Chirac invite Sharon à Paris : Les Indigènes de la République appellent à manifester

Toutes les amies et tous les amis du peuple palestinien et de la justice s’émeuvent de l’invitation sca

jeudi 7 juillet 2005

Toutes les amies et tous les amis du peuple palestinien et de la justice s’émeuvent de l’invitation scandaleuse lancée par Le Président de la République à Ariel Sharon, premier Ministre d’un Etat colonialiste.

Les Indigènes de la République, qui dénoncent le colonialisme et ses séquelles affirment très naturellement leur solidarité avec le peuple palestinien. Ils refusent de se rendre complices, par leur silence ou leur inaction, de la banalisation de l’un des pires symboles de la violence coloniale : l’homme dont le cynisme politique pousse cette violence dans ses dernières conséquences.

Les conditions d’un redéploiement de l’armée israélienne d’une bande de Gaza dévastée et isolée du monde sont le corollaire d’un renforcement de la colonisation en Cisjordanie.

Nous connaissons le projet d’Ariel Sharon : Le Grand Israël, c’est-à-dire l’achèvement de la colonisation de la Palestine, et la réduction du peuple palestinien à un peuple de parias et de réfugiés, privés de droits et d’espoirs. Nous connaissons ses pratiques : l’édification d’un mur condamné par la justice internationale, la répression de masse des palestiniens, les assassinats de militants, les destructions d’habitations, la torture, les entraves à la circulation, les humiliations, la construction accélérée de nouvelles colonies, la fuite en avant vers le point de non retour où l’idée d’un Etat palestinien deviendra simplement impensable.

Inviter le responsable d’une telle politique, le boucher Sharon dont les mains dégoulinent encore du sang des massacrés de Sabra et de Chatila, l’homme dont la parade obscène sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem a mis le feu aux poudres et rendu impossible le dialogue entre Israël et les palestiniens, c’est insulter toutes celles et tous ceux qui, en France refusent la violence coloniale, au premier rang desquel-les celles et ceux qui sont issu-es de l’immigration coloniale et post-coloniale, et assigné-es en France au statut de nouveaux indigènes.

Il est naturel que les indigènes de la République se reconnaissent dans la lutte du peuple palestinien pour l’obtention de tous ses droits nationaux. C’est pourquoi nous nous joindrons à la manifestation organisée par l’ensemble du mouvement de solidarité avec la Palestine, et c’est pourquoi nous appelons à participer à cette manifestation.

Le 9 juillet 2005, Départ à 13 heures, Métro Barbès

En passant par la Place du Châtelet, 15 heures

Le collectif des indigènes Ile de France

[email protected]

Publicité

commentaires