BDS : MUJI renonce au lancement d’un magasin en Israël

La campagne BDS au Japon, relayée mondialement sur internet, a amené l’enseigne japonaise à renoncer à o

vendredi 17 décembre 2010

La campagne BDS au Japon, relayée mondialement sur internet, a amené l’enseigne japonaise à renoncer à ouvrir un magasin en Israël.

La société basée à Tokyo a déclaré que l’annulation était due à des "raisons économiques", et un porte-parole a refusé de donner plus de détails.

Ryohin Keikaku avait toutefois annoncé en avril qu’elle signerait un contrat de licence avec une société israélienne et qu’elle ouvrirait ce qui serait le premier magasin MUJI d’Israël à Tel-Aviv en 2011.

Mais cette annonce a suscité des critiques, un appel à boycotter les produits MUJI a été lancé, et une victoire vient donc d’être remportée. Ne pas relâcher la pression (revoir sur notre site la vidéo des militants japonais appelant la population à boycotter MUJI).

JapanToday

CAPJPO-EuroPalestine

Publicité

commentaires