Elections anglaises : 8 musulmans, dont 3 femmes font leur entrée au Parlement

Après une campagne épique, le Labour de Gordon Brown cède la place au Parti conservateur de David Cameron,

lundi 10 mai 2010

Après une campagne épique, le Labour de Gordon Brown cède la place au Parti conservateur de David Cameron, redevenu la première force politique à la Chambre des Communes, mais dans une victoire en demi-teinte.

Parmi les belles surprises de ce scrutin britannique, pour le moins chaotique sur le plan de la logistique, deux événements majeurs sont à marquer d’une pierre blanche : l’exemplaire capacité de résistance aux chants de sirène de l’extrême-droite, battue à plate couture, et surtout l’entrée très remarquée dans le temple législatif sur les rives de la Tamise des trois premières femmes musulmanes, issues du parti travailliste, Shabana Mahmood, Yasmin Qureshi, avocates, et Roshan Ara Ali.

A seulement quelques encablures de la France, si l’on reproche souvent aux anglais leur farouche esprit insulaire, c’est cette même indépendance idéologique, jalousement préservée, qui ouvre aujourd’hui la voie à la présence de 8 députés musulmans au Parlement, dont deux représentants du parti conservateur, sur un total remarquable de 90 candidats de confession musulmane qui ont mené campagne tambour battant, parmi lesquels pas moins de 22 femmes.

Il n’y a guère que la Manche qui nous sépare de nos si proches voisins, pourtant si radicalement éloignés de nous de par les directions qu’ils se refusent à prendre, avec cette obstination "so british" : le dangereux virage vers l’extrême-droite, et la pente glissante vers une représentation politique hostile à la diversité. Une sacrée leçon qui ne manque pas de panache !

Publicité

commentaires