A la conquête du Mont Blanc pour lutter contre l’islamophobie

Le compte à rebours est lancé pour six alpinistes pas comme les autres qui, dans six jours, partiront à la conquête d’un sommet de légende, le Mont Blanc, pour crier à la face du monde en espérant faire écho au-delà des chaînes montagneuses : « Non, à l’islamophobie ! »

A la conquête du Mont Blanc pour lutter contre l’islamophobie

Tout en haut des cimes enneigées, l’air est pur et vivifiant, la perception des choses d’en bas bien plus aérienne, et la dénonciation de l’islamophobie revigorée en prenant de l’altitude…

Le compte à rebours est lancé pour six alpinistes pas comme les autres qui, dans six jours, partiront à la conquête d’un sommet de légende, le Mont Blanc, pour crier à la face du monde en espérant faire écho au-delà des chaînes montagneuses : « Non, à l’islamophobie ! ».

A la croisée de l’aventure humaine et de l’exploit sportif, cette ascension à couper le souffle (4 810 mètres) aspire à pulvériser le plafond de verre des discriminations et de la violence islamophobes à leur paroxysme. Six hommes, six compagnons de cordée, six citoyens indignés, vont faire corps comme jamais, dès le 26 août, pour gravir pas à pas le versant escarpé du Mont Blanc avant d’atteindre l’objectif suprême : mettre en berne le drapeau de la haine, et planter l’étendard de la tolérance, de la paix, de la liberté sur le toit de l’Europe.

Cette noble conquête du Mont Blanc, résolue à prendre de la hauteur pour que résonne largement une clameur de colère salvatrice, au-dessus des polémiques terrestres passionnelles qui en parasitent la portée, est relatée sur le site du Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF).

commentaires