Marion Maréchal-Le Pen propose à Benzema de jouer pour "son pays" l'Algérie "s'il n'est pas content"

La non-sélection de Benzema est devenue une affaire politique. Chacun y va de son petit commentaire &ag

jeudi 2 juin 2016

Marion Maréchal-Le Pen propose à Benzema de jouer pour "son pays" l'Algérie "s'il n'est pas content"

La non-sélection de Benzema est devenue une affaire politique. Chacun y va de son petit commentaire à l'image de  Marion Maréchal-Le Pen qui  s'est permise de donner son avis en expédiant  deux tweets (voir ci-dessous). A ce niveau d'intervention de la classe politique, davantage préoccupée par les déclarations d'un footballeur que par la crise sociale qui sévit en France,  nul doute que certains politiciens vont bientôt proposer le rétablissement de la peine de mort pour tout joueur qui n'est pas français de souche (comme l'a rappelé Robert Ménard) , et qui oserait critiquer les choix du sélectionneur de l'équipe de France

"C'est grâce à la France que Karim Benzema est devenu "multimillionnaire".

 "S'il n'est pas content, il peut toujours aller jouer pour "son pays", l'Algérie."


 

Publicité

commentaires