Arno Klarsfeld avocat ou militaire israélien ?

Nous apprenons avec consternation que "l’Institut Universitaire Euro-Méditerranéen" Maïmonide de Montpell

jeudi 5 janvier 2006

Nous apprenons avec consternation que "l’Institut Universitaire Euro-Méditerranéen" Maïmonide de Montpellier, financé notamment par la Mairie de Montpellier et par le Conseil Régional Languedoc Roussillon, invite l’avocat Arno Klarsfeld à tenir une conférence dans une salle municipale de la ville, le 19 janvier prochain, en le présentant en photo de militaire israélien, l’arme au poing (voir photo à la fin de l’article).

Tout le monde sait, puisqu’il s’en est vanté partout, qu’Arno Klarsfeld vient de faire pendant un an son service militaire en Israël chez les garde-frontières, un corps de l’armée israélienne spécialisé dans la répression des Palestiniens. Au demeurant, Arno Klarsfeld a exercé ses "talents" d’occupant dans la région de Bethléem, en Cisjordanie occupée. On sait aussi que Nicolas Sarkozy, Monsieur Racailles-Karcher, vient de faire appel à ses services pour présider une commission chargée de statuer sur la nature de la colonisation française (cf notre info du 24 décembre 2005 sur notre site http://www.europalestine.com ). Cela peut paraître surréaliste de faire appel à un fervent défenseur de la colonisation israélienne pour cela, sauf quand on a déjà tranché et décidé de décréter, comme la loi de février 2005 l’a fait, qu’il faut souligner les bienfaits de la colonisation française.

Quand un ministre de l’intérieur complimente Finkielkraut pour ses propos racistes anti-Noirs et anti-Arabes en déclarant qu’ils "font honneur à l’intelligence française" et que ce même ministre de l’intérieur fait appel aux dirigeants de la police israélienne pour venir en France donner des leçons de maintien de l’ordre à la police française, on serait en droit de ne plus s’étonner de rien.

Mais combien de couleuvres va-t-on réussir à nous faire avaler, ainsi ?

Et comment les avocats peuvent-ils encore défendre l’image de leur profession s’ils acceptent qu’un des leurs (Me Arno Klarsfeld est inscrit au barreau de Paris) se présente dans la tenue militaire d’une armée d’occupation, la mitraillette à la main et le doigt sur la gachette ? Plusieurs d’entre eux ont commencé à saisir leurs instances ordinales, le Batonnier du Barreau de Paris, Me Yves Repiquet (tel : 01 44 32 48 48. Fax : 01 46 34 77 65. e-mail : [email protected] ) et le Conseil National de l’Ordre des avocats (tel : 01 53 30 85 60 - [email protected] ).

Tous les avocats doivent réagir et en faire autant.

Et nous, citoyens et contribuables, sommes-nous censés accepter que l’on finance avec nos deniers un Institut, qui sous couvert d’entretenir la mémoire de l’histoire des juifs de Montpellier, prend le noble nom de Maïmonide*, et présente un programme de conférences où il est clair qu’il se conçoit comme un instrument de propagande au service de l’armée d’occupation israélienne et du "Grand Israël" !

Un institut qui met sur son site ( www.maimonide-institut.com ) la photo de Klarsfeld en militaire israélien et qui édite une plaquette de 52 pages sur papier de luxe avec la même photo, disponible dans de nombreux lieux publics de Montpellier, dont l’Office du Tourisme de la ville !

Un Institut dont le président, René-Samuel Sirat, ancien grand rabbin qui fait de la propagande pour l’armée israélienne (et après on s’étonnera que des gens confondent tout), ose écrire en introduction sur le même site que "de nouveaux fascismes à visage religieux grangrènent nos sociétés" et "saluer le courage et la maturité politique d’Ariel Sharon qui offre une nouvelle chance aux Palestiniens d’ébaucher leur futur Etat" !

Est-ce que cela ne fait pas un peu beaucoup ?

Nous vous demandons de réagir le plus vite possible pour exiger au minimum que la photo de militaire israélien soit supprimée tant du site de l’institut Maïmonide que de la plaquette de l’institut mise à la disposition du public. Nos amis du CCIPPP de Montpellier s’en émeuvent également dans leur bulletin. Sous le titre "Montpellier : L’institut Universitaire Euro-Méditérranéen Maïmonide (rien que ça !) abat ses cartes d’officine de propagande du gouvernement israélien actuel", José-Luis Moragues écrit : "Le message est clair, après l’article sur le rôle positif de la colonisation française, après le recours à la loi de 1955 pour le couvre-feu dans les banlieues, après le démasquage de Finkielkraut et sa collusion avec Sarkozy, l’institut, prétendument universitaire Maïmonide ne craint pas d’afficher son soutien total à la colonisation israélienne de la Palestine et à travers ça son soutien total en France aux thèses coloniales et fascistes développées par l’extrême droite et le courant Sarkozy."

Nous vous demandons de protester rapidement auprès :

1) de la Mairie de Montpellier (1 place Francis-Ponge - 34064 Montpellier Cedex 2) La maire de Montpellier est Mme Hélène MANDROUX Tél. 04 67 34 72 09 Fax 04 67 64 15 81 E-mail : [email protected]

2) du Conseil régional du Languedoc-Roussillon, dont le président Georges Frêche est membre du Conseil scientifique de l’Institut Maïmonide : Hôtel de Région, 201 Avenue de la Pompignane 34064 Montpellier cedex 02. Tél. : 04 67 22 80 00 - Fax : 04 67 22 81 92. [email protected] .

3) de l’Université Paul-Valéry qui entretient une étroite collaboration avec l’Institut Maïmonide et dont 8 membres font partie de son conseil scientifique. Président de l’Université Paul Valéry : Jean-Marie Miossec. Tel : 04 67 14 20 50. E-mail : [email protected]

4) auprès de l’Institut Maïmonide, lui-même (qui s’inspire si peu des idées de Maïmonide) : Tel/FAX : 04 67 02 70 11. E-mail : [email protected]

Il est clair que si cette provocation n’est pas supprimée du site comme de la plaquette, nous irons nombreux manifester notre indignation sur place, le jeudi 19 janvier à partir de 20 H, Place Pétrarque (centre ville), devant la Salle Pétrarque, salle de la municipalité où le garde-frontière israélien Arno Klarsfeld doit tenir sa conférence.

Cette photo est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://maimonide.perso.cegetel.net/calendrier.htm

* Maimonide : grand théologien, philosophe et médecin du 12ème siècle (né à Cordoue en 1135, mort à Tibériade en 1204) Moïse Maïmonide, que les Arabes désignaient sous le nom de Mussa bin Maimun ibn Abdallah al-Kurtubi al-Israili, symbolise la longue vie commune des Musulmans et des Juifs autour du bassin méditerranéen. Son oeuvre fut écrite tant en hébreu (ses commentaires religieux et philosophique) qu’en arabe (ses traités médicaux, notamment). Maïmonide fut l’un des conseillers de Saladin, à l’occasion de la libération de Jérusalem occupée par les Croisés, libération qui permit aux Juifs et aux Musulmans de pouvoir à nouveau célébrer leurs cultes respectifs dans la ville sainte. Pas vraiment le profil de notre avocat-garde-frontières, donc.

Publicité

commentaires