« C’est aux musulmans de France de s’adapter. Pas l’inverse ! »

Toujours à la pointe de la lutte contre l’obscurantisme, le musulman éclairé préféré des médias, Abde

lundi 4 octobre 2010

Toujours à la pointe de la lutte contre l’obscurantisme, le musulman éclairé préféré des médias, Abdelwahab Meddeb, vient de donner un entretien au site Causeur animé par Elisabeth Lévy, qui avait appelé le 28 juillet 2010 sur RTL à l’invasion militaire dans les quartiers dans les quartiers : « Enfin, on est en guerre ! On a des zones de guerre ! » s’exclamait-elle de bon cœur.

Fidèle à lui-même, Meddeb dresse un tableau apocalyptique de la menace islamiste dont il est bien sûr le meilleur rempart pour peu qu’on veuille bien lui ouvrir toutes les tribunes médiatiques afin d’ illuminer les fidèles mahométans de sa sublime érudition.

Quelques extraits de cet entretien :

« C’est aux musulmans de France de s’adapter. Pas l’inverse ! » (…) « Le problème de l’islamisme radical est réel : il se manifeste partout dans le monde, donc aussi en Occident, en Europe, en France. Les estimations les plus fiables situent à hauteur de 7% les musulmans qui penchent pour l’islamisme : cela va du sympathisant inactif au militant clandestin qui attend les ordres pour agir au sein de cellules dormantes, sans oublier des financiers, idéologues et entraîneurs militaires. »

Publicité

commentaires