Aïd Al-Fitr 2009 à Carrières-sous-Poissy : entre les gravats et le trottoir

Afin de fêter dignement ce jour, l’Association de la Communauté musulmane de Carrières-sous-Poissy a sol

samedi 19 septembre 2009

Aïd Al-Fitr 2009 à Carrières-sous-Poissy : entre les gravats et le trottoir

Le 20 (ou le 21) septembre 2009, les fidèles de la communauté musulmane se retrouveront pour commémorer la fin du jeûne du mois de Ramadan.

Afin de fêter dignement ce jour, l’Association de la Communauté musulmane de Carrières-sous-Poissy a sollicité la mairie pour la mise à disposition d’une salle ou d’un gymnase pour deux heures (entre 8 h et 10 h du matin). Celle-ci a refusé prétextant que les conditions de sécurité exigées par la législation recevant du public ne permettent pas à la municipalité de disposer de salles d’une capacité d’accueil supérieure à 400 personnes.

Les conditions de sécurité n’ont pourtant pas empêché l’organisation par la mairie du Village des Associations le dimanche 6 septembre dans le gymnase Alsace où une soixantaine d’associations et près de 5000 visiteurs étaient au rendez-vous. Il semblerait donc que l’impératif de sécurité soit à géométrie variable et qu’il ne concerne que les musulmans Carrièrois.

Alors que dans les faits, la sécurité est loin d’être assurée. En effet, à l’endroit du bâtiment D du foyer Adef, situé à quelques mètres de la salle de prière, il y a un chantier de réhabilitation où se mêlent gravats et débris en tout genre. C’est dans ces conditions d’insécurité et de précarité que les familles Carrièroises de confessions musulmanes se retrouveront pour fêter la fin du mois de Ramadan

Par ailleurs, dans le contexte de la réhabilitation du foyer qui a pour cadre la rénovation urbaine (convention ANRU) la salle de prière du foyer ADEF est vouée à la destruction d’ici 2010. L’ACMC a interpellé à plusieurs reprisesle maire Eddie Aït et la Préfecture sur le statut et l’avenir incertain de la salle de prière. À ce jour, nos courriers et nos appels sont restés sans réponses.

Nous avons donc décidé, comme l’année précédente, de faire du jour de l’Aïd (le 20 ou 21 septembre), une journée de protestation (à partir de 8h à la salle de prière du foyer ADEF). À cet effet, nous prévoyons de rendre visible notre contestation à travers un affichage, des banderoles, un tractage pour informer les Carrièrois et Carrièroises. Un discours sera tenu sur cette question afin de dénoncer une décision aux prétextes fallacieux.

Association Communauté Musulmane de Carrières-sous-Poissy

En pièce jointe :

Lettre de demande de mise à disposition d’une salle pour la fête de l’Aid par l’ACMC

Publicité

commentaires