Koweït, destination la moins populaire pour les expatriés

Vous réfléchissez à une nouvelle vie à l'étranger ? Le réseau In

mardi 27 octobre 2015

Koweït, destination la moins populaire pour les expatriés

Vous réfléchissez à une nouvelle vie à l'étranger ? Le réseau Inter Nations a publié sa deuxième enquête d'opinion sur les destinations favorites des expatriés. Au top du classement, l'Équateur, le Mexique et Malte.

Inter Nations est une plateforme de presque deux millions de membres dans le monde. Son but ? Faciliter les échanges d'informations pour envisager une carrière, une vie de famille ou des vacances à l'étranger. Pour son nouveau sondage Expat Insider, Inter Nations a interrogé environ 14.000 membres issus de 195 pays.

Les questions portaient entre autres sur les conditions de travail, la vie sociale, l'équilibre entre boulot et loisirs, le coût de la vie dans 64 pays. Du 27 février au 9 mars 2015, les membres pouvaient répondre selon une échelle d'appréciation de 1 à 7. L’étude est divisée en plusieurs critères illustrés avec des infographies et résumés au préalable en un classement général.

Jetons un coup d'œil à quelques pays du Golfe catalogués. Voici le classement complet vers ce lien.

Selon l’enquête, le Koweït occupe la dernière place du classement, n’ayant qu’une opinion moyennement favorable pour le coût de la vie et le travail, raison majeure pour laquelle les expatriés se rendent là-bas. Il est également au bas de la liste concernant les critères « qualité de vie » et « vie sociale ».

Quant à l’équilibre entre travail et loisirs, le Koweït se trouve dans la colonne des expatriés les moins satisfaits, en troisième position derrière l’Inde et l’Arabie saoudite. Ce dernier est tout aussi mal classé pour les mêmes motifs.

En revanche, au niveau du coût de la vie, l’Arabe saoudite se place en quinzième position. Le pays du Golfe le mieux classé est le Barheïn, à la dix-septième place. Les expatriés estiment qu’il est facile de vivre dans le pays, notamment pour le coût de la vie, la vie en famille et les conditions de travail.  

Publicité

commentaires