Assez d’hypocrisie !

L’Union des Associations Musulmanes de Seine Saint Denis s’était imposé un devoir de réserve pour laiss

par

vendredi 26 décembre 2003

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’Union des Associations Musulmanes de Seine Saint Denis s’était imposé un devoir de réserve pour laisser travailler le Conseil.Français du.Culte.Musulman (CFCM ), or il s’avère que la situation actuelle nous oblige à nous exprimer !

L’Etat U.M.P se présente comme le défenseur ultime de la laïcité, c’est pourtant le premier à l’avoir transgressé en organisant lui-même le Conseil Français du Culte Musulman contre les principes même de la laïcité, à savoir la séparation de l’Etat et de la religion. Ce CFCM a perdu aujourd’hui toute crédibilité puisque la commission Stasi n’a même pas daigné le recevoir. Devant un tel camouflet, il appartient aux responsables de ce CFCM d’en tirer les conséquences et de démissionner au risque que l’histoire les juge complices de cette manipulation politicienne.

Au lieu d’avoir un gouvernement qui s’occupe des réelles préoccupations pour lesquelles les français l’ont élu, nous avons un état U.M.P en campagne électorale. Cette agitation n’est qu’une opération de séduction à l’égard de l’électorat du Front National : c’est un pari risqué !

Cette pratique qui consiste à opposer des catégories de français les unes aux autres, est inacceptable.

A qui veut on faire croire que quelques dizaines de cas de port de foulards nécessitent un tel vacarme médiatique et mettraient la République en danger, alors qu’on a laissé mourir dans le silence plus de 15 000 personnes âgées sans que cela n’émeuve outre mesure le gouvernement. Ce même gouvernement va plonger des centaines de milliers de français dans la précarité en enlevant l’allocation de solidarité spécifique pour les uns et en supprimant arbitrairement les indemnités Assedic pour les autres, sans que cela n’engendre le moindre débat. La banqueroute du Crédit Lyonnais coûtera au moins 15 milliards d’Euros au contribuable, sans qu’il y’ait la moindre sanction.

Cela n’a pourtant en rien gêné ce gouvernement pour se voter une loi lui permettant d’augmenter le salaire des ministres de plus de 60% et ce de manière rétroactive.

Alors où sont les valeurs de la République dans tout cela ?

Aujourd’hui, nos concitoyens sont extrêmement inquiets parce qu’ils sont conscients que ce faux débat autour de la laïcité n’est qu’un prétexte pour humilier, stigmatiser et marginaliser les français de culture musulmane : c’est le bouc émissaire idéal.

Ce lynchage politico médiatique nous rappelle les années sombres de Vichy et du fascisme.

Aucune grande démocratie qui se respecte n’a osé traiter ses concitoyens de cette manière. Même l’Amérique de Georges Bush, après le 11 Septembre ne s’est comportée avec ses concitoyens musulmans comme le fait le gouvernement français.

Après avoir creuser la fracture sociale, ce gouvernement trahit les bases même de notre République : Liberté, Egalité, Fraternité.

Assez d’hypocrisie ! Au lieu de s’atteler à combattre les discriminations, les grands partis politiques cultivent le racisme et la xénophobie. La meilleure preuve est l’absence totale d’élus de culture musulmane à l’assemblée nationale.

L’U.A.M 93 prendra toutes ses responsabilités afin de combattre par tous les moyens légaux ce projet de loi injuste et appelle toutes celles et tous ceux qui veulent prendre part à cette lutte à nous contacter à : [email protected].

Publicité

commentaires