A France Inter, Philippe Val fait déjà place nette !

Bouc émissaire du fraîchement coopté directeur de France Inter, Frédéric Pommier, présentateur de la rev

mardi 23 juin 2009

Bouc émissaire du fraîchement coopté directeur de France Inter, Frédéric Pommier, présentateur de la revue de presse de la matinale, est la première tête qui tombe seulement quelques heures après la prise de fonction officielle de l’ancien directeur de Charlie Hebdo.

Dans la ligne de mire de l’implacable esprit vengeur de Philippe Val, le talentueux journaliste paie le prix fort d’un contentieux qui a opposé les deux hommes au sujet du coup de Jarnac donné par Siné à celui qui le débarqua : le lancement de Siné Hebdo !

En effet, Frédéric Pommier s’est vu ouvertement reproché par un Philippe Val fulminant, alors grand favori de l’Elysée pour occuper le fauteuil de directeur de France Inter, d’avoir osé citer Siné Hebdo dans sa revue de presse … Une offense de Lèse-majesté !

Devant la fronde des principaux syndicats de Radio France qui menacent de monter au front contre « tout règlement de compte personnel, suspicion illégitime, procès d’intention, mise au rancart d’un membre de la rédaction pour des motifs non professionnels », demandant « solennellement à la direction de France Inter de revenir sur cette décision inacceptable pour toute la rédaction », Philippe Val joue à l’ingénu, dénué de tout calcul et intention malveillante à l’égard de Frédéric Pommier, arguant que ce dernier a un problème de hiérarchisation de l’information…

Un piètre argument, dont l’hypocrisie manifeste prêterait à sourire si sa finalité n’avait pas scellé l’avenir professionnel d’un homme, comme seul le farouche militant de « l’excès de caricatures », surtout quand il s’agit de l’islam, pouvait le faire !

Publicité

commentaires