L’Algérie s’inquiète de la montée de la secte Ahmadis

La montée des sectes symptomatique d’ une crise des repères et des valeurs n’ &eacut

mercredi 22 septembre 2010

La montée des sectes symptomatique d’ une crise des repères et des valeurs n’ épargne aucune nation. Classée justement comme secte par l’Organisation de la conférence Islamique en 1973, l’Ahmadisme qui compte plus de 10 millions de fidèles à travers le monde, semble avoir fait de l’Algérie une nouvelle terre de prédication en ciblant particulièrement une jeunesse confrontée à l’ incurie du régime algérien.

"Les Ahmadis ont fait leur apparition en Algérie durant ces cinq dernières années. Ils sont loin d’être des illuminés farfelus. Bien au contraire, ils sont méthodiques et cherchent à séduire le maximum de jeunes Algériens. Au début, ils essaient de vous faire croire qu’ils cherchent à mobiliser les musulmans contre le fanatisme et la violence organisée. Mais, au fond, c’est toute leur croyance axée sur la vénération de leur Mehdi qu’ils veulent propager parmi les jeunes", a affirmé un chercheur spécialise de cette secte au quotidien El Watan.

Publicité

commentaires