Esther Benbassa et Jean-Christophe Attias lauréats 2006 du Prix Françoise Seligmann contre le racisme

Esther Benbassa et Jean-Christophe Attias lauréats 2006 du Prix Françoise Seligmann contre le racisme. Cett

jeudi 30 novembre 2006

Esther Benbassa et Jean-Christophe Attias lauréats 2006 du Prix Françoise Seligmann contre le racisme.

Cette distinction vient récompenser leur ouvrage Juifs et musulmans : une histoire partagée, un dialogue à construire (La Découverte) ainsi que leur action dans le domaine de la lutte contre le racisme et les discriminations, notamment illustrée par « Le Pari(s) du vivre-ensemble ».

Décerné pour la première fois en 2004, le prix littéraire Françoise Seligmann a pour vocation de récompenser annuellement une création écrite, d’expression française, apportant une pierre solide à la lutte contre le racisme.

En 2006, le prix est partagé entre E. Benbassa et J.-C. Attias, d’une part, et Françoise Vergès, pour La Mémoire enchaînée. Questions sur l’esclavage (Albin Michel), d’autre part. Le jury, présidé par M. Maurice Quénet, Recteur de l’Académie de Paris, a délibéré le 9 novembre dernier. La remise solennelle des prix sera organisée prochainement à l’Hôtel de Ville de Paris.

Précédents lauréats :

2004 : Yossi Beilin et Yasser Abed Rabbo, initiateurs du Pacte de Genève.

2005 : Fatima Besnaci-Lancou, pour Fille de harki (L’Atelier).

Publicité

commentaires