Le président syrien Bachar el-Assad se positionne en médiateur sur la scène internationale

Réaffirmant à la presse italienne son désir de s’entretenir avec son homologue am&e

mercredi 18 mars 2009

Réaffirmant à la presse italienne son désir de s’entretenir avec son homologue américain, une rencontre qui représenterait un signal fort de Washington à son égard, le président syrien Bachar al Assad souligne qu’il ne souhaite pas être cantonné dans un simple rôle de figuration, aspirant à remplir une mission de médiateur entre l’Iran et les Etats-Unis sur l’épineux dossier du nucléaire, dans lequel il recommande aux puissances occidentales de faire montre de plus de considération envers Téhéran et de soumettre des propositions concrètes.

Déroulant son plan de carrière diplomatique, l’homme fort de Damas souhaiterait également apporter sa précieuse contribution dans la reprise des négociations avec Israël, un challenge dont l’issue est d’autant plus incertaine aujourd’hui que la poussée de la droite radicale dans la composition du futur gouvernement de l’Etat hébreu est loin de constituer un bon présage pour le processus de paix.

Publicité

commentaires