Samedi 1 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Dire non à Dieu…

Dire non à Dieu…
fr
http://oumma.com/sites/default/files/ramadan_karim_1_0.jpg

Nous connaissons tous cette histoire qui nous est racontée dans le Coran, une histoire qui s’est passée au tout début des temps, le jour où un être a dit « non » à Dieu.

Partagez :

Nous connaissons tous cette histoire qui nous est racontée dans le Coran, une histoire qui s’est passée au tout début des temps, le jour où un être a dit « non » à Dieu. Cette attitude trouve son origine dans la création d’Adam, le premier homme, le père de l’humanité. Ainsi, au moment où il est ordonné à tous les anges de se prosterner devant Adam, un seul être s’y refuse : Iblis.

Profondément croyant et empli de la crainte de Dieu, il a quand même eu l’audace de dire « non ». Iblis, créé de feu, « refusa avec orgueil » de mettre le front à terre devant Adam, créé d’argile. Une foi et une vie de dévotion à Dieu balayées par un sentiment furtif mais ô combien dévastateur et lourd de conséquences. Et Iblis persiste, il justifie son refus : « Tu l’as créé de terre et moi, tu m’as créé de Feu ». Le « moi » était de trop. Le « moi » n’avait pas sa place. Le « moi » a déchu Iblis de la cour divine.

Alors, pour vous qui êtes croyants et croyantes, vous qui avez choisi de dire « oui » à Dieu, cette histoire doit résonner comme un enseignement. Un croyant peut faire volte-face si son cœur l’emporte dans ce qu’il y a de plus mauvais, s’il se noie dans son ego et si les vagues de la vie jettent son âme dans la profondeur des abysses les plus dangereux. Dire non à Dieu c’est tout refuser de ce qu’Il te donne d’amour, de paix, de sens et de cohérence. Dire non à Dieu c’est se retrouver seul face à soi-même, sans filet, sans limites…

Tu vois tous les jours des hommes et des femmes autour de toi que tu voudrais convaincre, à qui tu voudrais expliquer que Dieu existe. Tu aurais tant aimé leur faire comprendre qu’ils sont dans l’erreur et que tu es dans la vérité. Tu voudrais même les convertir. Peine perdue. Ce n’est pas si simple. Ce serait trop facile. Les clés du cœur n’appartiennent à personne. Seul Dieu en a le secret. Il t’est déjà arrivé de parler avec des gens et tu as comme l’impression qu’il y a un voile entre leur cœur et la vérité. Ils ne comprennent pas, ils n’entendent pas. Ce que tu leur dis ne peut pas entrer dans leur cœur ou dans leur tête. Ce qui t’appartient c’est de parler. Convaincre ne te regarde pas. N’essaie pas d’entrer de force dans le cœur des gens. Le chemin vers Dieu est trop mystérieux pour que l’être humain puisse en comprendre le sens.

Ne cherche pas trop loin car il te suffit seulement de parcourir le Coran pour comprendre. Noé avait un fils qui a refusé Dieu ; l’épouse de Loth s’est détournée ; le premier ennemi d’Abraham était son père ; les fils de Jacob ont voulu tuer leur frère Joseph et Muhammad n’a jamais pu amener son bien-aimé oncle Aboû Tâlib à accepter Dieu. Même les prophètes n’ont eu aucun pouvoir sur leurs proches. Tout appartient à Dieu. Désespérer pour les autres ne te servira à rien. Occupe-toi d’abord de ton cœur pour qu’il soit lumière et il rayonnera sûrement autour sans que tu le veuilles. « Parle de Dieu sans en parler ». Dieu c’est ta cohérence, c’est la vérité quand tu parles, c’est refuser de céder aux tentations, aux pulsions, c’est ton cœur qui absorbe le bien et qui tourne le dos au mal.

Profite de ce Ramadan pour trouver dans le secret de tes prières la lumière dont tu as besoin pour être en paix. Il est nécessaire de surmonter la fatigue de ton corps pour parler à Dieu. Quand tu seras le front et le cœur à terre, souviens-toi de ce qui a perdu Iblis et récite de tout ton être cette prière qui t’amènera In Shâ Allah sur le plus beau des chemins : « Seigneur ! Ne fais pas dévier nos cœurs, après nous avoir mis dans le droit chemin ! »

Tout est possible pour le cœur du croyant : aller de l’avant ou revenir en arrière. Dieu t’a donné la liberté pour que tu fasses de ton cœur ce que tu veux…

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
jijarno
-7 points

«  dire non à dieu c'est se retrouver seul face à soi même, sans filet, sans limites ». Une phrase terrible, commune à toutes les religions. Il faut fuir, fuir la réalité, fuir la vérité, fuir ses responsabilités d'être humain. Oui la condition humaine est difficile, pleine de contradictions, absurde même. Est-ce une raison pour se réfugier dans des croyances plus absurdes encore ? Vivre sans dieu est difficile et demande une grandeur d'âme exemplaire, car la béquille divine n'est pas là pour rattraper les faux pas, mais là est la vraie dignité.
« Le chemin vers dieu est trop mystérieux pour qu'on puisse en comprendre le sens » : circulez, y'a rien à voir! Dieu est l'explication et ça vous dépasse ! Rejetez vos doutes, vos interrogations, refusez la curiosité qui fait progresser.
« Le chemin vers la connaissance est tellement complexe que l'esprit humain n'en comprend encore qu'une infime partie. Mais chaque jour il avance un peu »voilà qui serait plus encourageant.

X
Dominique-Aïcha
5 points

Barakallahoufik pour ce très beau rappel plein de sagesse qui nous ramène vers l'essentiel.
Que Dieu vous préserve de tout mal cher frère.

X
Elias
2 points

Très touché par ton texte ...
Merci pour ces sages conseils.... Ramadhan Karim ...
"...فيضل الله من يشاء ويهدي من يشاء و هو العزبز الحكيم" (Sourate Ibrahim)

X
Rachid Zani
-302 points

"Tu vois tous les jours des hommes et des femmes autour de toi que tu voudrais convaincre, à qui tu voudrais expliquer que Dieu existe"

Il yen a hélas déjà pas mal sur ce site et le premier d'entre eux,le plus récalcitrant se reconnaitra.

35 " Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d´un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l´huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Allah guide vers Sa lumière qui Il veut. Allah propose aux hommes des paraboles et Allah est Omniscient." Sourate La lumière

« Seigneur ! Ne fais pas dévier nos cœurs, après nous avoir mis dans le droit chemin ! » Amin

X
daniel bohbot
-554 points

L'homme a-t-il cree D.ieu,Abraham n'a recu aucune revelation
il s'est pose des questions,soleil.lune,ecet..et a reconnu
que ce monde et au dela est dirige par un quelqu'un de superieur,
donc une pensee d'abord humaine a cree quelque chose,c'est alors
que D.ieu s'est revele en lui,tous les prophetes qui sont venus apres
n'ont fait que suivre les preceptes d'Abraham mais si il a fallu
a quelques uns du temps pour compendre.

X
Pancole
-4221 points

La dernière trouvaille des croyants concernant les athées est de considérer que croire en rien c'est déjà croire en quelque chose et donc d'affirmer que les athées sont des croyants comme les autres.
C'est un peu du Raymond Devos!

Rien n'est plus difficile que de faire admettre à l'aliéné qu'il l'est. Mais il y a quelques fois des révélations!

X
Liliane Bénard
-309 points

Palazzo,
Avez-vous lu un ouvrage récent, intitulé l'athéisme, opium du peuple de gauche ? Il ne s'agit pas d'inviter les athées à croire puisque en saine logique ils ont dit non à la croyance et à la foi. Il est davantage question de réfléchir sur le fait de dire non à Dieu et de refuser sa Parole.

Une question pourrait être en quoi précisément Dieu nous libère-t-il ? Elle est différente de celle qui demande en quoi Dieu nous aliénerait ? Cette seconde question est mal posée. En effet, l'aliénation est une réalité plus immanente que transcendante. Elle nous asservit ici et maintenant. La liberté va plus loin puisqu'elle est originelle, née pour nous avec la Création et en route pour l'éternité.

Je ne prétends pas vous convaincre, simplement vous faire percevoir le cadre d'une foi vivante, consciente de la responsabilité et de la liberté...