Communiqué JMF (Jeunes Musulmans de France)

Suite à la nouvelle vague d’horreur qui a frappé le peuple palestinien, les commentaires entendus ici et l

par

lundi 9 octobre 2000

Suite à la nouvelle vague d’horreur qui a frappé le peuple palestinien, les commentaires entendus ici et là et les débordements susceptibles de troubler la France, JMF, Jeunes Musulmans de France souhaite apporter quelques précisions de première importance.

Tout d’abord, aucun amalgame quel qu’il soit, n’est tolérable. La colère qui doit légitimement s’exprimer ne concerne en rien les juifs de France mais bel et bien les juifs israéliens qui se sont montrés coupables de tant de haine et de souffrance en Terre de Palestine.

 En effet, c’est plus d’une centaine de morts et des milliers de blessés qui depuis la terre sainte exhortent tous les français, toutes religions confondues, à condamner sans réserve les crimes de ces israéliens.

A ce titre, JMF en appelle ici à la vigilance des garants de la République et aux autorités de l’État, quant aux craintes que nourrissent les dérives communautaristes aux quelles contribuent les Institutions juives de France. Nous leur rappelons qu’ils sont avant tout des citoyens français et les invitons à se démarquer et condamner officiellement et clairement les exactions perpétrées par les israéliens.

En outre JMF tient à rappeler qu’il est au moins un but commun qui s’impose aux trois religions monothéistes de notre pays, c’est celui de construire et veiller à la paix sociale. Que chacun prenne ses responsabilités dans l’intérêt de tous.

Quant à la Paix ? Il y a ceux qui en rêvent ; il y a ceux qui s’emploient à la bâtir et qui parfois meurent pour elle ; et il y a ceux qui la détruisent et ruinent tous les espoirs. La Paix est pourtant le souhait de tout homme civilisé à condition que l’on s’impose le devoir de mémoire, que les injustices soient réparées et que les coupables soient jugés et condamnés. Sans cela, parler de paix est une pure illusion.

Nous déplorons l’amnésie qui semble frapper bon nombre de ’ bonnes volontés ’ et qui résume la gravité de ce drame par les quelques poussées de violences – que nous condamnons par ailleurs – que la France a connu ces derniers jours.

 

JMF invite tous les hommes de foi à prier Dieu pour qu’enfin, dans la justice et le respect, ces hommes et ces femmes connaissent la paix.

 

Nantes, le 14 octobre 00

Jeunes Musulmans de France

Publicité

Auteur : J.M.F

Jeunes Musulmans de France

commentaires