Décès de Mgr Hilarion Capucci, héraut de la cause palestinienne

Héraut de la cause palestinienne, l’archevêque grec-melkite catholique Hilarion Capucci, qui fut vicaire p

dimanche 8 janvier 2017

Décès de Mgr Hilarion Capucci, héraut de la cause palestinienne

Héraut de la cause palestinienne, l’archevêque grec-melkite catholique Hilarion Capucci, qui fut vicaire patriarcal de Jérusalem, est décédé à Rome le 1er janvier 2017 à l’âge de 94 ans.

Le prélat syrien, né à Alep en 1922, fut arrêté en 1974 par les Israéliens et condamné à 12 ans de prison pour transport illégal d’armes pour le compte de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Il a été libéré en 1978 et expulsé à la suite d’une action diplomatique menée par le Vatican. Les mouvements de la résistance palestinienne ont mené plusieurs opérations à l’occasion desquelles ils ont réclamé sa libération parmi d’autres prisonniers. Ainsi en 1976, lors de la prise d’otages par des membres de l’organisation terroriste allemande d’extrême gauche Fraction armée rouge (RAF) et des Palestiniens du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), qui s’est terminée dans le sang à l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda.

“Le peuple palestinien est un peuple souffrant”

Dès les années 1960, Mgr Capucci était devenu une figure intellectuelle de la cause palestinienne, une sorte d’ambassadeur de facto, écrivant, prêchant et donnant des conférences, réclamant justice pour les Palestiniens. Il a dénoncé durant des décennies la dure réalité de l’occupation et les violations des droits de l’homme commises par Israël, rappelant à qui voulait l’entendre que “le peuple palestinien est un peuple souffrant”, dont une grande partie connaît l’exil, loin de sa patrie.

Malgré son éloignement de la Terre Sainte, Mgr Capucci a continué de l’extérieur à militer pour cette cause, participant à la “flottille de la liberté” qui a tenté en 2009 de briser le blocus imposé à la Bande de Gaza et d’acheminer de l’aide humanitaire. Il a également pris part en 2010 à l’expédition de la “flottille Free Gaza” qui transportait de l’aide humanitaire et des matériaux de construction destinés à la population de Gaza. Le Mavi Marmara, un des bateaux qui faisaient partie du convoi, avait été attaqué en pleine mer par l’armée israélienne, faisant neuf morts et 28 blessés, pour la plupart des Turcs.

Hommages, du Hamas à l’Autorité palestinienne

Tant le mouvement Hamas à Gaza que le président palestinien Mahmoud Abbas ont adressé leurs condoléances à l’occasion de la mort du vieil archevêque. L’Autorité palestinienne l’a qualifié de “martyr de Jérusalem”. Mgr Grégoire III Laham, patriarche grec-melkite catholique d’Antioche – qui avait succédé à Mgr Capucci à Jérusalem après son emprisonnement – lui a également rendu hommage, le décrivant comme un “héros” de la cause palestinienne. 

Cat. ch

Publicité

commentaires