Samedi 12 July 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Manuel Valls juge "digne d'intérêt" l'interdiction du voile à l'université

Manuel Valls juge "digne d'intérêt" l'interdiction du voile à l'université
fr
http://oumma.com/sites/default/files/voile_universite.jpg

Loin de considérer que la laïcité répressive à la française, sous couvert de neutralité religieuse, franchit là un nouveau palier dans la transgression de l’esprit et la lettre de la loi de 1905 en s'acharnant contre le foulard islamique, Manuel Valls, dans une interview accordée au Figaro, a jugé "dignes d'intérêt" toutes les propositions émises par le HCI.

Partagez :

Il faudrait être un doux rêveur, perdu dans ses songeries d'été, pour imaginer Manuel Valls, ne serait-ce qu’un instant fugace, balayer d’un revers de main les récentes préconisations controversées du Haut Conseil à l’intégration (HCI) qui ont fait du voile le nouvel épouvantail de la sphère universitaire.

L’image aurait été assurément renversante, mais nul besoin de se pincer pour y croire puisque, hormis une pure vue de l’esprit, le ministre de l’Intérieur et des Cultes ne nous aura réservé aucun revirement indigné à 180 degrés, campant sans surprise sur sa posture anti-voile qui ne pouvait qu’être sensible à l’élargissement de son interdiction dans les établissements publics supérieurs.

Loin de considérer que la laïcité répressive à la française, sous couvert de neutralité religieuse, franchit là un nouveau palier dans la transgression de l’esprit et la lettre de la loi de 1905 en s'acharnant contre le foulard islamique, Manuel Valls, dans une interview accordée au Figaro, a jugé "dignes d'intérêt" toutes les propositions émises par le HCI. Toutes dont, au premier chef, celle qui appelle à barrer la route des universités françaises aux étudiantes voilées, pourtant majeures et vaccinées, qui n'en finissent pas de voir leur liberté de conscience réduite comme peau de chagrin. 

Il faut dire qu’un sondage Ifop providentiel vient donner du grain à moudre au ministre de l’Intérieur et aux grands pourfendeurs du voile sur le territoire national, en affirmant que 78% des Français sont favorables à cette interdiction, après avoir ausculté le pouls d’un panel représentatif toujours aussi anxieux et réfractaire à la visibilité des musulmans dans l'espace public, trêve aoûtienne ou pas...

Réalisée pour le compte du Figaro, cette énième étude, tombée du ciel, arrive à point nommé pour conditionner les esprits en vacances, et alors que les pensées, elles aussi en quête d’évasion, vagabondent sous le soleil d’été, la laïcité sectaire vient se rappeler à elles en les préparant à une rentrée liberticide où le voile, ce formidable outil de diversion, va dissimuler sous ses plis tous les autres sujets qui leur font quotidiennement broyer du noir.

Selon ce sondage et conformément aux résultats publiés par l’Express : 4% des sondés sont favorables au port du voile ou du foulard dans les salles universitaires, 18% sont sans opinion.

Les sympathisants de gauche sont contre à 67% (8% pour, 25% indifférents), tandis que les sympathisants de l'UMP y sont opposés à 91% (0% pour, 9% indifférents) et les sympathisants du FN sont contre à 95% (2% pour, 3% indifférents). 

Les jeunes sont les plus favorables à cette proposition (11% des moins de 35 ans, contre 63% d'opposants), les retraités sont les plus défavorables (86% des plus de 65 ans, contre 1% de favorables). 

C’est à l’Observatoire de la laïcité, présidé par Jean-Louis Bianco, qu’il reviendra de statuer, sachant que ce dernier semble pour l’heure très circonspect, se démarquant du HCI, comme il l’a indiqué récemment : "Ce rapport n’engage que la mission laïcité du HCI qui n’est plus en fonction. Cette question du port du foulard dans l’enseignement supérieur n’est pas à ce stade dans le plan de travail de l’observatoire de la laïcité", avait-il déclaré.

Publicité Oumma.com