La Tunisie érige un mur contre le terrorisme le long de sa frontière avec la Libye

Depuis le vendredi funeste du 26 juin dernier, date de l’attentat sanglant de Sousse qui a fait 38 victi

jeudi 9 juillet 2015

La Tunisie érige un mur contre le terrorisme le long de sa frontière avec la Libye

Depuis le vendredi funeste du 26 juin dernier, date de l’attentat sanglant de Sousse qui a fait 38 victimes, dont trente touristes britanniques, des bulldozers sont à pied d’œuvre en Tunisie, le long de la frontière avec la Libye, pour creuser les fondations du futur mur contre le terrorisme voulu par le gouvernement.

Parallèlement à l’état d’urgence décrété, pendant 30 jours, sur l’ensemble du territoire tunisien par le président  Béji Caïd Essebsi en raison des « dangers menaçant le pays » et aux mesures sécuritaires actuellement en cours d’étude, la construction, d’ici à la fin de l’année, d’une barrière de sable, haute de 2 mètres, longue de 168 km et réputée infranchissable pour les véhicules, viendra renforcer un dispositif anti-terroriste visant à entraver l’infiltration des « djihadistes ».

Publicité

commentaires