Vendredi 28 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Avignon, Trappes, la violence islamophobe a de nouveau sévi

Avignon, Trappes, la violence islamophobe a de nouveau sévi
fr
http://oumma.com/sites/default/files/stop-islamophobie-logo1.jpg

Partagez :

En cette période de transhumance estivale, seules les agressions islamophobes ne font pas relâche, continuant soit de peinturlurer leur marque nationaliste rageuse et ordurière comme ce fut le cas, lundi, à Avignon, soit de s’acharner avec une incroyable sauvagerie sur une jeune fille voilée, une de plus et de nouveau à Trappes.

Avignon, Trappes, deux passages à l’acte qui, pour être de nature différente, n’en sont pas moins tout aussi inqualifiables et hautement répréhensibles, le deuxième culminant dans une violence raciste et sexiste abominable, deux actes insupportables qui viennent noircir le tableau déjà très sombre de l’islamophobie hors de contrôle, assoiffée de vengeance et criminelle.

Lundi matin, la Cité des Papes a eu un électrochoc visuel et les Avignonnais de confession musulmane un réveil douloureux en découvrant taguée à la peinture rouge, sur le mur d’entrée des célèbres remparts, l’inscription « Mohamad, le profet était un cochon », accompagnée de dessins de deux têtes de cochon. Indigné, Abdallah Zekri, le président Nîmois de l'observatoire de l'islamophobie du CFCM, a immédiatement porté plainte pour "diffamation et provocation à la discrimination et à la haine raciale".

A Trappes, ce même jour de sinistre augure, c’est un nouveau palier dans l’horreur qui a été franchi avec le passage à tabac d’une adolescente de 16 ans, injuriée, humiliée et rouée de coups par deux individus, deux barbares des temps modernes, dont l’un avait le crâne rasé. Après l’avoir apostrophée en voiture en l’insultant, « Eh toi connasse je te parle non ! », les deux énergumènes sont sortis de leur véhicule pour foncer droit sur elle, lui arrachant son voile avec une brutalité inouïe, en lui lançant « Sale pute avec ton voile ». Se faisant plus menaçants, ces derniers ont hurlé : « Sale noire, sale musulmane, retourne dans ton pays, retire moi ça ! », avant de la traîner dans un endroit isolé pour libérer leurs pires pulsions, incluant dans un raffinement de cruauté des scarifications au visage et des attouchements sexuels.

L’effroyable calvaire subi par cette jeune fille, qui a été prise en charge par les pompiers et hospitalisée à la clinique de Trappes, est à lire dans son intégralité sur le site du CCIF qui la soutient et l’assiste juridiquement afin que les auteurs de son agression soient punis à la hauteur de leur monstruosité.

Les sonnettes d’alarme n’en finissent pas d’être tirées par les associations qui luttent sans répit contre le fléau de l’islamophobie, toutes pressant les pouvoirs publics de prendre le problème à bras le corps avant qu'il ne soit trop tard. Combien d’agressions terrifiantes de femmes voilées, combien de profanations et dégradations odieuses faudra-t-il avant que l’Etat n'enraye cette hémorragie de violences insoutenables, source d’anxiété, de traumatisme et de ressentiment ?

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
rimas72
63 points

ces démons se comportent pire que les yennes ! n'hésitant pas à s'attaquer aux femmes, bandes de lâches !
Voila le résultat de la parole décomplexé, raciste et islamophobe déguisé en la liberté d'expression ou plutôt la liberté d'insulter et de haïr.

X
hasbara b
-716 points

Samir,

Cette situation (dramatique) devait arriver, il et même étonnant que cela arrive que maintenant.

Il faudrait a présent s'interrogé sur les dispositions à prendre pour que cela cesse.

Je vous rappel (avant d'être censuré) que les non musulmans, et certain Arabe, connaissent les mêmes problèmes, avec la racaille (qui se dit musulmane et qui jure sur le Coran), mais qui méprise (par éducation) et agresse les autres..

J'espère avoir une vraie réponse de votre part, et non de la haine gratuite à mes propos

X
Jean-Pierre CHAMBARD
167 points

Tiens ... surprise ... un article ouvert aux commentaires et ceux-ci encore non fermés :-)))
Oumma.com ... quelle audace !

X
Philippe29
-1392 points

Je vois qu'une nouvelle fois, j'ai été censuré et comme d'habitude oumma.com n'en donne pas la raison.

Comme Mahomet l'a, lui-même, dit :

“La foi n’est que le bon conseil.” Envers qui? demandèrent les compagnons. “Vous la devez pour la cause d”Allah, à celle de Son livre, à Son Prophète, aux responsables et à toute la communauté musulmane.” (Rapporté par Muslim)

Je vais donc conseiller les musulman(e)s de se remettre en question et d'accepter l'idée que une partie de leurs malheurs puissent provenir d'eux-mêmes, comme cela est sous-entendu dans le coran :

"En vérité, Allah ne change pas l'état d'un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même." (Sourate Ar ra'd, verset 11).

A suivre...

X
Philippe29
-1392 points

La suite...

Quand vous avez nombre de délinquants aux prénoms à connotation islamique qui agressent ou tuent (comme Mohamed Mérah) des non-musulmans sans que cela ne soit dénoncer par les religieux musulmans (qui ont plutôt tendance à minimiser les délits commis par des musulmans) cela ne peut que créer des ressentiments à l'encontre de la communauté musulmane.

Bien sur, comprenons-nous bien, cela ne justifie en rien les agressions à l'encontre de musulman(e)s, mais peut-être que si les musulmans dénoncer les injustices commises par les leurs, les Gaulois seraient plus enclins à combattre la dite "islamophobie" (les actes anti-musulmans, en vrai)

« Que celui d’entre vous qui voit un mal le change par sa main. S’il ne le peut pas qu’il le dénonce. S’il ne le peut pas qu’il le désapprouve en son cœur car c’est la plus faible expression de la foi » (Rapporté par Moslim)

X
Amilcar Cabral
16 points

@ Philippe

Comment un gars comme toi qui pleurniche tout le temps peut-il donner des conseils aux autres ?

Garde tes âneries (conseils) et applique à toi même, c'est plus raisonnable pour soignez ton sentiment de persécution.