Bravo Michel Beaumale !

Bravo Michel Beaumale ! Le maire PCF de Stains (Seine-Saint-Denis) a refusé d’obéir à une injonction d

jeudi 22 janvier 2009

Bravo Michel Beaumale !

Le maire PCF de Stains (Seine-Saint-Denis) a refusé d’obéir à une injonction de la préfecture qui lui demande d’annuler une décision de son conseil faisant « citoyen d’honneur » Marwan Barghouthi, le leader du Fatah en Cisjordanie emprisonné en Israël. Ci-dessous l’article du Parisien qui relate les faits, mais "oublie" de rappeler que la Préfecture de Paris n’a toujours pas demandé à M. Bertrand Delanoé, maire de Paris, d’annuler la décision du Conseil de Paris d’élire le soldat israélien Guilad Shalit "citoyen d’honneur de la ville de Paris" !

"Stains : polémique sur le "citoyen d’honneur" du Fatah

Dans un courrier daté du 14 janvier, le sous-préfet de Saint-Denis Olivier Dubaut demande à Michel Beaumale de « retirer » la délibération du 18 décembre.

Cet hommage à « une personne aussi controversée » constitue une « erreur manifeste d’appréciation » et a donné lieu « à de vives polémiques locales susceptibles de susciter des troubles à l’ordre public », argumente le sous-préfet.

Le maire répond au sous-préfet, dans une lettre communiquée mardi à la presse, qu’il demandera aux élus, lors du prochain conseil, de « confirmer la délibération ». Celle-ci, selon lui, n’a pas soulevé les « protestations véhémentes » alléguées, hormis « Monsieur Ghozlan dont on connaît l’allergie à toute manifestation de solidarité avec le peuple palestinien ».

Ce dernier, président du Conseil des communautés juives du 93, avait demandé le 30 décembre au préfet de faire « annuler » le vote des élus stanois qui selon lui « cautionnent les actions antijuives des islamo-terroristes palestiniens ».

S’agissant du danger de « laisser "transposer" le conflit israélo-palestinien », le maire de Stains affirme « gérer ces questions avec un grand esprit de responsabilité ». Il ajoute : « Les Stanois, dans leur grande majorité, sont parfaitement capables de comprendre que le problème du Proche-Orient n’est pas un problème religieux, qu’il est essentiellement politique ».

Michel Beaumale déplore « l’étroitesse de vue » du sous-préfet, pour qui il y a une « absence d’intérêt local » à soutenir M. Barghouthi, et il revendique « un devoir de solidarité avec le peuple palestinien privé de ses droits depuis 60 ans ». Il souligne que sa ville mène une coopération avec le camp palestinien d’Al-Amari depuis 10 ans.

Marwan Barghouthi, considéré comme l’un des principaux inspirateurs de l’Intifada et souvent présenté comme un possible successeur du président Mahmoud Abbas, a été condamné en 2004 par un tribunal israélien à cinq peines de prison à vie pour implication dans quatre attentats anti-israéliens.

CAPJPO

Source le Parisien :

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/stains-polemique-sur-le-citoyen-d-honneur-du-fatah-20-01-2009-380758.php

Publicité

commentaires