Samedi 22 November 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

La clé

La clé
fr
http://oumma.com/sites/default/files/ramadan_karim_1.jpg

Les jours passent et tu es en quête. Il y a des moments où tu te sens bien et d’autres pendant lesquels tu luttes.

Partagez :

Les jours passent et tu es en quête. Il y a des moments où tu te sens bien et d’autres pendant lesquels tu luttes. Tu te sens parfois léger mais tu en veux plus. Tu pries, tu lis, tu t’apaises en parlant à Dieu, en te confiant à Lui mais tu as envie de connaître la paix absolue, celle où ta foi est tellement forte que rien ne peut t’atteindre. Alors tu redoubles d’efforts pour goûter à cette paix.

Pourtant, au-delà de ton jeûne qui prive ton corps de nourriture, n’oublie pas que tu dois nourrir ton âme en écoutant ce que Dieu te dit. Inutile de parcourir tout le Coran pour trouver le verset qui va te faire pleurer. Ouvre juste la première page et lis. Tu as sans doute souvent lu ce verset mais aujourd’hui il faut le lire vraiment : pas avec ta tête, mais avec tes tripes, de tout cœur. Ce verset c’est la clé de tout. A celles et ceux qui cherchent sans relâche des signes, des symboles ou des miracles, ce verset contient tout. Alors lis-le :

« 1. Alif – Lâm – Mîm. 2. Voici le Livre qui n’est sujet à aucun doute. C’est un guide pour ceux qui craignent leur Seigneur. »

Arrête-toi là un instant. Combien se disent : J’ai envie de faire partie de ceux qui craignent leur Seigneur. Je veux faire partie des « muttaqîn » ? Eh bien tu as la clé dans ce verset. Dieu te dit que ce « Livre » est « un guide », alors suis-le, mais suis-le avec toute ton intelligence et ne passe pas à côté de ces versets. Ta lecture ne doit pas être sélective. Ne cherche pas systématiquement où est le « halâl » et le « harâm ». Cherche d’abord dans la profondeur de ce que Dieu te dit, la manière dont tu vas élever ton âme pour être en paix avec toi-même et avec tes proches. Ce « Livre », ce Coran, c’est ton « guide », mais il ne sera ton guide que si tu fais partie des « muttaqîn », « ceux qui craignent leur Seigneur. » Si ton cœur n’est pas proche d’Allah, tu pourras difficilement trouver la Voie. Alors lis la suite des versets et ton cœur va commencer à comprendre où est la clé…

« 3. ceux qui croient à l’invisible, qui s’acquittent de la salât et qui effectuent des œuvres charitables sur les biens que Nous leur avons accordés ». C’est tout ce que tu as à faire. Ces deux versets te suffisent pour être en paix jusqu’à ton dernier souffle. Dieu te demande de croire à l’invisible, ce que tes yeux ne perçoivent pas mais que parfois ton cœur ressent. C’est entre toi et Dieu. Croire en Ses Anges, aux autres créatures et aux signes qui jalonnent la route de celles et ceux qui ont le cœur empli de lumière.

Ensuite, ceux « qui s’acquittent de la salât », ceux qui font leur prières aux heures fixées. Personne ne te demande de prier dix, quinze ou vingt fois par jour. Fais d’abord tes cinq prières. Lève-toi au matin surtout, trouve le temps de faire les deux prières de la journée, ne laisse pas la fatigue ou la faim te faire oublier la prière du soir et ne laisse pas le sommeil t’emporter avant la prière de la nuit. La prière c’est l’harmonie que tu dois chercher pour honorer tes rendez-vous avec Dieu. La prière, c’est la force que tu dois trouver pour parler à Dieu. Avec la prière tu apaises ton cœur et plus tu prieras, plus tu mettras de côté le mal qui fait partie de ta vie. Cela te permet de te remettre en question chaque jour. La prière est une lumière. Plus tu seras au rendez-vous et plus ta route sera belle ; moins tu la feras et moins ton cœur acceptera le bien qui l’entoure. Prie, c’est tout.

Enfin, fais partie de celles et ceux « qui effectuent des œuvres charitables sur les biens que Nous leur avons accordé. » D’où vient ton argent ? De ton patron, de tes efforts, de ta réussite ? Non ! Il vient de Celui qui t’a mis cet argent dans les mains. Remercie-le de la meilleure des manières. Donne un peu de ce que tu as. Chaque fois que tu as une rentrée d’argent, prends-en un peu et donne. Tu verras qu’à chaque fois que tu donneras, tu en auras encore pour donner plus. Essaie. Donne à qui tu veux : tes parents, un SDF, une association…peu importe mais donne et seule ton intention compte. Donne intelligemment.

Voilà la clé : prends ce Coran comme un guide, rends-toi cinq fois par jour devant Dieu et donne un de ce tu possèdes. Tu feras ainsi partie In Shâ Allah de ceux que Dieu aime, de ceux qui sont cohérents avec eux-mêmes, de ceux qui réparent leurs erreurs, des « muttaqîn ». Que Dieu vous protège…

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
supernaturel.sportman
10 points

Tout simplement simple et magnifique.
Barak'ALLAH oufik akhi Khalid.
Amine amine ya RAÂB.