Après la Bolivie, le Venezuela rompt ses relations diplomatiques avec Israël

Quelques heures après la Bolivie, le gouvernement du Venezuela a rompu ses relations diplomatiques avec Isra

vendredi 16 janvier 2009

Quelques heures après la Bolivie, le gouvernement du Venezuela a rompu ses relations diplomatiques avec Israël mercredi soir, pour protester contre l’offensive israélienne à Gaza, a annoncé le ministère des Affaires étrangères à Caracas.

"La république bolivarienne du Venezuela, en cohérence avec sa vision d’un monde de paix, de solidarité et de respect du droit international, a décidé, en définitive, de rompre ses relations diplomatiques avec Israël", a indiqué un communiqué du ministère lu à la télévision publique VTV.

Caracas a justifié sa décision, "face à la persécution inhumaine du peuple palestinien, dirigée par les autorités d’Israël", selon le texte.

"Israël a refusé de tenir compte, systématiquement, des appels des Nations unies, violant de manière répétée et honteuse les résolutions approuvées" par l’ONU, selon le communiqué, qui ajoute qu’Israël "s’écarte, de plus en plus chaque jour, du droit international".

Peu auparavant, le président bolivien Evo Morales avait annoncé que son pays rompait ses relations diplomatiques avec Israël, en signe de protestation contre l’offensive menée à Gaza, une semaine après l’expulsion de l’ambassadeur israélien de Caracas par son homologue vénézuélien.

Source : http://cbparis.over-blog.com

Publicité

commentaires