Vive l’islam de France et le Roi du Maroc !

Ça y est ! Dimanche soir, le verdict des urnes musulmanes est tombé : le Rassemblement des Marocains [pard

par

mercredi 11 juin 2008

 Vive l’islam de France et le Roi du Maroc !

Ça y est ! Dimanche soir, le verdict des urnes musulmanes est tombé : le Rassemblement des Marocains [pardon, des Musulmans !] de France a raflé la mise : 43 % à lui tout seul, frôlant presque la majorité absolue ! Mais il est vrai que, comme au bled, les résultats électoraux n’ont réservé aucune surprise : la victoire du RMF était connue d’avance, à tel point que les journalistes du Palais avaient déjà préparé leurs fiches de commentaires depuis 15 jours. « Missieurs, Midames, Midimoizelles, nous avons le très grand honneur et la sollicitude de vous annoncer que la démocratie musulmane a triomphé ! Le peuple a tranché et a choisi les ’milleurs’ d’entre nous !  ». Une belle leçon de démocratie à la "sauce Makhzen" en quelque sorte : « Vive Dieu, le Roi et la Rip….oublique ! » pourrait devenir d’ailleurs la nouvelle devise des "promus" du Conseil français de culte musulman, cuvé royale 2008.

A l’image de Saint-Georges, l’islam chérifien, sans doute plus tactique et davantage rassemblé, a terrassé sans pitié le dragon "Islam-FLN" qui régnait sur le CFCM depuis plusieurs années. Enfin, voilà l’islam de France émancipé des "méchants" agents consulaires algériens, ces "fils putatifs" de Boumédienne et de Bouteflika qui font régner la terreur dans les mosquées !

L’islam de France est désormais pacifié et adouci (vive le thé à la menthe, la pastilla et les cornes de gazelles !), géré par des "gens responsables", calmes, obéissants, enfin un scénario qu’aurait sans doute rêvé notre regretté, le "bon Maréchal" Lyautey, qui voyait dans le "modèle chérifien" la bonne méthode de gouvernement des indigènes. Surtout, ne les assimilons pas !

Laissons les vivre entre eux au cœur de leurs médinas ! Protégeons leurs mosquées et leurs médersas ! En deux mots  : qu’ils se développent dans leur "milieu naturel", en promouvant un self-government musulman qui préservera leur communauté des influences nocives. Un CFCM avant l’heure en quelque sorte ! Et oui, Lyautey était un vrai visionnaire : il avait imaginé avec presque un siècle d’avance notre Conseil français du culte marocain ! Trop fort, ce Maréchal !

Alors, chers Algériens et Français d’origine algérienne, soyez bons joueurs et ne râlez pas ! Certes, vous avez encore du mal à digérer votre défaite cuisante contre le Maroc en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations ! Et puis, votre défaite au CFCM, dimanche dernier ! Deux défaites de suite, c’est dur ! Mais une petite alternance "à la marocaine" dans le paysage islamique français (le PIF !), ce n’est pas si mal que ça : un parti dominant (43 %), des islamistes du Roi très très sages et quelques figurants noirs et turcs pour faire vitrine démocratique ! Ce n’est pas si mal que ça comme résultat, non ? C’est plutôt sympa, n’est-ce pas ? C’est la "diversité à la française !" C’est la "choura" revisitée par l’islam bled in France.

Et puis, au moins, les Marocains, ils sont démocrates, disciplinés, pas comme vous, hein, les Algériens ! Ils respectent les urnes, participent aux élections et font des communiqués très polis pour remercier leurs concurrents : « Merci chers Frères turcs, africains, tunisiens, chinois et tibétains… d’avoir participé aux élections ! C’est très gentil ! Barak Allah fik ! C’est la communauté musulmane qui ressort grandie ! ».

Et vous, chers Algériens, que faisiez-vous le jour des élections du CFCM ? Vous étiez au PMU, au bar kabyle de la rue d’à-côté en train de siroter votre canon du dimanche, ou quoi ? Et, oui, vous connaissiez pourtant le trop célèbre proverbe français : « Qui va au café, perd sa mosquée !  »

Et, oui, chers Algériens, vous auriez du écouter les conseils de notre Roi à nous, Nicolas Ier : « Restez vous-mêmes ! Restez entre vous ! Vive les imams dans les cités ! Vive les Fatwas dans les mosquées  ! ». Le problème, c’est que vous, les Franco-Algériens, vous n’avez pas voulu entendre les jugements avisés de notre bon roi de France Nicolas Ier. Comme d’habitude, vous en avez fait qu’à votre tête ! Et Dieu sait qu’elle est vraiment dure votre tête de "Djazaïri" de France (Ras !) : des vrais "Ali La Pointe" du Vingt-et-unième siècle ! Des vrais rebelles à l’ordre républicain ! Des râleurs permanents ! Des vrais Français quoi !

Allez, restez bons joueurs ! Restez zen  ! Restez "Makh-Zen" ! Et puis consolez-vous : grâce au nouveau CFCM ; vous pourrez sûrement obtenir des billets à tarif réduit pour aller visiter tous ensemble la Grande Mosquée "Hassan II", la plus majestueuse et la plus belle du Maghreb ! Et comme le dit, le célèbre proverbe biblique : « L’année prochaine à Casablanca ! ».

Vincent Geisser est politologue au CNRS, vient de publier avec El Yamine Soum, Discriminer pour mieux régner. Enquête sur la diversité dans les partis politiques, éditions de l’Atelier, mai 2008.

Publicité

Auteur : Vincent Geisser

Sociologue et politologue, dernier ouvrage paru : Renaissances arabes. 7 questions clés sur des révolutions en marche, Paris, éditions de L’Atelier, 2011 (co-auteur Michaël Béchir Ayari)

commentaires