Vendredi 31 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
24 novembre 2013

On a le sentiment que le racisme, sur le même mode que le viol, est la faute de la victime. Trop colorés, trop vêtues, mauvais accents, pas assez intégrés, trop nombreux, trop paraisseux, trop dangereux, bref le fantasme est sans limite. L'accusation aussi.

19 commentaire(s)
29 juillet 2013

A l'heure où la parole raciste s'est libérée dit-on, il n'est pas plus mal d'entamer les débats par un peu de provocation. Et si en effet la crise sociale que traverse la France depuis la fin des années 1980 était dûe à une espèce d'impasse postcoloniale?

9 commentaire(s)
4 octobre 2012

Enfin il y a les formules qui ont fait long feu, telle celle sur le besoin de valoriser "les musulmans modérés".

16 commentaire(s)
17 novembre 2010

La télévision publique, elle-même, se place sans effort sur ce terrain nauséeux du racisme allégé, en continuant d’accueillir chaque weekend un plumitif qui a fait de la stigmatisation anti-arabe et anti-noire son fond de commerce, lui, le juif-berbère d’Algérie. Sans parler de l’avalanche de reportages spéciaux, mais jamais bidonnés comme de bien entendu, sur "les quartiers sensibles" (à quoi ?) qui entretiennent la paranoïa du mythe des invasions barbares, ou même, ironie suprême, de l’immigration comme une forme nouvelle de colonisation !

6 commentaire(s)
9 juillet 2009

Disons-le, le radicalisme islamique et le nationalisme français (en vérité européen) convergent ensemble sur le terrain de l’origine et du destin sur lequel on remet en question toute causalité, c’est-à-dire la Raison. Chez les uns il y a les bons musulmans, chez les autres il y a les bons Français. Pas de juste milieu, seule la fiction de l’extrémisme.

63 commentaire(s)
22 janvier 2009

Le lien civique palestinien ne passe ni par l’unité religieuse, chrétiens et musulmans mènent le même combat, ni par l’idéologie ethnique, les bons sémites arabes opposés aux mauvais sémites juifs. En fait, il existe des organisations israéliennes pour la paix qui abattent un travail mille fois supérieur à celui de tel ministre d’État d’un gouvernement arabe. Ce lien civique est en quelque sorte assuranciel : il repose tout à la fois sur l’image du Palestinien messager de la décadence arabe, et celle du patriote sans patrie. Bref, tout ce que les régimes arabes refusent de voir.

21 novembre 2008

Je connais les barbares. Longtemps je fus un des leurs. Dans mon HLM la France avait une odeur de chien mouillé, genre berger allemand. Aujourd’hui la République a du mal à reconnaître ses enfants, ceux qui lui rient au nez, la sifflent, bref la prennent pour une fille de charbonnier, elle qui s’était crue impératrice du temps des colonies.

16 commentaire(s)
5 novembre 2008

C’est fait. Il a gagné. Les quelques dix-huit mois de campagne se seront résumés à ça, chronique d’une victoire annoncée en dépit des coups bas d’une droite devenue dysfonctionnelle, des menaces de mort aussi. Même pas sommeil après une heure du matin ici.

53 commentaire(s)
24 octobre 2008

L’élection américaine est entrée dans sa dernière ligne droite, mais pas sa dernière phase. Une fois terminés les débats télévisés entre les deux candidats à la présidence, on a le sentiment que McCain s’est dépensé en futilités, en rancoeur paternaliste et raciste qui ne dit pas son nom. Sans doute déteste-t-il au plus au point la pensée d’être le premier républicain à être battu par un noir. A chacun sa dévolution politique.

16 commentaire(s)
12 septembre 2008

Le coeur de la campagne présidentielle bat dans la problématique d’une économie en état de confusion, plus précisément incertaine de dominer encore le monde dans les décennies à venir. Au risque pour Obama et McCain de verser dans l’isolationisme, les points névralgiques de la planète et les responsabilités américaines de l’hyperpuissance sont néanmoins passés au second plan dans une nation qui traverse sa crise la plus profonde depuis la fin des années 1970.

20 commentaire(s)
10 juin 2008

Pour gommer la morale honteuse de l’Amérique blanche protestante on se gargarise d’Obama qui a dès lors une mission à remplir. Obama devient soudain la contrainte du Bien. On peut parler d’un Noir sans qu’il soit joueur de basket-ball, trafiquant de drogue, ou soldat engagé en Iraq pour bénéficier d’une bourse d’étude.

26 commentaire(s)
30 avril 2008

La nouvelle victoire de Hillary Clinton, en Pennsylvanie cette fois-ci, après l’Ohio et le Texas le mois dernier, risque de changer la donne de la course à l’investiture démocrate. Non pas que la sénatrice se place désormais en première position devant son adversaire, Barack Obama, ni qu’elle jouisse d’un soudain avantage financier dans son budget de campagne même si, selon son QG, elle aurait reçu dix millions de dollars de dons au cours des vingt-quatre heures qui ont suivi l’annonce de sa victoire.

15 commentaire(s)
4 avril 2008

Il y a un mois encore on reprochait à Obama d’être une sorte de cinquième colonne islamiste du fait de son prénom, Hussein, ou de sa scolarité dans une école primaire musulmane en Indonésie. Aujourd’hui le soit-disant mérite des attaques tendrait à indiquer qu’Obama est un chrétien trop fervent, ou peut-être privé de sens critique face à un pasteur qui dénonce le racisme blanc sans méthode ni intégrité. Or le fameux racisme américain, s’il divise, il unifie tout autant. C’est dans les églises, justement séparées, que chaque dimanche on règle ses comptes.

15 commentaire(s)
14 mars 2008

Une des contradictions qui résonnent le plus fort dans les échos de la campagne présidentielle américaine est que la politique étrangère des États-Unis au Proche-Orient va changer sous l’impulsion du nouvel hôte de la Maison Blanche à partir de janvier 2009. Plus interventionniste si c’est McCain, plus diplomate si c’est un démocrate. Rien n’est plus faux.

17 commentaire(s)
1 mars 2008

A l’occasion des élections présidentielles américaines de 2008, notre correspondant aux Etats-Unis Farid Laroussi tiendra une chronique régulière intitulée : « Carnet américain ». Il évoque aujourd’hui le parcours de Barak Obama et son duel avec Hillary Clinton dans le cadre des primaires démocrates.

23 commentaire(s)
3 avril 2007

Aujourd’hui parce que la France se sent vulnérable face à sa diversité ethnique et confessionnelle, on voudrait que ces gens là et leurs enfants deviennent invisibles. N’est-ce pas cela le discours de l’intégration : inventer une expulsion de l’intérieur pour ne plus souffrir de cette présence étrangère à nous-mêmes ? Il est remarquable que pour le monde politique le concept d’identité soit de moins en moins associé au droit, cette unité vivante de l’esprit et de l’Histoire qui jadis fit de la France la référence.

18 commentaire(s)
13 octobre 2006

En s’avançant de la sorte, à découvert, monsieur Redeker montre qu’il est ignorant de son ignorance sur un sujet que pourtant il aime remâcher ad nauseam, à savoir l’Islam. Il confond, en effet, l’opinion et la vérité, ce qui est gênant pour un professeur de philosophie. Le mensonge, la provocation, et la manipulation battent en brèche l’argument de la liberté car sans responsabilité on est seulement contraints à la comédie de la liberté.

12 janvier 2006

Un pourcentage croissant de Français issus de l’immigration postcoloniale intègre progressivement les rangs de la classe moyenne. Néanmoins que ce soit dans le secteur privé ou dans la fonction publique ils demeurent invisibles et sans voix au chapitre. Au lieu de chercher à puiser des leaders et porte-parole potentiels dans ce vivier, un mépris de classe et d’identité ethnique continue de régler le jeu politique et économique.

24 mars 2005

L’avantage de la condition post-coloniale est qu’aujourd’hui en France on n’a pas besoin de chercher trop loin son "Arabe". Autrefois, il fallait tout de même faire des efforts pour dénicher son hérétique, son juif, son nègre, son syphilitique, son homosexuel, son aristocrate, son prolétaire ou bien son bourgeois. Mais un "Arabe", quoiqu’il vous fâche, il est là.