Appel pour une mobilisation intense en faveur de Florence Aubenas et de Hussein Hanoun

Nous, signataires du présente appel, avons appris avec consternation la disparition en Irak de la journaliste

dimanche 9 janvier 2005

Nous, signataires du présente appel, avons appris avec consternation la disparition en Irak de la journaliste Florence Aubenas et de son traducteur Hussein Hanoun le 5 janvier dernier. Leur enlèvement n’est pour l’heure pas confirmé mais s’avère fort probable. A nouveau, ceux qui se dévouent pour informer le monde entier de la réalité de cette guerre si injuste sont les premiers à être pris pour cible. Nous condamnons sans réserve ces enlèvements iniques. La journaliste Florence Aubenas et son traducteur Hussein Hanoun doivent retrouver sans délai leur liberté.

Grand reporter au quotidien français Libération, voici l’hommage que nombreux journalistes arabes, se constituant en comité pour sa libération, ont rendu à mme Aubenas : " Dans le monde arabe, du Maghreb au Machrek, les journalistes considèrent Florence Aubenas comme une amie précieuse qui a toujours su être du côté des causes justes et dire avec courage ce qui peut déplaire aux puissants de ce monde."

Une mobilisation générale est désormais nécessaire pour sauver la vie de Mme Aubenas et M. Hanoun. Nous lançons un appel vigoureux pour intensifier la mobilisation en France, dans le monde arabe et ailleurs pour qu’une issue heureuse soit trouvée.

Paris, Londres, Beyrouth

Le 12 janvier 2005

Les membres signataires :

M. Beddy Ould Ebnou, écrivain

M. Abd El Bari Atwan, directeur du quotidien al Quds alarabi

M. Ghaleb Ben Cheikh, animateur de l’émission Connaître l’Islam à France 2

M. Georges Tarabichi, écrivain franco-syrien

M. Taher Bakri, écrivain

M.Lahcen laassibi - écrivain et journaliste.

M. Salah Stétié poète-écrivain franco-libanais

M. Bourhan Ghalioun, sociologue, professeur à la Sorbonne

M. Michel El-Kik, directeur du Bureau d’Europe Occidentale de la chaîne arabe internationale al-Jazeera

M. Dhaou Meskine, secrétaire général du Conseil des Imams de France

Mme. Violette Daguerre, présidente de la Commission Arabe des Droits de l’Homme

M. Haytham Mana, porte-parole de la Commission Arabe des Droits de l’Homme

M.Ahmed Manai, directeur de l’Institut tunisien des Relations Internationales

M. Moncef Marzouki, président d’honneur de la Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme

M. Mohamed Aly Ould Louly, secrétaire Général de l’Observatoire Mauritanien des Droits de l’Homme

M. Murtudo Diop, président du Rassemblement pour le Dialogue des Nationalités

M. Hassen Farsadou, président de l’Union des Associations Musulmanes du Saint-St-Denis

M. Ahmed Ould Al Wadiaa, chargé de l’information au Forum Mauritanien pour la Réforme et la Démocratie

M. Fahd al-Argha al-Masri, correspondant général de la chaîne arabophone al-Alam

Mme Souad Wahedi, rédactrice-en-chef de la revue Etudes Orientales

M. Mohamed Béchari, président de la Fédération Nationale des Musulmans de France

M. Hssein Fayad, correspondant en Europe de la chaîne arabe al-Arabia

Mme Nadia Samir, journaliste

M. Issa Makhlouf, écrivain journaliste à Radio Orient

M. Abdel Hafidh al-Khamiri, directeur de publication du magazine Générations

M. Mohamed al-Mestiri, directeur de publication de la revue Roua,

Mme Mona Benbelgacem, universitaire,

Pour tout contact : Beddy Ould Ebnou

[email protected]

Publicité

commentaires