Derniers signalements des actes et agressions à caractère islamophobe

Le CCIF a été informé de deux agressions de nature islamophobe, en cours de vérification, ces derniers jo

par

mercredi 5 janvier 2005

Le CCIF a été informé de deux agressions de nature islamophobe, en cours de vérification, ces derniers jours dont les récits sont les suivants :

HAULCHIN - Le 28 décembre dernier vers 18h30, une agression physique sur une femme de confession musulmane a eu lieu à Haulchin (Nord) sur la ligne 11 de la Sermuval. Un homme est monté en état d’ébriété et a tenté d’enlever le voile de cette femme. Elle s’est défendue et il l’aurait frappé. Par la suite, l’individu en question aurait uriné dans le bus. Le chauffeur en voulant intervenir a faillit être également agressé. Le suspect a été interpellé par la police et les deux victimes ont été transportées pour des examens à l’hôpital. Elles ont porté plainte. L’ensemble des faits qui ont été reprochés à l’individu a été filmé par la caméra du bus. Il a été déféré au tribunal pour une comparution immédiate le 30 décembre dernier. Il a été condamné à un mois ferme et mille euros d’amende.

Grenoble - Le mercredi 29 décembre vers 16h30, alors qu’une femme sortant du petit parking d’un magasin de chaussures de l’agglomération de Grenoble (Isère) laissait passer une personne handicapée en fauteuil roulant, un homme d’environ 45 ans ne comprenant pas pourquoi cette femme s’était arrêtée s’est mis à l’insulter. De plus en plus impatient, l’individu klaxonne de manière répétée, hurle et donne des coups de poings sur son volant puis il décida de s’en prendre à la conductrice enceinte de six mois en percutant violemment son véhicule par derrière.

La victime rebondie sur son siège et son ventre frappa le volant. Elle se plaint de douleurs au bas ventre ainsi qu’à la hanche droite. Non satisfait de ce qu’il venait de commettre, l’individu descendit de son véhicule et l’insulta.

Inquiète pour son bébé, la victime rejoint rapidement les urgences du CHU de Grenoble pour des examens. Des personnes étaient présentent lors de cette agression.

Strasbourg - De plus, l’Afp rapporte dans une dépêche en date du 4 Janvier, que la maison d’un responsable du Conseil régional du culte musulman (CRCM) à Strasbourg a été la cible dans la nuit de lundi à mardi d’inscriptions racistes et la porte d’entrée a été incendiée. "Des inscription raciste comme « Arabes dehors » ou « stop à l’invasion » ont été tracées sur ma maison", a indiqué Aziz El Alouani, chargé de communication du CRCM d’Alsace en ajoutant que ces actes se sont déroulés "très rapidement" autour de 05H15.
"Le feu a été mis au paillasson et la porte d’entrée en bois a été abîmée", a-t-il indiqué. En outre, "un pavé a été jeté dans une fenêtre qui a été brisée", a-t-il précisé ajoutant que les individus ont "escaladé la clôture de la maison".

Le domicile de M. El Alouani avait déjà été la cible d’inscriptions racistes en mai dernier alors que les incidents et inscriptions à caractère raciste visant notamment la communauté musulmane s’étaient multipliés à Strasbourg et dans ses environs

Villefranche-sur-Saône - Par ailleurs, on a également signalé au CCIF que la municipalité de Villefranche-sur-Saône (Rhône) aurait envoyé un courrier aux familles musulmanes pour les informer que si leurs enfants refusaient de manger la viande (non halal) qu’on leur proposerait à la cantine, son accès leur sera interdit.

Les familles en question ne demandent pas que cette viande soit remplacée par de la viande halal ni du poisson, mais tout simplement que leurs enfants ne la mangent pas. La municipalité contactée plusieurs fois par téléphone refuse de s’entretenir avec nous. Toute personne qui le désire peut faire part de son indignation en téléphonant au Cabinet du Maire au 04 74 62 60 12 ou en envoyant un mail à [email protected] ou encore écrire à l’intention du Maire au 183 rue de la Paix 69400 Villefranche-sur-Saône.

Publicité

Auteur : le CCIF

Collectif Contre l'Islamophobie en France

commentaires