« Catholique, Musulman : je te connais, moi non plus »

Comment parler de la religion sans arrière pensée ? Comment parler de sa propre religion sans parti pris ?

par

lundi 22 mai 2006

Comment parler de la religion sans arrière pensée ? Comment parler de sa propre religion sans parti pris ? Et enfin, comment parler des autres religions monothéistes en fondant sa réflexion sur des appréciations transmises et relayées dans des circonstances historiques particulièrement marquées par les antagonismes et par la volonté des hommes d’utiliser la foi pour égarer plutôt que d’éclairer ? La tâche est encore plus difficile pour un musulman car il doit d’abord rétablir la vérité sur la teneur du texte coranique.

En effet, la première traduction du Coran en Français qui date du milieu du XVIIème siècle est truffée d’erreurs et de déformations souvent volontairement malveillantes à l’égard d’une religion avec laquelle l’Occident entretient de longue date des rapports tumultueux. Il faudra plusieurs tentatives avant d’arriver à une traduction qui respecte l’esprit et la lettre du texte sacré sans prétendre pour autant à l’exégèse. (1)

Toutes ces difficultés ne m’ont pas empêché, bien au contraire, de relever le défi qui consiste à parler de l’Islam avec un catholique nourri d’un certain nombre de « certitudes » quant à la nature même de l’Islam, et influencé comme beaucoup de monde en Occident et notamment depuis la catastrophe du 11 septembre 2001, par une véritable campagne de dénigrement de l’Islam et de la civilisation arabo-musulmane.

Ma connaissance insuffisante du Catholicisme allait s’enrichir naturellement au cours de cette rencontre qui aura duré Quatre années. Nous avons confronté nos idées, pris en considération nos préjugés et mesuré les ravages des idées reçues et des a priori. Le livre qui a enfin vu le jour, représente une somme de travail considérable dans la mesure où, n’étant ni théologiens ni « spécialistes » des questions religieuses, nous avions cherché avant tout à répondre à une demande de plus en plus forte d’éclaircissements objectifs sur deux grandes religions monothéistes ayant en commun entre autres, l’obéissance à un seul et même Dieu, l’amour du prochain, le sens du partage et de la solidarité.

« Catholique, Musulman : je te connais, moi non plus ».

Editions François-xavier de Guibert.

(1) « Le Noble Coran » traduction de Mohamed Chiadmi. Editions TAWHID

Publicité

Auteur : Saad Khiari

Cinéaste et auteur, dernier ouvrage paru : « Catholique-Musulman : je te connais moi non plus » aux éditions François-Xavier de Guibert

commentaires