Elle ne peut monter sur l’estrade au seul motif qu’elle porte un foulard

Vendredi 25 novembre 2005, lors de la cérémonie de remise des diplômes d’ingénieurs pour les 35 ans de l

mardi 7 mars 2006

Vendredi 25 novembre 2005, lors de la cérémonie de remise des diplômes d’ingénieurs pour les 35 ans de l’Université, le Directeur de l’Institut Galilée, Monsieur Jean-Pierre Astruc, s’emporte et exprime son refus qu’une étudiante diplômée monte sur l’estrade au seul motif qu’elle porte un foulard.

Ceci est paradoxal par rapport au discours d’introduction qui affichait la fierté de l’Université de former des diplômés représentatifs d’une large diversité culturelle : une richesse pour l’Institut Galilée, l’Université et la société.

Il apparaît d’après les faits, que des responsables universitaires persistent à penser que la diversité culturelle a ses limites. La présence d’étudiants de différentes origines n’a pas choquée mais celle d’une étudiante voilée est intolérable pour certains.

Considérée comme une « provocation », des citoyens de moins en moins désirés constituent pour certains un élément « nuisant à l’image de marque de l’Université ».

Ces comportements cautionnent et sont le reflet d’une politique générale d’exclusion et de discrimination.

Au sortir des évènements des banlieues, la représentativité de la diversité nationale et de sa promotion est une question qui n’est pas encore assumée dans de nombreux esprits.

Plus grave, aujourd’hui, la pression est palpable à l’encontre de ceux qui ne cautionnent pas ces discriminations. La direction de l’Institut Galilée demande à Madame Soraya BELATOUI, Chef du service de la formation d’ingénieur de quitter l’Institut car elle a refusé d’appliquer un ordre de sa hiérarchie. Ordre qu’elle jugeait illégal et discriminatoire Ne soyons pas complice du système discriminatoire qui se généralise à l’Université et ailleurs.

Les manifestations publiques de ces injustices ne sont que l’arbre qui cache la forêt.

Nous demandons à la Présidence de l’université et aux instances administratives compétentes de condamner et de sanctionner les auteurs de ces discriminations et de soutenir celles et ceux qui s’y opposent.

Collectif contre la discrimination.

15 février 2006

Pour signer la pétition cliquez sur le lien ci-dessous :

http://solidarite-p13.6te.net/

Publicité

commentaires