Cordoba House : le projet de mosquée près de Ground Zero divise les américains

Alors que la commission de la Ville de New-York vient officiellement de déclasser de la liste des monuments h

mercredi 4 août 2010

Alors que la commission de la Ville de New-York vient officiellement de déclasser de la liste des monuments historiques le bâtiment pressenti pour accueillir la future mosquée de la réconciliation dans le proche périmètre du World Trade Center, le projet continue d’attiser les passions et d’opposer deux clans pour l’heure inconciliables.

Ses farouches détracteurs protestent en véhiculant le cliché de l’islam conquérant, qui prospère sur les cendres de ses ennemis, tandis que ses partisans, parmi lesquels se trouvent des parents des victimes du 11-septembre, évitent l’écueil des amalgames en soutenant un chantier de restauration, celui de la confiance.

Si, de part et d’autre, l’émotion est à fleur de peau, Cordoba House, qui devrait voir le jour d’ici trois à cinq ans, se veut être un grand complexe communautaire (composé d’un centre d’art, d’un restaurant, d’un théâtre, d’une piscine, d’une salle de gymnastique et de la mosquée de la discorde, entre autres…), aspirant à tisser de nouveaux liens de fraternité avec les citoyens américains.

Publicité

commentaires