demandent à tous les gouvernements de l’Union européenne de se prononcer pour le déclenchement de sanctions prévues dans l’Accord d’Association Union européenne-Israël

Les parlementaires soussignés :

  •  considérant les violations du droit international et du droit humanitaire par les autorités israéliennes dans les territoires palestiniens, en particulier : la "punition collective" que représente le blocus imposé à la population de Gaza ; la multiplication des colonies en Cisjordanie ; l’édification du "mur" sur les territoires palestiniens ; l’arrestation et le maintien en détention de plus de 10 000 prisonniers palestiniens, y compris des enfants ; a mise en cause de la libre circulation des Palestiniens sur leurs territoires ; l’annexion de Jérusalem-Est ; le refus de toute solution au problème des réfugiés...
  •  considérant la guerre de Gaza, qui restera comme l’opération la plus meurtrière conduite par Israël dans les territoires palestiniens :

    * faisant des centaines de morts dans la population civile parmi lesquels un très grand nombre d’enfants ;

    * laissant - selon le Commissaire européen Louis Michel - plus de 500 000 personnes sans accès à l’eau potable ;

    * conduisant les soldats israéliens à des actes extrêmement graves, tels que la non-assistance aux blessés - selon la Croix Rouge - ; les tirs sur des écoles, des hôpitaux, des centres de presse, des convois de l’ONU chargés de livrer l’aide humanitaire ainsi que le quartier général de l’Agence de l’ONU chargée des secours aux réfugiés ; l’utilisation de bombes au phosphore ;

    * exposant du fait des bombardements, selon la Banque mondiale, 10000 personnes au risque d’un effondrement des égouts et, partant, de la noyade dans les eaux usées...

  •  demandent à tous les gouvernements de l’Union européenne de se prononcer pour le déclenchement de sanctions prévues dans l’Accord d’Association Union européenne -Israël (sur la base de l’article 2 de cet Accord exigeant le respect des droits de l’homme de toutes les parties contractantes) ainsi que le gel du processus de "rehaussement" des relations de coopération, tant que ce pays ne se conformera pas au droit international ainsi qu’au droit humanitaire ni n’acceptera la reprise de négociations de paix avec les Palestiniens sur la base des résolutions pertinentes des Nations Unies.

    Premiers signataires :

    GUE/NGL

  •  Francis WURTZ, député au Parlement européen ; Président du groupe de la Gauche unitaire européenne - gauche verte nordique (France)
  •  Luisa MORGANTINI, députée au Parlement européen ; Vice-présidente du PE (Italie)
  •  Kyriacos TRIANTAPHILLIDES, député au Parlement européen ; Président de la Délégation permanente du PE pour les relations avec le Conseil législatif palestinien (Chypre)

    PSE

  •  Josep BORRELL, député au Parlement européen, Président de la commission développement (Espagne)
  •  Alain HUTCHINSON, député au Parlement européen (Belgique)
  •  Proinsias DE ROSSA, député au Parlement européen, Vice Président de la délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien (Irlande)

    VERTS

  •  Hélène FLAUTRE, députée au Parlement européen, présidente de la sous-commission Droits de l’Homme du PE (France)
  •  Caroline LUCAS, députée au Parlement européen, (Royaume-Uni)
  •  Margrete AUKEN, députée au Parlement européen (Danemark) ALDE
  •  Liz LYNNE, députée au Parlement européen (Royaume-Uni)
  •  Chris DAVIES, député au Parlement européen (Royaume-Uni)
  •  Karin RESETARITS, députée au Parlement européen (Autriche)

    PPE

  •  Frieda BREPOELS, députée au Parlement européen (Belgique)
  • Publicité

    commentaires