Contre la discrimination des préfets : Hortefeux à la retraite !!

Cet été Brice Hortefeux a démontré une surprenante sensibilité antiraciste en sanctionnant le préfet Pa

vendredi 11 septembre 2009

Cet été Brice Hortefeux a démontré une surprenante sensibilité antiraciste en sanctionnant le préfet Paul Girot de Langlade soupçonné d’avoir tenu des propos racistes.

Par modestie probablement, il n’a jamais fait état de ses propres propos. Pourtant l’actuel Ministre de l’Intérieur s’est souvent illustré par des allégations empreintes de lourds préjugés.

Après avoir salué la bonne “intégration” de Barack Obama lors de son élection, il avait déclaré en janvier dernier que la Secrétaire d’Etat Fadela Amara était sa compatriote bien que ça ne soit pas “évident”.

Samedi 5 septembre au cours de l’université d’été de l’UMP, il s’est surpassé. Après s’être étonné de constater que le jeune Hamid qui souhaitait le prendre en photo ne corresponde pas au “prototype” de l’Arabe (le genre racaille qu’on nettoie au kärcher ?), il a ajouté sur le ton de celui qui sait qu’il en a une bien bonne : "Quand il y en a un (Arabe), ça va... C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes !”.

Récemment d’ailleurs neuf députés UMP du groupe parlementaire pour l’interdiction du voile intégral, dont Jacques Myard et Lionel Luca, ont demandé la démission de Yazid Sabeg qui s’inquiétait de la possibilité de la résurgence du racisme dans le cadre de ce débat. Combien seront-ils pour demander celle de M. Brice Hortefeux suite à ses propos ostensiblement racistes ? Nous vous laissons deviner...

Puisque Brice Hortefeux n’ose pas proposer sa démission, nous Les Indivisibles réclamons au nom de l’égalité que tous les représentants de l’Etat soient traités de manière équivalente. Nous proposons la mise en retraite de Monsieur Brice Hortefeux, ce qui lui donnera probablement le loisir de réfléchir à d’autres succulentes plaisanteries.

Les Indivisibles

Publicité

commentaires