Conseils et documentations pour les étudiants musulmans en médecine.

En cette période de vacances scolaires propice aux révisions, le Docteur Sehrine Mokrane, (membre de l’ass

lundi 16 avril 2001

En cette période de vacances scolaires propice aux révisions, le Docteur Sehrine Mokrane, (membre de l’association des médecins, pharmaciens, biologistes musulmans de France) fournit des éléments de documentations permettant une préparation des examens et concours de médecine en langue française pour les étudiants musulmans en médecine, étudiants en langue française et pour les médecins musulmans préparant l’examen d’équivalence (CSCT) avec le diplôme de médecine français. Documentations, mais aussi conseils pour faciliter et améliorer la mémorisation des cours.

Au nom de ALLAH, le Tout Clément, le Tout Miséricordieux.

« Aidez-vous les uns les autres à l’accomplissement du bien et de la piété » Coran 5 /2.

« Les croyants et les croyantes sont étroitement liés les uns aux autres par l’amitié et le soutien réciproque » Coran 9 / 71.

« Allez à la recherche de la connaissance même si elle est en chine, car la recherche de la connaissance est une obligation pour tout musulman. » Hadith du Prophète (BSDL).

L’association des médecins, pharmaciens, biologistes Musulmans de France.

&

Eléments de documentation permettant une préparation des examens et concours de médecine en langue française pour les étudiants en médecine musulmans étudiant en langue française et pour les médecins musulmans préparant l’examen d’équivalence (CSCT) avec le diplôme de médecine français.

Et Conseils pour faciliter et améliorer la mémorisation des cours (ces conseils sont l’élément le plus important de cet article, si votre documentation est à jour, sautez les chapitres sur la documentation et lisez les conseils sur la mémorisation ils seront une aide très efficace pour votre réussite aux examens et lorsque vous prendrez vos fonctions d’interne dans l’exercice de la médecine).Néanmoins vous trouverez grâce à la liste de documents, le moyen d’obtenir une documentation de très bonne qualité

Pour une somme modique grâce à l’apparition des Cd-rom.

Documents de synthèse :

-CD rom de la revue du praticien : Cdrom les références universitaires, ce CD contient-les 400 questions du programme de l’internat publiées en 3ans dans la revue du praticien, Il couvre l ‘ensemble de la médecine praticienne. Il s’agit du document le plus complet et celui qu’il faut absolument posséder pour préparer les examens dans de bonnes conditions. Les questions sont de bonne qualité sur le plan de la physiopathologie et du diagnostic. Le Cd rom se commande auprès de la revue du praticien pour 690francs pour les non abonnés et 100francs pour les abonnés, donc essayer de trouver une personne abonnée a-la Revue du praticien dans votre entourage.

-Thérapeutique pratique éditions Estem : ouvrage de thérapeutique remis à jour tous les ans et contenant les protocoles de thérapeutique de façon détaillée permettant à la fois une bonne préparation des examens et constituant une aide appréciable pour la pratique.

-Guide pratique des urgences médicales de Axel Ellrodt, aux éditions ESTEM : livre de médecine d’urgence de référence en ce moment en France contenant des conduites a tenir et des protocoles thérapeutiques détaillés et de référence couvrant les majeures parties des situations d’urgence. C’est le livre qu’il faut emporter avec soi en garde de médecine d’urgence.

-L’internat en poche :

IL s’agit d’un ouvrage édité par la revue du praticien contenant les 400 questions du programme de l’internat, chaque question est résumée en UNE SEULE page de façon très synthétique ce qui est une aide précieuse pour les révisions avant de se présenter aux examens. Cet ouvrage est très intéressant pour les médecins préparant l’examen d’équivalence avec le diplôme de médecine français car dans le cadre des résumés des questions vous trouverez les mots clés qui vous seront demandés dans les réponses aux questions de l’épreuve de dossiers.

- Cdrom du laboratoire Ipsen de qcm et dossiers :

Ce CD contient les annales du concours de l’internat sur 5ans (1995 a 1999), les Qcm et les dossiers sont corrigés. L’entrainement aux Qcm sur l’ordinateur donne de biens meilleurs résultats que le travail sur le papier car avec l’ordinateur la correction se fait Qcm par Qcm ce qui permet un bien meilleure mémorisation que lorsque l’on travaille sur papier et que la correction se fait après une série de plusieurs Qcm car la

concentration a baissé et l’on se souvient moins bien de ses erreurs. La correction des dossiers est de bonne qualité et l’entraînement aux dossiers cliniques est la meilleure méthode pour bien se préparer à l’exercice de la médecine.

Pour se procurer le Cdrom il suffit de le demander par écrit au laboratoire Ipsen à

l’adresse suivante (laboratoire Ipsen, 24 rue Erlanger 75016 Paris), il est gratuit.

Les Traite de référence en médecine clinique sont :

-TRAITE DE MEDECINE du PR Godeau

 
 Edition française du Harrison

Mais ces traités sont chers et peu adapté à la préparation des examens et concours, ils sont utiles en consultation ponctuelle pour éclaircir des points obscurs.

Documents recommandés par spécialité pour approfondir les données des documents de synthèse :

Encore une fois le Cdrom de la revue du praticien couvre bien les besoins de documentation de base dans toutes les spécialités cependant pour ceux qui ne se serviraient pas d’un ordinateur, je vous communique la liste suivante en insistant sur la collection de polycopié Medline qui constitue une bonne source de documentation.

Cardiologie :

-Le livre de l’interne en cardiologie : PR Castaigne.Editions Flammarion, bon livre pour les examens car il contient l’essentiel sur la plupart des questions de cardiologie.

-cd-rom revue du praticien .

Dermatologie, Endocrinologie, Gynecologie, Hematologie, Hepatogastroenterologie, Nephrologie, Ophtalmologie, ORL, Orthopédie, Pediatrie, Pneumologie, Psychiatrie, Rhumatologie, :

-cd-rom revue du praticien

-polycopié medline

Maladies infectieuses :

-cd-rom revue du praticien

-Pilly : livre de référence en maladies infectieuses, remis à jour tous les 2 ans.edition 3m

-le popi : ouvrage distribué gratuitement par le laboratoire3m, et comportant les protocoles thérapeutique de maladies infectieuses qui sont rédigés par le professeur de maladies infectieuses de l’APPIT(association des professeurs de pathologie infectieuse et tropicale) qui est une référence en France. Le pilly et le popi constituent une bonne documentation en maladies infectieuses.

Neurologie :

-Cdrom revue du praticien

-Polycopié neurologie édition medline

-Abrégés de neurologie : PR Cambier

Urgences-Réanimation :

Le livre le plus utile me semble être le guide pratique des urgences médicales de Axel Ellrodt pour ceux qui souhaitent d’autre information les références suivantes sont utiles :

-Les urgences : PR goulon édition Maloine, gros livre plutôt utile pour préparer un examen du type probatoire de capacité de médecine d’urgences ou l’exercice de la médecine d’urgence.

-50 cas cliniques sur les troubles hydroelectrolytiques : PR lissac, livre très utile pour résoudre les cas cliniques sur les problèmes hydroelectrolytiques.

-Urgences vitales : aux éditions Estem, ce livre est très utile car dans sa présentation on trouve résumé sur 2 pages de façon très claire chaque conduite à tenir de médecine d’urgence ce qui est utile aussi bien pour préparer les examens que pour la pratique.

-collections 50 dossiers cliniques : il s’agit d’une collection de livres présentant 50 dossiers cliniques dans chaque spécialités qui permet de bien s’entraîner aux dossiers cliniques pour ceux qui ne possèdent pas d’ordinateur.

En résumé :

Pour conclure, les sœurs et les frères qui sont en deuxième cycle d’études médicales doivent tacher d’avoir comme documentation minimale pour bien réussir leurs examens les documents suivants :

-Cdrom références universitaires de la revue du praticien, qui est vraiment l’instrument de formation le plus efficace et d’un coût très faible car pour la somme modique de 100francs vous disposerez de toutes les questions de médecine clinique rédigées par des médecins chefs de cliniques assistants des hôpitaux et pour la plupart des questions une relecture par un professeur d’université de la spécialité a été réalisée ce qui assure une très bonne qualité à ces questions. Le fonctionnement du CD-rom est vraiment très pratique, le premier menu montre la liste des spécialités par organes ensuite en cliquant sur une spécialité vous accédez à toutes la liste des questions de la discipline ensuite avec un deuxième click vous obtenez le texte de la question que vous souhaitez lire en entier.

-l’ouvrage de thérapeutique : thérapeutique pratique

-guide pratique des urgences médicales d’axel Ellrodt

-Cdrom Ipsen des annales de l’internat pour s’entraîner aux qcm et aux dossiers cliniques, qui est gratuit. Et comme je vous l’ai déjà dit l’entraînement à la résolution des dossiers cliniques est un élément fondamental pour bien se préparer à l’exercice de la médecine clinique.

CONSEILS POUR FACILITER L APPRENTISSAGE ET LA MEMORISATION

(ceci constitue la partie la plus importante de cet article pour vous convaincre de l’intérêt de ces conseils je ne puis vous dire qu ‘une seule chose, il faut les essayer sur quelques questions ensuite vous jugerez)

Etant médecin en gériatrie et assurant des gardes en médecine d’urgence, m’occupant de patients présentant des troubles de la mémoire dans le cadre d’atelier mémoire.

Et m’étant intéresse au problème de la mémoire, je me permets de donner ces conseils aux sœurs et aux frères qui préparent des examens pour les aider à obtenir de meilleurs résultats sur le plan de la mémorisation :

Révision le soir avant de se coucher des questions apprises dans la journée :

Le fait de réciter avant de se coucher dans son lit un peu du Coran, améliore beaucoup la mémorisation du Coran. C’est à partir de conseils que j’ai trouvé dans le recueil de hadith de l’Imam Mohieddine Annawawi conseillant de réciter le Coran avant de dormir que je m’en suis rendu compte car j’ai appliqué ce conseil à des sourates que j’avais appris dans la journée et je me suis rendu compte que cela permettait de se souvenir des sourates et de ne pas les oublier, en termes de médecine cela entraîne une très grande amélioration de la qualité de la fixation sur le plan de la mémoire.

Car la phase d’endormissement du sommeil est un état de conscience modifiée équivalent à l’état de conscience que l’on retrouve dans les états de relaxation, c’est pour cela que l’on peut se servir de ce moment privilégié pour se réciter les résumés de questions apprises dans la journée, avant de s’endormir pour en améliorer la mémorisation, ou surtout pour faire de la visualisation avec mise en situation(voir plus loin), tout en respectant la tradition du Prophète(BSDL), concernant les conseils du coucher.

-se servir de la visualisation :

Lorsque l’on apprend un chapitre sur une pathologie donnée, il faut essayer de se former des images visuelles de ce que l’on apprend soit les yeux ouvert soit en fermant les yeux de tant à autres sur les points clés du cours. (exemple : pour visualiser la définition de l’infarctus du myocarde qui est l’obstruction d’une artère coronaire vous pouvez imaginer un cœur avec les 3 artères coronaires et poser une croix sur une des artères pour symboliser l’obstruction, de même pour la douleur thoracique de l’infarctus : imaginer un patient ayant la main droite sur la poitrine avec des flèches vers le bras gauche et la mâchoire pour symboliser l’irradiation de la douleur et une horloge ou des chiffres indiquant 30 minutes pour résumer sous forme visuelle cette douleur thoracique)

Ne penser pas qu’il s’agit de transformer les cours de médecine en bande dessinée et que cela est un jeu, il s’agit d’une façon d’apprendre qui s’appuie sur une des découvertes récentes des travaux sur la mémoire (principe de l’association d’image visuelle pour améliorer la mémorisation d’un texte littéral), c ‘est le sens des schémas que l’on retrouve dans certaines questions et qui en facilitent grandement la mémorisation.

Le but est de rendre ici cette visualisation quasi systématique dans la mesure du possible, en comprenant qu’il suffit de créer quelques images visuelles par cours (1 image par point clé du cours suffit à améliorer la mémorisation), et qu’il ne faut pas chercher à créer des images visuelles pour chaque phrases du cours. Il est évident qu’au début vous devrez apprendre les bilans d’examens complémentaires sous forme textuelle et que vous aurez du mal à créer des images visuelles pour des matières comme l’hématologie.

Il faut ensuite se réciter son cours les yeux fermés dans l’ordre chronologique et au cours de la récitation, il faut placer les images visuelles que vous aurez construit lors de l’apprentissage, c’est cette association qui facilite la mémorisation.

Il faut pour comprendre l’intérêt de cette technique et pour pouvoir l’appliquer commencer avec des questions qui se prêtent bien à la visualisation (comme Les états de choc, l’arrêt cardiorespiratoire, l’infarctus du myocarde), sinon cela pourra vous paraître un peu difficile et vous n’appliquerez pas la technique ce qui serez vraiment dommage.

-Récitation trois fois du cours que l’on vient d’apprendre :

De plus le fait de se réciter une question 3 fois au lieu de une seule fois améliore énormément la qualité de la mémorisation, lorsque l’on lit cela on a l’impression que cela constitue une surcharge de travail mais en fait lorsque l’on peut se réciter le résumé d’une question une fois, le fait de réciter encore 2 fois ne prend que peu de temps, mais la tendance naturelle est d’abandonner au bout de une seule fois.

L’idée de répéter trois fois au lieu de une seule fois m’ait venu du fait que lors des ablutions le lavage est répété 3 fois et que lors de la prière, les formules de salutations sont répétées trois fois.

Lorsque j’ai commencé à le faire, j’ai constaté une amélioration très nette de la qualité de la mémorisation.

Il doit se produire quelque chose sur le plan de la mémoire lorsque l’on répète une connaissance 3 fois et ce mécanisme est à ma connaissance inconnue(si ce n’est qu’empiriquement réciter trois fois valent mieux que une seule fois mais j’ai été frappé par la réflexion répétée des conférenciers d’internat qui nous disaient lorsque j’étais étudiant qu’il fallait avoir appris au moins 3 fois les questions d’internat pour bien connaître le programme, et j’ai constaté qu’ils avaient raison, ce qui me fait penser qu’il doit y avoir un lien entre la qualité de la mémorisation et la répétition trois fois ) il faut le tester pour s’en rendre compte.

Visualisation avec mise en situation :

Après avoir réciter son cours, il faut fermer les yeux, essayer d’imaginer le malade et Vous-même, dans une situation correspondant à la pathologie étudiée. Voir le malade sur la table d’examen, vous voir vous-même à ses cotés. Voir l’état du malade à l’inspection, pour rechercher les signes d’inspection. Vous voir poser les questions adéquates pour rechercher les éléments de l’interrogatoire et imaginer les réponses du malade. Vous voir en train de l’examiner pour rechercher les signes de l’examen clinique, puis vous voir prescrire les examens complémentaires et les traitements que l’on applique(a titre d’exemple : penser à un malade en état de choc septique dans un service d’urgence médicale, visualiser les différents signes de l’état de choc à l’inspection puis les signes que l’on cherche à l’interrogatoire et à l’examen clinique, les mesures d’urgences puis les examens complémentaires que l’on prescrit et penser le traitement que l’on applique et ses modalités de surveillance comme si vous preniez vous-même en charge le malade en vous mettant à la place du médecin.

La visualisation doit être détaillée pour être efficace (vous devez vous voir en train d’agir), elle vous aidera dans la mémorisation et elle diminuera le stress naturel que vous ressentirez au début de vos fonctions d’internes en face de certaines situations d’urgences.

La réflexion concernant la répétition 3 fois de la récitation des questions est aussi valable pour cet exercice, mais pour commencer faites le une seule fois afin de vous rendre compte de ses effets bénéfiques.

Il y a deux moments privilégiés pour faire cette visualisation avec mise en situation :

-tout de suite après avoir appris un cours

-et surtout le soir avant de se coucher (voir plus haut), tout en respectant la tradition du Prophète (BSDL) concernant les conseils du coucher(ablutions, récitation du Coran, Dhikr, invocation du coucher et voir les recueils de Hadith pour plus de détails). Si j’insiste sur le respect des conseils concernant le coucher que nous a laissé le Prophète(Bsdl) c’est parce que comme vous l’avez compris ils sont placés à un moment précédant la phase d’endormissement qui leur donne un impact psychologique très fort sur le plan de la foi (la phase d’endormissement correspondant à un état de conscience modifié équivalent aux états de relaxation) au sein de la bénédiction qui leur est rattachée, et parce que je souhaiterais vous encourager à les appliquer car c’est à partir du moment ou j’ai commencé à les appliquer que j’ai senti une grande amélioration sur le plan de la foi et que j’ai compris le lien existant entre cette phase précédant le sommeil et la mémorisation.

Ceci dit si vous vous amusez à visualiser à vos moments perdus (comme par exemple lors des transports cela sera également très bénéfique).

Cette forme de visualisation avec mise en situation est utilisée par les sportifs de haut niveau pour améliorer leurs performances et diminuer le stress des compétitions et ceci dans toutes les disciplines sportives.

Vous trouverez dans les références bibliographiques à la fin de l’article

Un ouvrage concernant les arts martiaux écrit par Henry Plée qui est Président d’honneur de la fédération française de karaté dont les 20 Dernières pages qui sont les plus intéressantes explicitent très bien l’utilisation de la visualisation dans son application au sport de compétition et aux arts martiaux en particuliers.

Les techniques de visualisation combinées à la relaxation sont également Utilisées par les psychiatres comportementalistes dans le traitement Du stress et des états d’angoisse, il ne faut pas commettre l’erreur de dédaigner ces techniques car elles sont utilisées pour traiter des Etats de stress chez certains patients car en fait elles sont énormément Efficaces pour des gens en bonne santé dans le cadre de l’apprentissage De la pratique médicale pour favoriser la mémorisation et développer Ce que l’on appelle « le sens clinique » et l’habilité dans la réalisation des gestes techniques(par exemple : intubation, pose de cathéter centraux, ponctions, déroulement d’un accouchement, visualisation d’une procédure opératoire pour les internes de chirurgie, etc.). Et comme Je vous l’ais dit ce sont les mêmes techniques qui sont utilisées par les sportifs de haut niveau pour améliorer leurs performances et diminuer le stress inhérent aux compétitions.

J’ai eut l’idée d’utiliser la technique d’associations visuelles à partir d’une de mes patiente âgée de 91 ans qui fait partie de l’atelier mémoire que j’anime et qui se plaignait de difficultés pour retenir le numéro de téléphone, je lui ais appris à visualiser les chiffres des numéros de téléphone et à décomposer un numéro de téléphone par bloc de 4 chiffres de la façon suivante : 

0133

2740

50

pour faciliter la mémorisation, elle s’est entraînée pendant 1 semaine pendant 5 à 10 minutes avant le coucher. Ensuite sans que je veuille la tester au cours de l’atelier mémoire suivant sur un exercice consistant à mémoriser une affiche publicitaire comportant de nombreuses informations dont un numéro de téléphone, les patientes pouvaient regarder l’affiche publicitaire pendant 5 minutes. La patiente en question à su retenir le numéro de téléphone sans aucune erreurs avec d’autres détails de l’affiche publicitaire.

Cela m’a vraiment stupéfait et c’est à partir de cela que je me suis intéressé de plus prés à la visualisation et que j’ai pensé à me servir de la visualisation pour l’apprentissage et que j’ai mis au point cette technique, elle m’a énormément aidée et les sœurs et les frères auxquels je l’ai expliqué y ont trouvé beaucoup d’aide dans l’apprentissage.

Je vous encourage à vous y appliquez car au début elle demande quelques efforts mais au bout de quelques questions vous en sentirez les effets bénéfiques et cela deviendra presque un jeu de chercher des images visuelles à associer à votre question.

Surtout ne négligez pas la visualisation finale ou vous vous mettez en situation réelle car elle vous permettra de tester vos connaissances, de vous améliorer dans la rédaction des dossiers cliniques, de développer votre sens clinique, de rendre votre externat plus fructueux et de diminuer votre stress lorsque vous serez interne, vous vous en rendrez compte déjà lors de vos gardes au bout de quelques temps.

Le fait d’associer des images visuelles aux informations textuelles permet une meilleure mémorisation c’est le principe de base de cette technique. Pour ceux que cela intéresse vous trouverez des livres sur la visualisation et la mémoire aux rayons gériatrie et psychologie des bibliothèques universitaires, voici des coordonnées de livres sur le sujet :

-la visualisation de François jean paul Cavalier .Inter éditions.

-la mémoire en pleine forme de Jocelyne de Rotrou.

-l’art sublime des points vitaux par Henri Plée(8eme dan de karaté, président d’honneur de la fédération française de karaté : livre très intéressant pour la self défense et explicitant très bien l’application de la visualisation au karaté et au sport en général, voir les 20 dernieres pages qui sont les plus intéressantes ) .

On peut associer la relaxation à la visualisation pour en renforcer de façon importante les effets .La relaxation est une technique très bénéfique pour l’esprit qui existe depuis 70 ans depuis sa description par le Dr schultz qui est reconnu pour ses effets bénéfiques par la communauté médicale internationale dans le traitement du stress et qui est utilisée par les sportifs de haut niveau pour améliorer leur performances(voir le livre de henry Plée).

Mais la relaxation est une technique puissante qui necessite des précautions qu’il faut absolument respecter qui sont les suivantes :

-La relaxation est contre indiquée de façon formelle dans les cas suivants :

-les personnes présentant des troubles psychologiques ne doivent pas pratiquer la relaxation sans surveillance médicale.

-les enfants et les adolescents ne doivent pas pratiquer la relaxation sans surveillance médicale.

-les patients présentant des troubles cardiaques ne doivent pas pratiquer la relaxation car la relaxation peut priver les patients présentant des douleurs angineuses des sensations douloureuses qui sont un signe d’alarme précieux. Donc les patients cardiaques ne doivent pas pratiquer la relaxation.

-la relaxation doit se pratiquer en s’allongeant par terre en respectant la Quibla car la relaxation engendre les mêmes effets que le sommeil et il sont beaucoup plus puissant pour les objets qui se trouvent dans la direction des pieds(la direction des pieds inspire des pulsions de rejet ).

-Mettre la tête au centre en position médiane, ni à gauche ni à droite ceci très important, car si l’on tourne la tête à droite ou à gauche cela peut entraîner des troubles affectifs (tristesse et ou anxiété ) cet effet n’est pas décrit à ma connaissance dans les livres de relaxation mais je l’ai constaté dans ma pratique personnelle.

Mais si l’on respecte cette condition, la relaxation est tout à fait bénéfique pour l’esprit si l’on s’en sert de façon sérieuse car c’est une technique puissante.

-il ne faut pas se relaxer en position assise en baissant la tête mais plutôt avec une position normale de la tête car la relaxation en baissant la tête peut entraîner des sentiments de tristesse ou d’anxiété. Par contre la relaxation en position assise avec une position normale de la tête est très bénéfique. Par contre il ne faut pas se relaxer devant des symboles religieux en levant la tête car cela peut entraîner des sentiments d’orgueils et de manque de respect c’est un point qu’il faut absolument respecter.

Je vous met en garde contre les livres de relaxation qui n’explique pas bien la relaxation et qui peuvent être nuisible, à mon avis pour les personnes instruites qui veulent apprendre seules la relaxation le seul livre fiable et toujours de référence est le livre du Dr Schultz « le training autogéne » qui est le fondateur de la méthode de relaxation.

Il est possible de pratiquer une forme de relaxation très simple en se servant de la respiration de la façon suivante :

-il faut fermer les yeux, et compter sa respiration de cette façon : 1,2,3 à la fin de l’inspiration et 1,2,3 à la fin de l’expiration dans la langue maternelle pour que son effet soit plus puissant.

La première séance doit durer 5 minutes au bout de 5 minutes avant d’ouvrir les yeux

Vous fléchissez les bras et vous prenez une grande respiration avant d’ouvrir les yeux, la fin de la relaxation s’appelle la reprise et il est important de bien la faire.

Pour les cas vraiment exceptionnels des personnes qui ressentirait de l’anxiété qui persisterait au bout de 3 séances, elles ne doivent pas se servir de cette relaxation seule mais doivent consulter un médecin psychiatre ou un psychologue car cela révèle la présence d’une Pathologie à type d’angoisse qui peut très bien se résoudre par la prise en charge Médicale dans le cadre des psychothérapies cognitivocomportementales

Dans la très grande majorité des cas les 3 premières séances de relaxation se passeront bien et vous pourrez vous en servir de la façon suivante :

-vous fermez les yeux vous faites 3 à 7 minutes de respiration pour atteindre l’état de relaxation puis vous faites la visualisation avec mise en situation de la prise en charge d’un malade au début il faut commencer par la visualisation de pathologies faciles à visualiser et comportant des gestes techniques le meilleur exemple étant l’arrêt cardiaque car en plus lors des premières fois que l’on prend en charge cette pathologies il y a toujours un peu de stress, vous en ressentirez les effets bénéfiques sur le plan de l’habilité à réaliser des gestes techniques comme la ventilation au masque, l’intubation, le massage cardiaque et l’amélioration de votre capacité à organiser la réanimation en fonction des diverses possibilités d’évolution de votre malade en imaginant le déroulement de votre arbre décisionnel et la diminution de votre stress. Une fois que vous avez fini votre visualisation vous faites à nouveau 3 à 7 minutes de respiration avant de faire votre reprise (flexion des bras et une grande respiration avant d’ouvrir les yeux), cette dernière phase de respiration est très importante à réaliser et à respecter pour obtenir tous les effets bénéfiques de la relaxation(meilleure qualité de mémorisation et amélioration de la mémorisation).

La seule chose qu’il faut respecter c’est qu’il faut faire seul cette relaxation, il ne faut pas qu’il y ait une personne devant vous ou à coté de vous car la relaxation entraîne des sentiments affectifs par rapport aux personnes qui sont devant vous ou à coté de vous qui peuvent vous nuire, donc je vous recommande de faire cette relaxation chez vous.

Et je vous recommande de la faire allonger par terre en respectant les conseils que j’ai donné plus haut. Si vous la faites assis il faut poser les mains sur les genoux.

Ensuite et je le conseille à ceux que la relaxation intéresse, vous pourrez approfondir votre connaissance de la relaxation grâce au livre du Dr schultz « le training autogéne » .

C’est une technique qui n’est pas décrite pour son application à la médecine à ma connaissance et que j’ai eut l’idée d’utiliser à partir de mon expérience de cette technique appliquée aux arts martiaux que Henry Plée appelle dans son livre L’art sublime des points vitaux « le secret des secrets » pour ce qui est de développer l’habilité et l’anticipation dans les combats d’arts martiaux.

Lorsque j’ai commencé à l’appliquer à visualiser en état de relaxation la prise en charge de patients présentant des pathologies, j’ai senti une grande amélioration dans mon habilité et mon sens clinique et la qualité de la mémorisation de la pathologie.

C’est une technique que je vous recommande d ‘essayer et bien que n’ayant pas fait de chirurgie je pense qu’elle serait particulièrement appréciable pour aider les internes de chirurgie à mémoriser leur protocole opératoire et développer leur dextérité et quant aux médecins elle les aidera à développer-leur sens cliniques.

Bénédictions et salut d’ALLAH sur le Prophète(Bsdl).

Que ALLAH Le Glorieux, nous aide dans les épreuves de la vie, dans notre pratique de l’Islam, dans les soins que nous apportons aux malades, et dans nos études.

Fraternellement.

Publicité

commentaires