Daniel Cohn-Bendit :« Il y a déjà plus de citoyens musulmans en Europe que de Hollandais ! »

L’ancien agitateur de mai 68, homme politique franco-allemand inclassable, actuel député européen en lice

jeudi 28 mai 2009

L’ancien agitateur de mai 68, homme politique franco-allemand inclassable, actuel député européen en lice pour les Européennes en Ile-de-France sous les bannières du parti « Europe Ecologie », fait partie des empêcheurs de tourner en rond à la faconde populaire, qui excelle dans l’art d’appuyer là où le bât blesse ! Se faisant le chantre du mythique « rêve du Bosphore, la Turquie » au cours d’une récente réunion publique à Lyon, Daniel Cohn-Bendit s’en est pris à la duplicité de l’UMP qui s’oppose officiellement à l’adhésion de la République de Turquie à l’Union Européenne, sachant pertinemment que l’alternative du partenariat privilégié est un pis aller qui ne saurait recueillir son agrément.

Evoquant le visionnaire que fut le Général de Gaulle, lorsque se rendant en Turquie en 1968, il avait prédit un « avenir européen » à ce pays, le fougueux député vert a raillé l’hypocrisie française et notamment du parti du président de la République, qui redoute de voir une recrudescence de la présence musulmane en Europe, alors qu’ainsi qu’il l’a souligné : « Il y a déjà plus de citoyens musulmans en Europe que de Hollandais ! ».

Concluant par une subtile pirouette, Daniel Cohn-Bendit ne pouvait que rebondir sur la célèbre phrase de campagne du tribun Sarkozy, qui s’exclamait : « Il faut liquider l’héritage de mai 68 », en prenant un malin plaisir à déclarer : « L’homme de 68, pour Sarko, c’est pas moi, c’est De Gaulle ! ».

Publicité

commentaires