Je suis diabétique, puis je faire le Ramadhan ?

Ta maladie te dispense de l’obligation de jeûner notamment parce que jeûner sous insuline nécessite des c

par

lundi 26 novembre 2001

Je vous rappelle que mes avis ne sont pas des Fatwas mais de simples conseils.

En réponse à ta question, je suppose que ton diabète est insulino-dépendant (parce que tu es jeune) et que tu ne souffres pas d’autre maladie, en particulier cardiaque ou rénale. Je suppose également que tu es adulte pour l’islam c’est à dire pubère.

Ta maladie est malheureusement irréversible (sauf miracle). Il ne te sert donc à rien d’espérer rattraper les jours de jeûne que tu n’as pas effectués auparavant.

Ta maladie te dispense de l’obligation de jeûner notamment parce que jeûner sous insuline nécessite des conditions préalables impératives et que jeûner te fais courir un risque non négligeable pour ta santé. Tu peux donc manger durant le mois sacré de Ramadan et payer l’équivalent de repas pour les pauvres en compensation, même chose pour les jours que tu n’as pas fait précédemment.

Il faut bien noter que toutes les maladies ne dispensent pas de jeûner, il faut avoir l’avis d’un médecin musulman qui connaît à la fois le Fiqh et la médecine pour s’en dispenser.

Mais il est vrai que le mois sacré de Ramadan est le meilleur mois de l’année et qu’y participer est une joie extraordinaire (j’ai personnellement jeûné mon premier Ramadan avant même d’être musulman). Si, malgré l’absence d’obligation, tu souhaites y participer en jeûnant, il faut, d’après moi, que tu remplisses les conditions suivantes en plus des suppositions faites plus haut (DNID, pas de pathologie associées, puberté) :

1° Ton diabète doit être équilibré par le traitement depuis plus d’un mois.

2° Tu dois savoir correctement pratiquer auto contrôle de ta glycémie (le taux de sucre dans le sang). Pour cela il faut que tu disposes d’une machine personnelle de contrôle de la glycémie et que tu saches t’en servir.

3° Tu dois, avant de commencer à jeûner, aller voir ton médecin traitant et lui annoncer ton intention de jeûner, lui expliquer ce que ça implique, lui demander de revoir ton protocole d’injections d’insuline en fonction des horaires des repas et en fonction des résultats de ta glycémie. Il faut bien noter deux choses :

 

  •  ton médecin traitant est ton conseiller en matière de santé, il doit bien t’expliquer le pourquoi de ses avis mais il ne peut pas choisir à ta place que tu jeûnes ou que tu ne jeûne pas.
  •  

     

  •  pour la grande majorité des savants musulmans, l’injection d’insuline de rompt pas le jeûne, de même que le contrôle de la glycémie. Elle sont donc possible durant la journée de jeûne.

    4° Durant la journée de jeûne, tu dois contrôler ta glycémie plus souvent que d’habitude et en particulier au moindre malaise.

    5° Si ta glycémie descend en dessous de 0,70 gr/l, tu dois absolument rompre ton jeûne même si ton intention de départ était de jeûner toute la journée. C’est très important parce que si tu ne le romps pas, tu mets ta vie en danger.

    Voilà ma sœur, j’espère avoir répondu à ta question, je te souhaite un bon mois de Ramadan.

    Et Allah est Le plus Savant.

    Salamaleicum

  • Publicité

    Conférencier et médecin généraliste

    commentaires