Décès de Mohamed Hamidullah

Le professeur Mohammed Hamidullah nous a quittés. Il était une figure principale de l’islam de France, de

par

jeudi 19 décembre 2002

Mohammed Hamidullah le traducteur du Coran est décédé le 17 décembre 2002, à l’age de 95 ans.

Le professeur Mohammed Hamidullah nous a quittés. Il était une figure principale de l’islam de France, de par son savoir et son action . Il est le traducteur du Coran (plusieurs millions d’exemplaires ont été diffusés à travers la France et le monde francophone. Il a initié de nombreuses associations, le centre culturel islamique en 1958, l’amitié islamo-française, l’association des étudiants islamiques de France en 1962. Il était connu pour ces cours au sein de cette dernière qui représentait à l’époque l’un des rares lieux où les musulmans pouvaient se retrouver.

Il était originaire de l’Inde et de hayderabad précisément, d’une famille savante.

Sa fierté était son diplôme de hafidh (celui qui connaît le Coran par cœur), un diplôme qu’il a reçu dans le hijaz (Arabie saoudite.

Il a publié de nombreux articles (2000 environ ) traduits dans de nombreuses langues ; lui-même était polyglotte et maîtrisait au moins 5 langues. Parmi ses livres citons : initiation à l’islam, le prophète de l’islam, les documents diplomatiques du prophète, la biographie d’ibn Ishaq, et des recherches scientifiques de haut niveau comme la reconstitution du livre de botanique à partir de dictionnaires arabes tels que lissan al arab (la langue des arabes), al bahr al mouhite( l’océan). L’une de ses dernières traductions est le livre de la conduite d’Etat du jurisconsulte hanafite Assarkhassi.

Le professeur hamidullah fut un pionnier du dialogue inter-religieux en France. Il fut chercheur au CNRS et eut de nombreux échanges avec les orientalistes de l’époque, Massignon, Berque, Laoust…

De nombreux convertis à l’islam exprimaient leur souhait de voir Hamidullah être leur témoin lors de la prononciation de leur profession de foi.

Nous avons appris du professeur Mohammed Hamidullah la modestie, l’humilité, le service et le refus des mondanités.

Que Dieu le couvre de Sa miséricorde

Publicité

Directeur de la médina

commentaires