"Considérer le Hamas comme terroriste est une erreur" défend le sénateur Jean-François Poncet

S’il y a une thèse qui n’est pas en odeur de sainteté en France, c’est bien celle qui courcircuite la

vendredi 4 juin 2010

S’il y a une thèse qui n’est pas en odeur de sainteté en France, c’est bien celle qui courcircuite la rhétorique sioniste, en avançant que le Hamas n’est pas un groupuscule terroriste.

Il semble que les visionnaires de notre diplomatie se trouvent définitivement du côté des octogénaires de la politique hexagonale. Roland Dumas, Jean-François Poncet, deux anciens ministres des Affaires étrangères de sensibilités opposées, et pourtant deux sages qui ne s’en laissent pas conter, se faisant écho dans une dissonance qui ne craint pas d’être taxée de sénilité, ou encore de faire le vide autour d’elle...

Invité de la chaîne parlementaire, le sénateur UMP Jean-François Poncet plaide en faveur d’un dialogue avec le Hamas, fidèle aux convictions qui l’animaient en 2009 et qui lui faisaient répondre à un journaliste du Monde : "Vous ne demandez pas si l’attaque israélienne à Gaza est terroriste".

Publicité

commentaires