Anne Roumanoff va donner un spectacle de soutien aux soldats israéliens

Les Palestiniens de la Campagne pour le Boycott académique et culturel d’Israël ont adressé une lettre ou

vendredi 20 février 2009

Les Palestiniens de la Campagne pour le Boycott académique et culturel d’Israël ont adressé une lettre ouverte à Anne Roumanoff qui s’apprête à donner un spectacle en soutien aux soldats israéliens blessés et aux victimes d’attaques terroristes, le 2 mars prochain à Genève. Ci-dessous quelques extraits de cette lettre.

Une lettre ouverte à la comédienne Anne Roumanoff

(Palestinian Campaign for the Academic and Cultural Boycott)

De Ramallah, Palestine occupée, le 19 février 2009

Nous savons que vos spectacles apportent rire et bonne humeur à beaucoup de francophones de par le monde. Tant, que nous sommes choqués et déçus d’apprendre que vous vous apprêtez à vous donner en spectacle en soutien aux soldats israéliens blessés et aux victimes d’attaques terroristes, le 2 mars prochain à Genève.

Votre performance lors de ce spectacle va constituer un acte de soutien et de solidarité envers l’armée israélienne, laquelle est l’instrument principal de l’oppression systématique et de l’emprise brutale qu’Israël exerce sur le peuple palestinien. Cela va contribuer au « lissage » de l’image internationale d’une force militaire agressive qui a derrière elle un long passif constitué de massacres, et d’un nettoyage ethnique attesté, touchant des centaines de milliers de Palestiniens chassés de chez eux (…)

Nous vous écrivons par conséquent pour vous demander de reconsidérer votre décision de vous produire en soutien de l’armée israélienne. Nous nous interrogeons : comment pourrait-on se produire sur les planches et faire rire un public au profit d’une armée qui vient juste d’achever son atroce massacre dans la Bande de Gaza occupée. Vous n’êtes probablement pas sans savoir que cette opération a tué plus de 1300 personnes, dont 410 enfants., et en a blessé 5300 autres. Cette guerre a été qualifiée par le Rapporteur Spécial pour les Droits Humains de l’ONU, de « prélude à un génocide » (…)

Nous espérons pouvoir vous compter parmi les artistes du monde entier qui, tels que Bono, Snoop Dog, Björk et Jean-Luc Godard, se sont joints aux appels au boycott d’Israël tant que celui-ci n’aura pas rempli ses obligations envers le droit international et reconnu pleinement les droits des Palestiniens.

www.pacbi.org

Publicité

commentaires