Vendredi 31 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Nicolas Sarkozy à Alger, un rude apprentissage de la causticité algérienne

Nicolas Sarkozy à Alger, un rude apprentissage de la causticité algérienne
fr
http://oumma.com/sites/default/files/sarkozy_alger.gif

Au delà des propos de circonstance sur la nécessaire refondation des relations franco-algériennes, une incantation rituelle depuis vingt ans, le nouveau président français devrait aussi prendre la mesure des rancoeurs suscitées par sa désinvolture à l’égard de la communauté musulmane en France et l’Islam en général, quand bien même il a été un des artisans majeurs de la promotion au sein de son gouvernement des « minorités visibles » (...)

Partagez :

Après un tour de chauffe en juillet dernier, son premier déplacement hors Europe, Nicolas Sarkozy parait prendre devoir faire le rude apprentissage de la causticité de ses interlocuteurs algériens, à l’occasion du voyage officiel qu’il fera du 3 au 5 décembre en Algérie.

Au delà des propos de circonstance sur la nécessaire refondation des relations franco-algériennes, une incantation rituelle depuis vingt ans, le nouveau président français devrait aussi prendre la mesure des rancoeurs suscitées par sa désinvolture à l’égard de la communauté musulmane en France et l’Islam en général, quand bien même il a été un des artisans majeurs de la promotion au sein de son gouvernement des « minorités visibles » (citoyens français d’origine arabe ou noire, de confession musulmanes), quand bien même il aura été l’initiateur de la création du Conseil du culte musulman de France, l’interlocuteur des pouvoirs publics pour les affaires musulmanes.

Nicolas Sarkozy est, avec son prédécesseur, Jacques Chirac (les bruits et les odeurs), et l’ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi (supériorité de la civilisation chrétienne sur la musulmane), les trois seuls dirigeants occidentaux à avoir ouvertement tenu des propos à tonalité raciste à l’égard des Arabes et des Musulmans.

Son refus de la repentance à propos du passif colonial de la France, doublé des propos désobligeants tant en France qu’au sein des instances européennes -des moutons égorgés dans les baignoires, à la crainte de l’invasion musulmane de l’Europe par des immigrés son assimilables-, de même que le forcing déployé depuis Paris pour favoriser la venue en Algérie du chanteur originaire de Constantine Enrico Macias, réputé pour ses positions proisraéliennes, lui ont valu une volée de bois vert de la part des dirigeants algériens l’accusant d’être l’otage du lobby juif.

Procédé inhabituel dans les annales diplomatiques internationales, ces déclarations corrosives de membres du gouvernement algérien sont intervenues à quelques jours de la visite en Algérie de M. Sarkozy. Bien que désavouées par le président Abdelaziz Bouteflika, elles n’en n’ont pas moins été interprétées comme un coup de semonce déguisé à l’égard d’un homme soupçonné d’avoir opéré un retournement complet de la diplomatie française en faveur des thèses atlantistes et proisraéliennes.

Premier partenaire commercial de l’Algérie, la France voit sa position grignotée régulièrement, tant par les Américains que par les nouveaux venus sur la scène arabe et africaine, la Chine notamment. Son virage diplomatique, jugé à contretemps après les déboires américains en Afghanistan et en Irak, ne parait pas devoir inverser la tendance.

En trois ans, l’Algérie, qui dispose de réserves de l’ordre de 100 milliards de dollars, a conclu une série de grands contrats, laissant à la France la portion congrue : 13 milliards pour l’autoroute est-ouest remporté par la Chine et le Japon, 10 milliards pour les chemins de fer (Turquie-Chine) et 20 milliards dans l’immobilier de luxe et le tourisme qui sont allés aux pétromonarchies arabes du Golfe.

Quant aux Américains, ils ont raflé le marché des hydrocarbures, en association avec les Chinois, à l’exception d’un complexe de vapocraquage d’éthane à Arzew, attribué à Total pour trois milliards de dollars.

Un grand marché aiguise l’appétit des entreprises françaises et son acquisition pourrait les consoler de leur éviction des grands contrats passés. L’édification d’une nouvelle ligne Morice aux frontières de l’Algérie.

Cinq groupes internationaux sont en compétition pour ce marché de 500 millions d’euros qui devrait être attribué en 2008 : le groupement français Thales-CS Communication & Systemes, l’allemand EADS, le groupement espagnol Indra-Alcatel Espagne, le groupe italien Selex et l’américain Raytheon.

L’Algérie entend déployer un système de protection électronique sophistiqué sur l’ensemble de ses frontières terrestres et maritimes en vue de se protéger contre des incursions terroristes et anticiper d’éventuels conflits dans la région.

Au-delà de sa rivalité traditionnelle avec le Maroc, l’Algérie est en butte à l’hostilité de la Libye, le nouvel enfant chéri de l’Occident, que le Président Français s’apprête à accueillir en visite officielle dans la foulée de son séjour en Algérie.

Une sourde tension oppose en effet l’Algérie et la Libye à la suite des nouvelles découvertes minières, notamment de l’Uranium, dans la région frontalière algéro-libyenne.

Tripoli qui cherche à jouer un nouveau rôle en Afrique aux cotés de la France notamment dans la zone soudano-tchadienne du Darfour, réclamerait une nouvelle délimitation des frontières. Nicolas Sarkozy, affligé du désastreux épilogue de l’affaire de « l’Arche de Zoe », présentée comme une opération d’ingérence humanitaire en faveur de faux enfants du Darfour, parait devoir en ce mois de décembre 2007 se livrer à un difficile exercice d’équilibrisme diplomatique pour tenter de conserver son partenaire algérien, un des acteurs majeurs du Monde arabe et africain, et sa nouvelle amitié avec le trublion politique arabe, le colonel Kadhafi, porteur de promesse de fabuleux marchés lucratifs, notamment pour le nouvel avion de combat français « Le Rafale » jusque là invendu dans le Monde.

Difficile exercice d’équilibrisme diplomatique entre son atlantisme avéré et son projet d’union méditerranéenne, entre son amitié tonitruante pour Israël et sa conquête des marchés arabes.

http://renenaba.blog.fr

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
0 points

et pourtant , il y a tellement à faire en ALGERIE.
Qui mieux que la FRANCE pour l’aider à se moderniser .
La plupart des algériens parlent le français couramment,pkoi devraient-ils s’encombrer d’autres soucis que cette langue avec laquelle ils pourraient négocier ?
Seulement il faut reconnaitre à la FRANCE ,une certaine sourde oreille à se remémorer son passé .
Qu’elle ne s’étonne pas du résultat.

X
0 points

Merci pour cet article de qulité et qui reflete ce que beaucoup savent ( enfin ceux qui essaient de prendre un peu de recul critique..) a savoir que Sarkozy quand i se rend en France, il ne trouvera jamais ce qu’il trouve au Maroc ou en Tunisie ( pour parler du maghreb)..Et c’est tant mieux. Independemment de la gouvernance algerienne en matiere interieure ( la je ne me lancerais pas dans des comparatifs avec les voisins, car je crois qu’il serait difficile de parler calmement et avec objectivité, juste dirais je que l’Algerie n’a pas le pire des gouvernement, loin de là..)en terme de politique exterieure, même si certains enjeux nous depassent forcemment, l’Algerie essaie toujours de garder une certaine ligne de conduite notamment vis à vis de l’ex colonisateur. Pas de compromis ou de compromission, le rappel constant des crimes de l’etat français..Aujourd hui la France est un pays a la derive, d’autres puissances ont pris le relai avec l’Algerie en termes economiques, geostrategiques, ce qui donne encore plus de poids et de liberté aux dirigents algeriens pour faire valoir leurs bons droits. Droits que l’on a accordés à d’autres sans trop de difficultés, mais pour lesquels il semblerait que l’Algerie ne soit pas concerné, du moins dans l’immediat.

X
0 points

Le FLN garde rancune contre le refus de repentance du rôle civilisateur de la France.

Le HAMAS a choisi l’Amérique et la langue anglaise contre le Français

Le parti du Président a choisi les chinois et les américains

les démocrates éradicateurs ont été trahis par la France

les islamistes du Fis, les salafistes, les djazaristes ont chacun une rancune particulière contre la france : soutien à Israel, participation au cotés des américains en Afghanistan, embargo contre les palestiniens, revirement en Irak

les migrants sont traités de voyous, de racailles et on leur impose une discrimination positive dont ils ne se reconnaissent pas

le peuple algérien cherche un visa qu’il n’obtient pas a cause des français

Enrico Macias a été interdit de visite à constantine par les constantinois à cause de son soutien inconditionnel à Israel. Il est soutenu par Zarkozy

Les hommes d’affaires français se croient en territoire conquis, moqueurs et imbus ils pensent que les algériens vont leur donner la préférence aux espagnols, aux italiens plus modestes dans les relations d’affaires.

La société des eaux n’ a pas trouvé mieux que de faire rentrer en Algérie un sous traitant qui était déja installé en Algérie durant la guerre d’Algérie.

Un seul modèle réussi est celui de Schneider mais les français ne lui font pas de publicité car ils sont prisonniers d’une époque révolus, celle de Bouiygues, de sucden et des milieux d’affaires vereux. Les algériens n’ont pas encore l’intelligence et la probité pour comprendre la stratégie de la France mais ils ont l’argent et la cour des milieix d’affaires pour se laisser convoiter en faisant l’ingénue.

L’agro alimentaire est au main de rebrab qui traite sur la base de la rentabilité et non des amitiés : il a appris à être un industriel.

Les ministres ne pèsent rien dans l’échiquier économique. L’Algérie est complexe.

Les confréries "soufis" demandent le poste de grand mufti de l’Algérie. Ils sont puissants, organisés dans la qadiriya et la tijaniya. Quelle est leur amitié avec la France ? Je ne sais pas

les algeriens et les français ont porté la même malediction du colonisateur et du colonisé avec ses trahisons et sa confiscation de l’indépendance. Ils portent la même malédiction des coups fourrés contre le peuple agérien. Ils ne réussiront pas à construire des relations stables, durables et mutuellement bénéfiques. cela ne relève pas du rationnel. Dans cette irrationnalité la France porte l’entière responsabilité.

Elle a grillé ses atouts en Algérie, en Afrique et dans le monde arabe.

Les élites de SONATRACH sont anglophones, pris en charge par l’oncle Sam. L’Algérie n’appartient ni aux algériens ni aux français.

Les généraux favorables aux français sont mis à la retraite. La nouvelle génération de militaire ne doit rien aux français mais tout aux américains.

Les prix des chinois sont compétitifs et cela suffit aux algériens qui ont un problème de 2 millions de logements à construire

Les français ont refusé d’écouter la voix de la sagesse il y a longtemps déja. Ils ont contre toute logique politique, stratégique et morale accepter de jouer le rôle de lapin rabatteur. Qui sème le vent récolte sa poussière.

cela fait beaucoup a supporter pour un seul homme. L’accueil sera chaleureux.

Qui me donne la réponse sur le qui manipule qui entre la france et l’algérie je lui donnerais ma langue au chat.

X
0 points

C’est quand meme etrange que les Algeriens ne demandent pas d’excuses aux Chinois, ni aux Americains, ni aux Russes avant de faire du business avec eux. Et pourtant Dieux sais si ces peuples ont des excuses a faire ! Les Algeriens ne demandent pas de visa pour ces pays non plus. Quoi ? La France, pays raciste et islamophobe, serait le seul pays pour lequel les Algeriens s’abaisseraient a "exiger" des visas ?

Tout cela est bien risible, et a chaque message de Naba je reconnais la vision generee au travers d’une lorgnette bien exigue car comment, reellement, presenter les enjeux des relations internationales entre la France et l’Algerie en quelques lignes ???

Au fait : Sarkozy est un excellent politicien. On peut etre contre ses idees et son programme, mais on ne peut pas dire que le type ne connais pas la politique. Il fera en Algerie du bon boulot.

Vive l’Algerie !

X
0 points

je sais pas pourquoi les pays africains et musulmans se soucient -ils de leur relation avec la france malgré le comportement xenophobe d’une grande partie des élites de ce pays. Il y a d’autres pays ouverts,tel que l angletere,le pays bas ...etc... et qui ont beaucoup d’argent aussi. Privilégier la france sous pretexte que l’algerie est francophone seulement est débile. Vous savez bien comment les algeriens sont malperçues et mal traité ici en france.

X
0 points

Salam

ce qui me désole le plus dans les interventions des internautes, c’est qui’ils attendent quelque chose de la France que je ne saurai reconnaître.

d’une part si la France veut demander des excuses c’est pour elle, pour soulager sa conscience, les algériens n’ont rien à se reprocher ce côté là.

d’autre part sur le plan économique, en dirait que les algériens ne sont capables de rien faire, et pourtant, il suffit à ces politiciens de pacotille qui se réclament d’une révolution qu’ils n’ont jamais faite(en algérie on les appelle les révolutionnaires d’après 15 mars) lâchent les commande de ce pays.

pour finir un vieux dictant dit"
la révolution est préparée par des génies, excutée par des braves mais qu’en profite à des lâches"

gare à ceux qui voudront nous faire des leçons de morale sur la révoltion du 1/11/54 je dis : c’est une des plus grandes révolutions du siècle.
un des grand homme( ce ne veut pas dire que je partage toutes ses idées) de ce siècle a dit : la révolutions n’est pas acte litérraire,ni une brodrie,..., mais un acte de volience, et gare à celui qui me citera Camus :
pour moi entre la justice et ma mère le choix est fait : c’est la justice, le restant du temps pour pleurer ma mère.

cordialement
Amirouche

X
0 points

Taremaillac écrit :« C’est quand même étrange que les algériens ne demandent des excuses ni aux chinois,ni aux américains,ni aux russes avant de faire du business avec eux ».C’est de l’amnésie post-coloniale !Ou un déni de mémoire au peuple algérien !Vous savez que ni les chinois,ni les américains,ni les russes n’ont colonisé l’Algérie pendant 132 ans.Ils n’ont pas pillé,massacré,torturé,violé,méprisé le peuple algérien.Ces horreurs sont le fait de la France.Les algériens ont souffert pendant 132 ans !Ils s’en souviennent à la mesure de l’horreur et de sa durée.132 ans !!!C’est donc normal d’exiger le minimum:Des excuses qui grandiraient la France !Imaginez que quelqu’un s’installe chez vous,pille vos biens,vous méprise,vous dicte votre conduite.Que feriez-vous ?La France a connu l’occupation nazi.Elle a résisté.Elle commémore cet évenement.Tout les peuples ont une mémoire et une fierté.Pourquoi la refuser aux algériens ?

X
0 points

Juste une petite question à ces fiers supporters de l’Algerie.
Cuba s’est libérée de la dictature de Batista en 1958 ; l’Algérie a acquis son inpdédance en 1962.
Cuba subit depuis un embargo féroce de la part des USA et d’une grande partie des pays occidentaux.
L’Algérie riche en devises grâce au pétrole, commerce avec tous les pays y compris les USA et les chinois, ne subit aucune entrave à son développement.

Alors comment expliquer qu’à Cuba la mortalité infantile soit de 5.3/1000 alors qu’en Algerie elle atteint 30/1000 pour l’année 2006 ?

X
0 points

Qui se souvient du discours paternaliste de Nicolas Sarkozy à Dakar peut aisément comprendre que la mentalité coloniale régit encore les rapports colonisés et colonisateurs.Le néo-conservatisme français présente le crime colonial comme une faute et la colonisation comme un bienfait.Les massacres et la nuisance à autrui sont dédramatisés,voire refoulés.Pour se donner bonne conscience on remplace le mot "reconnaissance" par "repentance".

X
0 points

Ah !Enfin un courageux anonyme qui dit du bien de Cuba !A en croire la presse occidentale,ce pays est le summum de l’horreur !

X
0 points

Je fais écho à la remarque de Omar Mazri à propos du rôle que veulent jouer (instrumentalisées par le pouvoir ?)les confréries d’Algérie.

La Tradition dit que plus les confréries soufies s’affichent extérieurement et plus cela est le signe d’un proche déclin.

Je ne le souhaite pas mais je m’interroge. Sont-elles assez fortes ?prêtes à assumer ce rôle ?.

Personnellement, j’en doute parce ce que je suis convaincue que les horreurs commises en Algérie dans les années 80 n’auraient pu avoir lieu.

Dieu est plus savant.

X
0 points

A Amirouche qui écrit :"d’une part si la France veut demander des excuses c’est pour elle, pour soulager sa conscience, les algériens n’ont rien à se reprocher ce côté là." A ceci je me permets de rebondir et de rappeler à Amirouche que ce n’est pas une histoire de conscience dont il s’agit mais une reconnaissance des crimes commis sur vos parents, d’un génocide perpétré à l’encontre de vos grands parents, de tortures généralisées sur votre peuple et les conséquences de ces horreurs sur cette génération et les générations à venir dont il est question dans la demande d’excuses voulues par l’Algérie.

Il est plus qu’impératif que des excuses soient présentés au peuple algérien pour les horreurs commis au nom de la France. Sans ces excuses aucun des deux peuples ne peut avancées sereinement pour construire un traité d’amitié digne de ce nom.

Monsieur Sarkozy veut en finir avec le repentance surtout celle qui le dérange et qui péserait sur les voix dont il a besoin pour se représenter aux prochaines élections, mais Monsieur Sarkozy à la mémoire du deux poids deux mesures, celle consistant à appuyer et faire voter une loi reconnaissant le génocide des Arméniens par la Turquie. Alors pourquoi ne fai-il pas voté une loi condamnant le génocide commis par la France contre le peuple algérien durant les 132 ans de colonialisme ?

A l’heure où le gouvernement Français veut redorer le blason de la France, en glorifiant l’histoire de la France, il serait tant de rappeler que l’on ne glorifie pas son histoire en s’assayant sur les cadavres de milliers d’Algériens jettés des avions, morts dans les baignoires, tués à l’électricité et exécutés sommairement.

On ne glorifie pas son histoire en occultant la torture généralisée, les enfummades et tous les actes ignobles d’Aussaresses et des montres à sa solde, dictés par un gouvernement soucieux à l’époque de ne pas perdre les trésors pillés aux Algériens.

X
0 points

A celui qui compare Cuba à l’Algérie et qui n’a malheureusement pas signé son intervention, je le renvoi à lire ou relire l’histoire de ces deux pays et il verra pourquoi aucun parrallèle ne peut être fait.

X
0 points

C’est presque louffoque cette histoire de repentance.

C’est comme Ben Laden qui demande aux américains de se convertir à l’Islam.

En matière de communication c’est archi nul.

Et donc suspect.

X
0 points

La repentance tres chere Lola n’est elle que l’apanage de certains peuple et pour certains peuples ? Si oui alors ayez le courage de le dire clairement et n’en parlons plus. Il faut cessez l’hypocrisie dans laquelle plus guere monde ne marche dedans..L’Histoire de France n’est pas faite que de heros et de combats liberateurs, il existe plethores de pages sombres, dont la colonisation Française en Algerie. D’aileurs pour repondre au monsieur qui compare Cuba et l’Algerie, sachez monsieur qu’a l’arrivée des Français, 1/4 de la population algerienne a été decimée en quelques années ce qui devait donner des chiffres effroyables en terme de mortalité infantile...mais je suppose que ce chiffre la ne vous interesse pas..forcemment..

La memoire selective fut un temps le socle de l’Histoire de France, permettez nous de ne pas y adherer et si vous ne le souhaitez pas, nous le ferons quand même, par devoir de memoire..Nous aussi nous avons une memoire, nous aussi nous voulons que soient reconnus les crimes de la France..Desolé..

X
0 points

Pauvre Lisa.

Vous devriez comprendre, si vous aviez un tant soit peu de jugeotte, que mon intervention n’avait de sens qu’a la lumiere des exigeances d’excuses a geometrie variable de la part des Algeriens. Les pays, les vrais, ne gardent pas rancoeur de maniere selective, et lorsque les Chinois ou les Anglais demandent des excuses aux Japonnais, lorsque les USA maintiennent l’ambargo sur Cuba, c’est pour des interets d’ordre pecunier (attention reparation !!!) mais aussi de prestige (c’est pourquoi la FRance ne reconnait pas Vichy). Rappelez-vous que les Allemands payent toujours des domages a Israel et que jusqu’a aujourd’hui l’ombre des exactions nazi planne sur nos cousins germains....

Je l’ecris de nouveaux : La France a commis des crimes contre l’humanite durant la periode coloniale en Afrique.

C’est clair ?

Vous parlez de 132 ans de calvaire. Eh bien oui ! C’est ce que ca coute lorsqu’on perd une guerre. C’est la vie. C’est l’Histoire.
Alors arrete de pleurer Lisa. Tes larmes sont vaines, ta rage edentee, ton semblant de revolte pathetique.

Car la verite vient du texte non pas de Naba, mais d’Omar Mazri : "Qui me donne la réponse sur le qui manipule qui entre la france et l’algérie je lui donnerais ma langue au chat."

L’Algerie est un magot considerable et les USA, le Europeens, les Asiatiques et les Russes sont en train de se le partager avec la benediction de la junte militaire au pouvoir, tandis que des fondamentalistes islamistes ne trouvent rien de mieux a faire que d’egorger a tour de bras le peuple, le pauvre peuple, le peuple meurtri, le peuple maudit, ce peuple Algerien a qui de droit reviennent les richesses de sa terre.
C’est de cela qu’il est question Lisa, pas de 132 ans de colonialisme abject, trainant ses crimes dans des memoires insipides telles que celles revelees au travers des posts sur ce fil, mais du present, de la liberte, de l’egalite, de la prosperite, de la fraternite, autant de conceptes galvaudes, sacrifies sur l’autel d’une demande d’excuse qui n’arrivera pas de toute maniere.

Sarkozy fera son travail : il ira, il verra et s’en retournera avec des contrats plein les bras.

PS : l’Algerie commemore son histoire, Lisa. Je ne vois pas en quoi les excuses inexprimees de la France empecheraient les Algeriens d’etre fiers de leur Histoire et de commemorer leurs luttes et leur succes. Disons qu’en ce moment, les succes ne sont guere nombreux, et le bilan apres quasiment un demi siecle d’independance, et malgre une richesse abondante en sol et en sous sol, n’est pas satisfaisant (terme de diplomate pour ne pas s’ecrier : "Quel bordel ! Quel gachit !!!")

Lisa, vous representez trop d’individus qui pensent comme vous. J’espere qu’a la lecture de mes propos vous conviendrez que votre demarche intellectuelle n’est pas du type a engendrer le progres ou le mouvement.
Soyez pratique : ne songez pas a ces excuses. Laissez-faire le temps, et les historiens. Le moment venu, les crimes commis durant la colonisation seront reconnus comme tels, et la France demandera pardon, et l’Algerie pardonnera.

Taremaillac.

X
0 points

Cher Salim, il ne faut pas confondre les mémoires.
La notion de repentance est étrangère à notre culture et je m’étonne que vous ne le releviez pas.
On ne demande pas de "faire repentance" sauf à Dieu.
Il me semble que la pudeur en Islam interdit cette démarche.
Un égo qui se soumet à un autre égo, on a tout faux.
Mon père était militant de la cause nationale algérienne et a été tué par des français pendant la guerre d’Algérie.
C’est pour cette raison que je me suis autorisée à critiquer cette démarche.

X
0 points

"Taremaillac"

Je vous remercie beaucoup...
Vous venez de m’apprendre que la Chine a colonisé et a massacré des Algériens...
Il s’agit d’un épisode de l’histoire qui m’a échapé....
Je ne vois pas pourquoi les chinois viendraient s’excuser face aux Algériens...il faut peut être arrêter d’argumenter à tort et à travers...
Moi je suis le premier à dire que des excuses ne servent à rien, car le passé est par définition "passé"...
Le problème est que les Français nient avoir commis un génocide sur 132 ans...en plus ils osent parler de rôle civilisateur des Français en Algérie.
En France ont parler de laisser l’histoire au historiens mais le parlement vote sans cesse des lois "historiennes"...
Je pense que vous faire preuve d’une très mauvaise volonté pour voir la réalité des chose.
Vous êtes un être dont l’idéal "France" a été brisé, mais qui a du mal à le reconnaitre. Vous vivez dont l’erreur, et vous avez du mal à remettre vos idées en question.
prenez un peu de recul pour réflechir.
Je ne parle pas ce contexte en particulier, mais en général.

Cordialement,

X
0 points

Bonjour, Salam,

Le gouvernement algérien et celui français a tout interet à developper ce genre de petite tension politico médiatique. Ceci permet à chacun des deux peuples de braquer le regard vers l’exterieur.

Ainsi on fait oublier aux algériens leur condition de vie indigne alors que le pays regorge de devis issues dela vente des hydocarbures. Crise du logement, chomage, criminalité, désengagement de l’état sur des secteurs comme la santé, l’éducation (l’Algerie applique ce que l’OMC et le FMI lui dicte) ...

De l’autre coté de la mediterranée, en France le peuple oublie le passage en force des réformes sur la santé (franchise medicale),la privatisation de l’université, le code du travail, les regimes de retraire,l’educattion ...

Au sujet de la repantance, comment un gouvernement qui au nom de la concorde civile s’est taillé une loi empechant les familles des victimes algeriennes des années 90 de reclamer leurs disparus, peut il demander quoique ce soit à la France (alors que l’implication du gouvernement algerien est prouvée). Allons cela releve evidemment de la même strategie developpée ci-dessus.

X
0 points

A ideal ,

merci de vous souciez des mes grands parents,et vous avez raison je ne l’ai jamais connu, parce que ils sont tué/morts pendent la guerre.

mais ce que je voulais dire est : les excuses c’est purementun débat franco-français, s’ils présentent leur excuses c’est à leur honneur. les algériens ont souffert pendent 132ans ça c’est un fait. demender des excuses est leur droit, mais je pense qu’on peut bien s’en passer. les algériens devraient fièrs de la guerre d’indépendence.
tu sais, j’ai lu les réactions d’internautes sur le figaro suite aux articles sur le dernier débat sur les propos du ministre algérien sur Sarko qui sont largement stupides, et là j’ai compris que la bêtise humaine n’a pas de fond et que ces excuses ce n’est pas pour demain( ils sont pires que les propos du ministre)

maintenant Sarkozy qui fait dans le deux poids deux mesures c’est une autre histoire : argent, tout simplement.
tu sais ce qui m’a fait le plus sourire dans ce débat c’est la réaction des socialiste, pendent la guerre leurs aînés on massacré les algériens et là ils demadent à leur patron d’annuler son voyage : comme quoi ils veulent rebondir encore sur le dos des algériens. pauvres cuistres

je me permets de répondre à celui qui me parle tu taux de mortalité en algérie en comparaison par à rapport à cuba : tu te trompe de débat petitn retourne à l’école faire des classe.
t’es loin pour la morale.

cordialment Amirouche

X
0 points

Un jugement lapidaire de Tocqueville

"La société musulmane, en Afrique, n’était pas incivilisée ; elle avait seulement une civilisation arriérée et imparfaite. Il existait dans son sein un grand nombre de fondations pieuses, ayant pour objet de pourvoir aux besoins de la charité ou de l’instruction publique. Partout nous avons mis la main sur ces revenus en les détournant en partie de leurs anciens usages ; nous avons réduit les établissements charitables, laissé tomber les écoles, dispersé les séminaires. Autour de nous les lumières se sont éteintes, le recrutement des hommes de religion et des hommes de loi a cessé ; c’est-à-dire que nous avons rendu la société musulmane beaucoup plus misérable, plus désordonnée, plus ignorante et plus barbare qu’elle n’était avant de nous connaître."

Extrait de Alexis De Tocqueville, Rapport sur l’Algérie, 1847

X
0 points

Pitoyable que cette Algérie, aucune intelligence, aucune stratégie, une dépendance affective clairement affichée. Un régal pour Sarko qui sera jouer les séducteurs avec cette pucelle.

X
0 points

Sarkozy est le partisan de la diplomatie des affaires. les chiffres brandis par les algériens impressionnent, jusqu’à Nicolas Sarkozy qui révisent ses appétits à la hausse. Sa visite initiale était de signer les contrats gaziers qui garantiront les approvisionnements de la France jusqu’en 2019 et réintroduire en Algérie une firme française de pétrole nationalisée dont j’ai oublié le nom. Il promet de faire mieux que 5 milliard d’euros. Les exportations françaises varient entre 5 et 8 milliards d’euros ces 5 dernières années.

Quelques chiffres impressionnants :

en 2005 environ 5300 appels d’offres lancés par le secteur public dans le domaine des mines et de l’energie et on suppose que cela va être doublé

70 000 metre carré de bureau réservé pour la seule ville d’Alger

Programme de developpement de sonatrach : 30 Milliard USD

ELECTRICITE ET GAZ DOMESTIQUE 12 Milliard USD

réalisation de 2 millions de logements

conduction eau in salal tam : 2 MD USD

Creation de trois nouvelles villes est centre et centre sud (je tais le chiffre par pudeur)

Projet de construction de nouvelle villes (Boughezoul + Ghardaia + Sidi abdellah + Hassi Messaoud (j’ignore le montant)

multiplication par trois du traffic du chemin de fer pour 13 milliard de dollars

passer de 110 à 200 litres d’eau de consommation par eau par la construction de barrage et le dessalemen de l’eau de mer

privatisation de 850 Entreprises publics

réalisation autoroute est et ouest (1216 km) pour 11 milliards USD

l’immobilier de luxe et le tourisme : 20 milliards USD

LES TELECOMMUNICATIONS et la surveillance du territoire pour 3 Milliard de dollars sans doute pour le groupe français Thales

Les algériens font des manoeuvres militaires avec les USA, la Turquie et la RUSSIE ( ?) la france ne pourra pas placer ses rafales. Ses radars Oui ! ses hélicoptères à vision nocturne peut être.

Observations :
Tout le monde doute de la capacité des algériens à faire bien et propre :

’’Je ne comprends pas qu’au moment où les milliards de dollars arrivent à flots dans les caisses de l’Etat, la misère s’accentue davantage. C’est vraiment un doute total quant à une utilisation rationnelle de cette manne au service du peuple algérien’’,

L’Association algérienne de lutte contre la corruption, qui est une section de Transparency International, partage le même scepticisme. "La manne pétrolière entre les mains du pouvoir ne contribue qu’à entretenir cette corruption, et les 60 milliards de dollars qu’a débloqués le gouvernement pour la reconstruction des infrastructures publiques sont la proie des prédateurs", affirme-t-elle dans un communiqué

Mouloud Hamrouche, ancien Premier ministre (1990-1992), a déclaré, au cours d’une conférence, à Alger : "Ne soyez pas séduits par les sacs de dollars, et nous ne faisons pas ce que nous voulons avec notre argent".

mégalomanie + Pétrole à flot + Absence de controle populaire + Corruption = gabegie et anarchie totale. "On utilise l’argent et les deniers publics sans la moindre considération au véritable propriétaire, le citoyen électeur".

Une anecdote : " pendant 40 ans on n’a pas réalisé 1 km d’autoroute et en trois ans on veut en faire 1000 Km. "

l’envers du décor :

14 millions d’Algériens vivent sous le seuil de pauvreté

1 algérien sur 4 est analphabète

12% de la population est au chomage dont 75% de jeunes

Toute ,l’économie est vérouillée par les milieux d’affaires

si vous voulez voir l’undrground voici un article qui ne fait pas dans la dentelle :

http://www.algeria-watch.org/fr/article/analyse/malti_americains_algerie.htm

X
0 points

« Pitoyable que cette Algérie, aucune intelligence, aucune stratégie, une dépendance affective clairement affichée. Un régal pour Sarko qui sera jouer les séducteurs avec cette pucelle.

 »

C’est en lisant ce genre de discours pathetique que je me dis que l’Algerie et ses dirigents ont tapé dans le mille..Merci à eux de refuser l’arrogance et le mepris comme ils l’ont faits en 1870, 1954..Certains vivent toujours dans les rêves et les mythes, helas pour eux, plus guere monde n’est dupe de la vaste supercherie. Vouloire passer pour des "grands" quand on est mediocres, c’est comme de dire que la lune brille alors qu’elle ne fait que refleter le soleil..
C’est un hommeur pour moi d’appartenir à cette civilisation qui n’a jamais capitulé ou collaboré avec un envahisseur, comme d’autres l’ont faits..ET nous perpetuerons notre memoire, pour ne jamais oublier.A bon entendeur..

X
0 points

« Après un premier entretien avec le président Bouteflika, Nicolas Sarkozy a prononcé un discours en clôture d’une rencontre réunissant les hommes d’affaires algériens et leurs homologues français.
Dans ce discours, le successeur de Jacques Chirac a dénoncé le système colonial. “Le système colonial a été profondément injuste” et “des crimes terribles” ont été commis durant la guerre d’indépendance de l’Algérie (1954-1962). “Oui, le système colonial a été profondément injuste, contraire aux trois mots fondateurs de notre République : liberté, égalité, fraternité”, a-t-il déclaré. Poursuivant la remise en cause du système colonial, il ajoute : “Oui, des crimes terribles ont été commis tout au long d’une guerre d’indépendance, qui a fait d’innombrables victimes (...)”. Mais pour lui, tout n’est pas si mauvais en ce sens qu’à l’intérieur de ce système, “il y avait beaucoup d’hommes et de femmes qui ont aimé l’Algérie, avant de devoir la quitter. Oui, des crimes terribles ont été commis tout au long de la guerre d’indépendance, qui a fait d’innombrables victimes des deux côtés”, a-t-il poursuivi. En rappelant :“Aujourd’hui, moi qui avais sept ans en 1962, ce sont toutes les victimes que je veux honorer.” Tout en faisant le procès du colonialisme en prenant le soin de ménager les uns et les autres, le président français confirme sa vision de fonder les relations entre Alger et Paris sur une vision d’avenir. “Parler d’avenir, ce n’est pas ignorer le passé”, a-t-il insisté »

In Liberté

Sarkozy n’avait plus le choix..Son image est un peu plus ecornée auprès de pas mal de ses supporters, dont les negationnistes des crimes de la colonisation..

Merci aux dirigents algeriens pour avoir mis un point d’honneur à rappeler a Sarkozy des réalités historiques..Comme dirait le Canard Enchainé : Pan ! dans le bec..

X
0 points

J’ai travaillé dans une des + grandes entreprises industrielles algériennes dans les années 70 : la Société Nationale de Sidérurgie.
Je peux témoigner des compétences des algériens tant cadres qu’ouvriers ou agents de maîtrise.
Les techniques les + avancées en matière d’ergonomie et de management étaient parfaitement maîtrisée par les cadres.
Avec des dirigeants compétents, motivés et honnêtes, il est parfaitement possible de réussir.
L’Algérie a trop d’adversaires.
Son histoire singulière, son audace, le courage de son peuple, ses positions politiques lui ont valu pas mal de déboires.
Ses dirigeants n’ont pas été à la hauteur.

X
0 points

PS : certains pays occidentaux ainsi que l’Etat d’Israël ont toujours voulu "punir" l’Algérie pour ses positions de principe, lui créer des problèmes avec ses voisins et l’isoler. Comment s’étonner qu’elle s’allie aux Etats Unis et juste derrière à la Chine ?.
Qui est perdant, qui est gagnant ?.

X
0 points

Je ne sais pas qui est le plus cynique : Sarkozy qui joue la fierté xénophobe en France et fait repentance pour la colonisation en Algérie, ou les dictateurs militaires algériens qui font de l’antisémitisme mais qui aiment bien les contrats juteux avec l’ex-colonisateur.

Les uns commes les autres sont les ennemis du peuple arabe.

X
0 points

Salim, tu n’as pas compris mon propos. Ce que j’ai dit correspond à la réalité et je peux te guarantir qu’ils doivent être mort de rire au sommet de l’état français.

Permet moi d’apporter quelques corrections :

1. Je suis algérien, je suis issu du regroupement famillial des années 70 et suis resté algérien envers et contre tout. Il y en a peu qui peuvent en dire autant. Tant ils sont rares ceux qui assument, ici comme en Algérie (la majorité des hauts fonctionnaires algérien a la double nationalité...).

2. Je ne cherche pas à jouer les grands, je dénonce au contraire la naïveté des algériens qui se fient à l’image et affiche une telle carence affective que ça en est pitoyable. Il n’y a pas de quoi être fier de ce qui s’est passé ces derniers jours au contraire (Boutef accroché à Sarko comme s’il était amoureux, résume bien la situation).

3. Ce n’est pas la France dont il est question mais de l’Algérie. Quel sens cela a-t-il de demander des excuses ? C’est déjà donner du crédit à Sarko et à la France. C’est aussi réduire les crimes coloniaux à quelque mots, que les algériens n’auront meme pas. A quelle stratégie cela correspond-il ? Cela affiche surtout un besoin de reconnaissance, rien d’autre mais par contre on voit clairement tout le crédit que l’Algérie accorde à la France. Il ne serait pas plus cohérent que l’Algérie face un travail de fond sur son histoire et dénonce les crimes commis par la France (sans lui demander son avis). Les excuses ne se demandent pas, elles s’acceptent ou se refusent, les hauts dirigeants algérien ne savent pas ça ?

L’attitude algérienne est tellement ridicule que Sarko se permet en Algérie de dire que les colons n’étaient finalement que des immigrés venus travailler. Boutef demande des excuses et Sarko lui répond par des insultes. Encore faut-il savoir comprendre le double language Sarkosiste. As-tu vu quelqu’un réagir en France contre les propos de Sarko ? Personne et pour cause ils sont dans la droite ligne des tenants des effets positifs de la colinisation.

"Sarkozy n’ira pas plus loin dans la repentence c’est une question de d’honnêté et de lucidité, d’ailleurs quand on se balade dans les rues d’Alger on voit que tout n’est pas que matière à excuses". Voilà ce que dit la France, d’un coté tu leur réclame des excuses pour les crimes français envers le peuple algérien de l’autre ils te rappellent le rôle positif de la colonisation.

Regarde les choses en face : on parle en France du rôle positif de la colonisation pendant qu’en Algérie on se permet de douter du rôle positif de la décolonisation.

Il est grand temps d’avoir un regard lucide et critique sur notre pays et nos "dirigeants". Toute cette mascarade pour finalement donné à Sarko ce qu’il était venu chercher. Je peut vous gaurantir qu’ils doivent etre mort de rire au sommet de l’état français.

Je me demande en voyant cela, si les dirigeants actuel du FLN ont connu la guerre d’indépendance pour la brader avec si peu de fierté.