Concernant les mamans voilées exclues des activités scolaires

La Halde a été saisie par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) de la question de l’exclus

par

mercredi 13 juin 2007

La Halde a été saisie par le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) de la question de l’exclusion des mamans d’élèves, portant le voile, des activités scolaires d’accompagnement ou d’encadrement.

Dans une délibération en date du 14 mai 2007, la Halde a considéré que « le refus de principe opposé aux mères d’élèves portant le foulard » de participer à des sorties scolaires est « contraire aux dispositions interdisant les discriminations fondées sur la religion ».

La délibération de la Halde n’est qu’un rappel des principes fondamentaux du droit de ce pays et notamment du droit au respect de la liberté de religion pour lequel les citoyens musulmans doivent, encore aujourd’hui, durement lutter.

Ainsi que l’avait rappelé le CCIF dans sa saisine, la Halde a considéré qu’ « il ne peut être soutenu que la qualité de collaborateur bénévole emporterait reconnaissance du statut d’agent public », d’autant plus que les participantes ne remplissent pas des missions d’enseignement.

Par ailleurs, la Halde a souhaité être tenue informée des mesures qui seront prises afin de faire respecter le principe de non-discrimination.

A cet effet, les Inspections Académiques et le Ministère de l’Education Nationale devront respectivement lui adresser un compte rendu de leurs actions avant l’expiration d’un délai de quatre mois pour les premières et de trois mois pour le second.

Le CCIF rappelle que seule la vigilance de tous les citoyens permettra de venir à bout des discriminations. C’est pourquoi, il appelle l’ensemble des parents d’élèves à le saisir très rapidement de toute situation de discrimination à raison de l’appartenance à une religion déterminée dont ces derniers pourraient être victimes ou témoins.

Le CCIF vous remercie tous pour votre travail et votre contribution à la lutte contre l’islamophobie.

Le Bureau

Publicité

Auteur : le CCIF

Collectif Contre l'Islamophobie en France

commentaires