Affaire Polanski : Jack Lang tancé en direct par un avocat suisse

De BHL à Jack Lang, une certaine gauche caviar française, indécrottable, se serre plus que jamais les coude

jeudi 20 mai 2010

De BHL à Jack Lang, une certaine gauche caviar française, indécrottable, se serre plus que jamais les coudes pour l’icône Polanski, alors même que Frédéric Mitterrand a esquissé un petit repli, et qu’au Festival de Cannes, l’acteur américain Michael Douglas a refusé de signer une pétition en sa faveur.

Remis sévèrement à sa place par l’avocat et conseiller national suisse Christian Lüscher (parti libéral-radical), lors d’une émission de la Télévision Suisse Romande, le 18 mai dernier, intitulée “La Suisse doit-elle donner Polanski aux Américains ?”, Jack Lang en a pris pour son grade en direct, et avec lui l’arrogance gouvernementale française.

Publicité

commentaires