La Maison égyptienne de la Fatwa lance une campagne mondiale dédiée au Prophète à l’occasion du Mawlid

Elle fait florès à l’échelle planétaire, la célébration de la

dimanche 28 décembre 2014

La Maison égyptienne de la Fatwa lance une campagne mondiale dédiée au Prophète à l’occasion du Mawlid

Elle fait florès à l’échelle planétaire, la célébration de la naissance du Prophète (saws) compte parmi ces bonnes innovations, s'il en est, qui éclairent la trajectoire exemplaire d’un homme d’exception, emplie de piété, de sagesse, d’humanisme, de tolérance, et marquée du sceau de l’engagement, à la manière d’un faisceau de lumière transperçant la brume épaisse de l’ignorance, du mépris, ou encore de la calomnie.

Une brume qui plonge notre vaste monde dans l’obscurité et que la Maison égyptienne de la Fatwa, Dar Al-Iftaa, cette vénérable institution chargée de la délivrance des fatwas en clarifiant la voie du droit chemin, veut s’employer à dissiper, à l’approche de la commémoration du Mawlid, le 3 janvier prochain. Pour ce faire, l’aréopage de savants qui préside à ses destinées a décidé de fêter l’événement en lui conférant plus que jamais une dimension universelle, à travers une grande campagne de sensibilisation au message de Miséricorde dont le prophète Muhammad s’est fait le chantre tout au long de sa vie avec une infinie simplicité, patience et toute la force de sa conviction.

Quelle meilleure arme que la connaissance pour faire mentir les farouches détracteurs de l’islam, démystifier leurs mensonges éhontés, et faire jaillir la vérité comme une source cristalline au milieu d'un torrent de boue !  "Cette campagne mondiale se veut être une réponse concrète aux campagnes anti-islam qui se sont propagées comme une traînée de poudre et de manière inquiétante au cours de ces dernières années, atteignant leur paroxysme depuis les crimes commis par Daesh, à l’image de l’Allemagne récemment. Notre campagne vise à réhabiliter l’image déformée et salie de l’islam en Occident, pouvait-on lire en substance, vendredi 26 décembre, dans le communiqué officiel signé de la direction de Dar Al-Iftaa.

Signe des temps troublés par le fléau de l'islamophobie, mais aussi de l’extraordinaire caisse de résonance des réseaux sociaux, la Maison égyptienne de la Fatwa, hyper-connectée avec son époque, a décidé de lutter contre la propagation de la haine sur Facebook, Twitter et en lançant le hastag # paymercy4ward afin de privilégier l’interactivité avec les fidèles, où qu'ils se trouvent sur la planète, et de les inciter à contribuer efficacement à la revalorisation des préceptes coraniques, via des articles ou des vidéos offertes en partage au reste du globe.

"Dar al-Iftaa va rédiger un discours unifié en anglais consacré au Prophète de la miséricorde [la paix et les bénédictions soient sur Lui] qui sera distribué dans les centres islamiques du monde entier. En outre, Dar al-Iftaa remettra à ces mêmes centres des brochures d'information sur l'honorable Prophète", a stipulé le communiqué, alors que des journées portes ouvertes se préparent dans les coulisses de nombreux centres islamiques pour créer du lien social entre musulmans et non-musulmans sur la passerelle si fragile de l’entre-connaissance et du dialogue constructif, ce pont bâti entre les hommes, et au-dessus des innombrables cratères bouillonnants de notre monde assis sur un volcan, pour mieux marcher vers Dieu.

 

 

 

Publicité

commentaires