Fadela Amara, ou l’histoire d’un « lien fort » avec Nicolas Sarkozy

« Tu ne sais pas ce qu’il a fait pour mon frère ! », c’est cette réplique inattendue que l’actuel

mardi 19 mai 2009

« Tu ne sais pas ce qu’il a fait pour mon frère ! », c’est cette réplique inattendue que l’actuelle secrétaire d’Etat à la Politique de la Ville n’hésite pas à prononcer, dès lors que l’icône présidentielle est vilipendée !

Une phrase clé qui a piqué la curiosité d’une journaliste du Journal du Dimanche, Cécile Amar, laquelle, dans son ouvrage à paraître sur l’ascension hors norme d’une femme autoritaire « Fadela Amara, le destin d’une femme », dévoile les dessous d’un lien indéfectible qui l’attache secrètement, depuis plusieurs années, à Nicolas Sarkozy.

A l’instar de Rachida Dati, c’est au tour de l’ancienne présidente de Ni putes Ni soumises de se montrer redevable au pygmalion de la diversité de sa promotion sous les ors de la République !

Celle dont on peut suspecter que le langage bassement trivial, tout naturel soit-il, est aujourd’hui exploité par une stratégie d’image grossièrement populiste, a été confrontée à « une difficile épreuve familiale » selon les révélations du site purepeople.com.

En effet, emprisonné pour meurtre après le braquage d’un couple de bijoutiers dans le Puy-de-Dôme, son frère, Hassein Amara, s’est vu condamner à 16 ans de prison. Se démenant sans compter pour permettre à son frère de bénéficier d’une défense « normale », Fadela Amara mettra également tout en œuvre pour lui obtenir un titre de séjour pendant son incarcération.

C’est un geste providentiel émanant du plus haut sommet de l’Etat qui exaucera ses souhaits les plus chers … Ministre de l’Intérieur à cette époque, il y a fort à parier que le bienfaiteur de celle qui était alors membre du parti socialiste soit notre président en personne !

« Je ne sais pas si Sarko a donné des ordres, mais mon frère a eu enfin ses papiers », une réponse éloquente qui en dit long sur sa défense inconditionnelle du président de l’ouverture !

Publicité

commentaires