Jeudi 2 October 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Arabie Saoudite : la future station de métro conçue par une femme

Arabie Saoudite : la future station de métro conçue par une femme
fr
http://oumma.com/sites/default/files/metro-station-riyadh-zaha-hadid.jpg

Partagez :

Renommée pour sa griffe architecturale avant-gardiste qui s’est apposée sur de grandes réalisations aux quatre coins de la planète, l’Irakienne Zaha Hadid a remporté les suffrages en Arabie saoudite, ses concepts audacieux, poussant la modernité jusqu’à l’excentricité, l’ayant imposée comme la candidate idéale pour concevoir une station de métro dans le quartier financier huppé de Riyad, baptisé quartier du Roi Abdullah.

C’est donc à une femme et à une star mondiale de l’architecture contemporaine, disciple du déconstructivisme (un courant qui refuse l'ordre linéaire de l'architecture moderne), que les Saoudiens, rigoristes mais pas ennemis de l’innovation urbanistique, ont confié ce vaste chantier qui s’inscrit dans le programme national de mise à niveau de l’infrastructure de transports du royaume, dont la population en plein essor a doublé au cours de ces dernières années.

Quatre ans seront nécessaires pour que se déploie sur 22 000 m² une gare grandiose, aux belles courbes ondulantes, se composant de six plates-formes réparties sur quatre étages, ainsi que de deux parkings souterrains, conçue comme un espace public dynamique, multi-fonctionnel, et appelée à être un point central de la ville.

Le premier coup de pelle sera donné dans le courant de l’été, Zaha Hadid n’ayant plus qu’une échéance en tête, l’horizon 2017, pour inaugurer un énième grand projet qui vient couronner une carrière foisonnante et éclectique, allant de la réalisation du centre aquatique des Jeux Olympiques de Londres, au musée d’art contemporain à Rome, en passant par l'opéra de Cardiff, le centre d’art contemporain Rosenthal de Cincinnati, ou encore la Tour CMA CGM, symbole du renouveau de la métropole marseillaise sur le périmètre Euroméditerranée

La reconnaissance de ses pairs a consacré son immense talent en 2004, en lui décernant le prix Pritzker d'architecture, une insigne distinction qui récompensait alors pour la première fois une femme. C’est au Royaume-Uni, où elle a posé ses valises, que Zaha Hadid a créé sa petite agence « Zaha Hadid Architects » aujourd’hui devenue grande, avec pas moins de 250 collaborateurs.

Publicité Oumma.com