Farid Laroussi

Professeur de lettres à l 'université de Colombie britannique, Vancouver, Canada.
Au miroir du terrorisme

Au miroir du terrorisme

Il est évidemment exclu de trouver l'ombre d'un début de circonstances atténuantes aux assassinats commis le 7 janvier dans la rédaction de Charlie Hebdoet dans le magasin casher. Nulle multiplicité d'interprétations n'est possible face à la violence extrême dans l'idéologie et les actes qu'elle chorégraphie sur nos écrans. La barbarie s'est démocratisée.

Le temps de la haine?

Le temps de la haine?

Les enquêtes et autres indicateurs le révèlent quasi chaque jour, les Français interrogés montrent de moins en moins de tolérance envers leurs compatriotes d'ethnie ou de confession religieuse différentes de celles de la majorité. On a le sentiment que le racisme, sur le même mode que le viol, est la faute de la victime. Trop colorés, trop vêtues, mauvais accents, pas assez intégrés, trop nombreux, trop paraisseux, trop dangereux, bref le fantasme est sans limite. L'accusation aussi.

Fallait pas avoir d'empire colonial!

Fallait pas avoir d'empire colonial!

A l'heure où la parole raciste s'est libérée dit-on, il n'est pas plus mal d'entamer les débats par un peu de provocation. Et si en effet la crise sociale que traverse la France depuis la fin des années 1980 était dûe à une espèce d'impasse postcoloniale?

La liberté comme spectacle

La liberté comme spectacle

La liberté d'expression c'est un peu comme une voiture de sport, tout automobiliste peut légalement se mettre à son volant cela ne signifie pas pour autant qu'il saura la conduire. Les sorties de route sont possibles, en fait elles sont fréquentes. Et on en voit les dégâts avec les unes lamentables, à répétition, du magazine Charlie Hebdo.

Grandeur et misères de la République
Banlieues : Par où la sortie ?
Robert Redeker : une autre mauvaise blague française
Quand l’identité nous est contée
Carnet américain - Tout sauf un cow-boy
Carnet américain - Un trop proche Orient
Carnet américain  - En attendant la victoire
Carnet américain - L’heure de vérité pour Obama ?
Carnet américain - Obama 2008 : écran total
Carnet américain - Obama : historique et vulnérable
Carnet américain - Morne campagne ? Pas vraiment
Carnet américain - A l’heure où le siècle commença
L’exil, dit-il
Les mains sales
Ce que la burqua dévoile de la France
Comme un grand épuisement