Vendredi 11 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Halte au massacre en Egypte ! Les forces de l’ordre tuent 300 partisans pro-Morsi

Halte au massacre en Egypte ! Les forces de l’ordre tuent 300 partisans pro-Morsi
fr
http://oumma.com/sites/default/files/egypte-massacre.png

Encerclés de toutes parts, les partisans pacifiques pro-Morsi, qui étaient des milliers à camper en famille, avec femmes et enfants, depuis plus d’un mois, sur les places Rabaa al-Adawiya et Nahda du Caire, ont subi, à l’aube, une attaque surprise par les bulldozers des forces de l'ordre qui n’avait rien de l’opération de délogement "graduelle" promise par les autorités (...)

Partagez :

Le bain de sang tant redouté est en train de tourner au carnage en Egypte, où l’état d’urgence a été décrété ce mercredi par la junte militaire au pouvoir qui, après avoir poussé Mohamed Morsi vers la sortie, a retrouvé ses vieux réflexes : faire parler les armes contre les sympathisants du président destitué par la force, parmi lesquels plus de 300 ont péri sous les balles aujourd’hui.

Cet assaut meurtrier qui n’a pas fait de quartier, tuant une journaliste d’Al Jazeera, abattue par un Sniper d’une balle dans la tête et le cou, pour avoir filmé quelques images d’un théâtre de heurts sanglants aux airs de guerre civile, a provoqué des violences à travers toute l'Égypte, les Frères musulmans appelant à serrer les rangs et à manifester pour "mettre fin au massacre".

Encerclés de toutes parts, les partisans pacifiques pro-Morsi, qui étaient des milliers à camper en famille, avec femmes et enfants, depuis plus d’un mois, sur les places Rabaa al-Adawiya et Nahda du Caire, ont subi, à l’aube, une attaque surprise par les bulldozers des forces de l'ordre qui n’avait rien de l’opération de délogement "graduelle" promise par les autorités, à coups de "sommations" répétées et non de machines infernales écrasant tout sur leur passage et de tirs en rafale.

Des corps carbonisés ont été découverts gisant sur le sol, tandis que les bulldozers achevaient leur sale besogne en détruisant tous les points de rassemblement dans les rues. Le danger venait aussi du ciel puisque des hélicoptères ont dégagé du gaz hautement toxique sur la foule en colère. Outre l'état d'urgence décrété dans le pays à partir de 14 heures, le gouvernement a annoncé que le trafic ferroviaire vers et depuis Le Caire était interrompu pour prévenir de nouveaux rassemblements.

Parmi les nombreuses victimes, les Frères musulmans déplorent le décès de la fille de 17 ans d'un de leurs principaux leaders, Mohammed al-Beltagui, qui a été mortellement touchée par une fusillade. La guerre des chiffres et de la communication fait rage également : sans grande surprise, les autorités minimisent leur responsabilité dans ce chaos mortifère, ne parlant que de 95 morts, alors que les Frères musulmans font une compatibilité autrement plus macabre, recensant au total 2 200 morts et plus de 10 000 blessés depuis le début des manifestations.

L'imam d'Al-Azhar, plus haute autorité de l'islam sunnite, s'est désolidarisé de l'opération meurtrière en affirmant à la télévision tout ignorer des méthodes que les forces de l'ordre comptaient employer, après avoir pourtant cautionné le coup de force militaire contre Mohamed Morsi, le 3 juillet.

Aux salves de tirs sur les partisans pro-Morsi a succédé la salve de condamnations internationales contre les autorités égyptiennes, allant du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui a "condamné dans les termes les plus fermes les violences", à la Turquie, hostile à à la destitution de Mohamed Morsi, qui exhorte aujourd'hui la communauté internationale à agir urgemment pour faire cesser le "massacre", l'Iran se joignant à cette indignation dans les mêmes termes outrés, en passant par Londres qui a "condamné l'utilisation de la force", et sans oublier la Suède qui a fait clairement endosser aux artisans de la répression implacable la "principale responsabilité" des violences. Le Qatar, principal soutien des Frères musulmans, a dénoncé "la méthode utilisée contre des manifestants pacifiques", tandis que Paris et Berlin lançaient des appels au calme. 

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
rimas72
63 points

Soubhane Allah ! le criminel Sissi et sa clique n'hésitent plus à tuer des musulmans pour le pouvoir, des égyptiens sans armes contre des hommes armées qui sont censé les protéger.
Sissi rendra des comptes tôt ou tard de ses actes.
Je crains que l’Égypte soit sur la voie de la Syrie.
Qu'Allah soit avec eux.

X
Samir H
0 points

Cette glorieuse armée, composé de généraux corrompus a la sauce moubarak et quelques officies tube digestifs!! Glorieuse de 4 défaites et victorieuse que face au massacre de son propre peuple pacifiste et désarmé!! Mais même face au peuple elle finira par enregistrer un énième défaite! L'usage de la violence prouve que cette armée a déjà perdu ... La révolution égyptienne est en marche et ce carnage n'est malheureusement q'une étape de cette révolution. Il est facile de parler de là où ont se trouve mais je veux dire au peuple égyptien au vous êtes la fierté du peuple arabo musulman et inchaAllah vous montrerez la voie. Masar oum Dounia....

X
AyCiMo
-1 points

Apres ce bain de sang , Sissi se condamne à passer le restant de sa vie sous très haute protection s'il restait en Egypte . Quelle honte ! Une armée qui capitule devant Les blinldés des forces sionistes , en moins de 6 jours et, la voila qui se retourne contre ceux-là qu'elle est censée protéger. Bien entendu l'Occident ( lui en encore et toujours lui , y est pour beaucoup - s.v.p ne vous fiez surtout pas aux condamnations de Paris ou Londres ) , mais cet horrible massacre qui se déroule sous nos yeux doit nous apprendre que s'allier avec le diable est la pire des trahisons . Au diable ( sic ! ) la démocratie - en tous cas telle que conçue par les véritables forces du mal : Les gouvernements de l'Ouest

X
mesencephale
18 points

Ploutocratie, oligarchie.

Des voyous et des salaupards en puissance.

Aux armes humains.

Aux armes contre tous ces enfoirés qui se moquent de nous.

Courage aux Egyptiens et Miséricorde Divine sur les morts.

X
ALGERIAN45
0 points

Qu'Allah leur donne miséricorde et leur accorde l'hospitalité dans son royaume. La démocratie a été bafouée par l'armée et il n'y a rien à redire à cela. Mais il serait aussi honnête de critiquer les manifestants. J'ai mon propre ami résidant à Nasr City qui avait avec conviction voté Morsi à la présidentielle. Ce dernier m'a déclaré avec choc être soulagé que les autorités soient intervenues. Raison invoquée: de très nombreux manifestants se sont comportés de manière trop associale. Ils n'hésitaient pas à exiger à utiliser les toilettes voire les douches des habitants. Les refus de ces derniers étant nombreux, les pro-morsi revenaient en gangs pour défoncer les portes des habitations et violer la vie privée des habitants. Merci à Oumma.com de faire preuve de probité en montrant les faces d'ombre des pro-morsi. Quant aux Syriens, la cruauté sans nom des combattants anti-Bachar (dont nombreux originaires d'Europe) montre combien de nombreux sunnites redécouvrent la 'beauté' de Bachar.

X
elham
558 points

ce qu'on voit actuellement c'est un massacre.

maintenant, il faut se mobiliser pour sensibiliser l'opinion

publique et rendre justice aux victimes.

X
homdejustice
-150 points

Bonjour à tous

Le démocratie ne s'obtient pas aussi simplement comme quand on achète un billet d'avion pour aller regarder des femmes quasi nues dansant du ventre, comme c'est le cas de certains.

C'est à travers des années de trimes, de sérieux et non sans embûches comme l'ont si bien réussi les frères musulmans. Qui en plus de leur rigueur et leur sérieux sont allés aux urnes et n'en déplaise à tous les-pro coup d'état militaire parce que c'en est un, et que certains auteurs aient le courage de le reconnaître et d'arrêter de cacher le soleil avec le tamis.

Ce sont (FM) finalement les seuls à avoir respecté les lois de la démocratie et la non-violence.
Après si on les tue, on les massacre au vu et su de toutes les démocraties, il faut bien qu'ils se défendent.....

Le vote démocratique quand ce sont les FM qui l'ont, on est pas d'accord. Et si c'était les FM qui avaient fomenté un coup d'état militaire....qu'elle aurait été la réponse de toutes ces démocraties?

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Ma femme a essayé, en vain, de téléphoner à nos amis Egyptiens qui habitent pour la plupart au centre du Caire.
Elle a fait plusieurs numéros, sans résultats.
Si certains d'entre vous ont fait la même démarche, avez-vous eu vos correspondants ?

X
Thierry
0 points

dans les 2200 morts et 10 000 blessés qu'annoncent les frères musulmans depuis le début des manifestions, est ce qu'ils comptent les coptes, dont ils ont brûlé plusieurs églises et les anti morsi qu'ils n'hésitent pas à torturer sur la place de leur rassemblement pacifique.?

X
homdejustice
-150 points

Re BJr

Jean Maher des droits de l'homme soi-disant expert, dit que les frères musulmans (C dans l'air), sont déterminés à instaurer le KO en Egypte.
Vous (M. Maher J) qui êtes expert comment expliquer que plus de 50% de ceux qui ont voté pour les FM, ne savaient pas cela?

Vous prenez donc la majorité des égyptiens pour des ignares, honte à vous.

Vous dites que certains FM tuent les leurs pour faire croire que c'est le gouvernement, d'où vous tenez cela?
Depuis quand les FM détruisent les églises et les incendient?

A qui profite le crime, certainement pas aux FM, ne soyons pas dupes?

Ce qui est sur est que sur le plateau de "C dans l'air"on donne la parole uniquement à ceux qui oeuvrent pour les idéologies de cette émission.

Où est la déontologie de l'information?

Quelle est la crédibilité de cette chaîne et surtout quelle est son obédience?
Le premier à être responsable du KO est SISSI, pas l'impératrice mais le guignol, heu le colonel, Toutes les réponses sont là......

X
homdejustice
-150 points

Rebjr

On dit toujours que les criminels reviennent sur le lieu du crime.

Le premier à réagir sur la destruction des églises en Egypte est le colonel Sissi, alors que des milliers de gens se font tués quelques soit leur tendance et orientation politique, ce sont quand même des êtres humains et rien ne vaut une vie, ni les murs d'une mosquée ni celle d'une église M. Sissi si ce n'est pas vous qui avez fomenté ces incendies pour les endosser aux FM?????

Voici un communiqué du tortionnaire Sissi:"

Sissi ordonnant la re-restauration d'églises qui avaient été attaquées au détriment des forces armées"

Depuis quand l'armée se préoccupe de murs et délaisse les citoyens et depuis quand elle restaure les lieux sacrés, alors que Sissi lui même soi-disant oeuvre pour la laïcité ?
N'est ce pas là la démonstration que ceci est l'oeuvre de Sissi en vue de nous faire croire qu'il vient au secours des catholiques?
Le gouvernement actuel a incendié la mosquée "Rabia el adawya", alors, les Eglises?

X
homdejustice
-150 points

Rebjr
Voici l'avis d'un reel expert; Tarik Ramadan

L’armée égyptienne n’est pas revenue dans le jeu politique, elle ne l’a jamais quitté. La chute de Moubarak fut un premier « coup d’Etat » militaire interne qui a permis à une nouvelle génération de militaires de se positionner de nouvelle façon sur l’échiquier politique, derrière l’écran d’un gouvernement civil. Dans un article du 29 juin 2012, je rappelais les propos du Commandement armé affirmant que les élections présidentielles étaient temporaires, pour une période de 6 mois à un an (le titre de l’article explicitait la prémonition : « Une élection pour rien ? »). L’Administration américaine a suivi l’ensemble du processus : l’allié objectif de l’Administration US en Egypte est clairement l’Armée et ce depuis plus de cinquante ans, et non pas les Frères Musulmans. Les révélations se multiplient désormais (International Herald Tribune du 5 juillet, Le Monde du 6 juillet 2013) : la décision de renverser Muhammad Morsi a été prise b

X
homdejustice
-150 points

Suite T R

Rebjr: voici l'analyse d'un réel expert de l'Egypte:

http://www.tariqramadan.com/spip.php?article12926

L'article s'intitule:"Egypte: coup d'etat, acte II

Ecellente analyse, je n'ai rien à dire

Bonne lecture à tous
salem

X
rimas72
63 points

Kasim.

Je vous rappelle que des gens sont morts, alors vos histoires sur des toilettes et des douches ne sont pas de circonstances.

X
Saidsicom
4 points

Hier le patriarche de l'eglise brulé du quartier Alminia du Caire a dit clairement sur une chaine télévisé arabe que ce n'etait pas les FM qui ont brulé les Eglises, que les actes de vandalismes ont commencer au même moment que l'assaut des forces de l'ordre sur les sit-in, si vous comprenez l'arabe dis le moi et je te met le lien pour que tu l'entend de tes oreilles, maintenant peu importe que tu sois pour ou contre les FM mais il faut être honnete et arreter de répéter inlassablement des monsonges gros comme la porte d'Aix ok !

X
Saidsicom
4 points

Bonjour

Je voudrai faire remarquer qu'il y a des pro morsi et aussi des pro anti putshiste tous court, depuis le coup d'etat sur le premier president elus democratiquement dans l'histoire de l'Egypte tous citoyen libre en Egypte est pro morsi, alors qu'on coupe avec ce monsonge du soit disant que le probleme de l'Egypte n'est que le problème des freres musulmans