Samedi 2 August 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Islam: la question délirante de Laurent Delahousse à François Hollande

Islam: la question délirante de Laurent Delahousse à François Hollande
fr
http://oumma.com/sites/default/files/delahousse.jpeg

Lors de la traditionnelle interview télévisée du 14 Juillet, Laurent Delahousse, le présentateur du 20 h de France 2 a, posé une question au Président François Hollande qui en dit long sur la conception qu'il se fait de l'islam et des musulmans de France.

Partagez :

Lors de la traditionnelle interview télévisée du 14 Juillet, Laurent Delahousse, le présentateur du 20 h de France 2 a, posé une question au Président François Hollande qui en dit long sur la conception qu'il se fait de l'islam et des musulmans de France. Évoquant le voyage de Hollande en Tunisie et sa déclaration sur la compatibilité de l'islam avec la démocratie, Delahousse enchaîne avec la question suivante: « Il y  a en France 5 à 6 millions de musulmans, un tiers se déclare croyant, si un parti fondamentaliste et islamiste se créait France quelle serait votre réaction? »

Pour le lecteur de prompteur Delahousse, tout croyant musulman est donc un islamiste potentiel. Sa question qui intègre, à elle seule, tous les fantasmes sur la seconde religion de l'Hexagone, suggère implicitement que la France pourrait vivre un scénario à l'égyptienne par exemple, avec une occupation éventuelle de la place de la Bastille par des barbus pourtant socialisés dans un pays laïc, mais réclamant hic et nunc une république islamique. Emporté par son élan, Delahousse aurait pu demander à Hollande s'il ne comptait pas envoyer dans les prochains jours l'armée contre « ce tiers  de musulmans croyants » obsédé par la création d'un Etat islamique en France, première étape d'un futur Califat européen dont Paris serait la capitale...

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Yannick Laude
-1127 points

J'ai été moi-même très surpris par cette question assez irréelle. D'abord parce que je situerai plutôt au quart qu'au tiers le nombre de croyants et pratiquants et ensuite parce qu'à lire Oumma, j'ai pu constater que la demande d'organisation politique autonome et donc communautariste des musulmans est marginale, et n'émane pas forcément des éléments les "plus" islamistes du site. La réponse de Hollande était de convenance et ignorait l'injustice faite par la loi de 1905 en interdisant de subventionner la construction de mosquées alors que les catholiques ont hérité à l'époque de l'usage des églises. Je répète que la République devrait veiller à des lieux de culte suffisant et à la formation des imans. Le plus affligeant de cette interview était néanmoins l'immobilisme assumé de "Pépère" sur le front économique et social alors que le pays brûle de renverser la table! A mon sens, vers plus de liberté d'entreprendre.

X
Djamila
519 points

Outre la question complètement idiote de ce journaleux à laquelle je n'ai franchement pas envie de mettre un commentaire car cela n'en vaut pas la peine, ce n'est pas un tiers des 5 à 6 millions de musulmans en France qui est croyant mais bien 90% n'en déplaise à certains !

X
Frédéric Capron
6 points

Début :

Ni Delahousse ni Hollande ne semblent au courant qu'un parti se réclamant de l'islam existe déjà : le Parti des Musulmans de France. Ça la fout plutôt mal pour des journalistes et un présidoche.

Et puis surtout, Oumma.com n'a pas repéré la seule remarque qu'il convient de faire :

"En France, il y a environ 5 à 6 millions de musulmans, un tiers se déclare croyant..."

Ah bon ? Donc ça fait entre 1,6 et 2 millions de musulmans.
Et le reste, c'est qui ? entre 4 et 4,4 millions de Mandingues, de Comoriens, d'Arabes, etc. ?

Et Hollande qui ne bronche pas face à cette libération officielle de la parole raciste ...

Quant aux islamophobes qui se prétendent non racistes, s'ils disent vrai, j'attends d'eux qu'ils aient exactement la même réaction que moi.

Si t'es musulman, t'es croyant et si t'es non croyant, t'es pas musulman ! Point Barre ! C'est la logique même !

X
Frédéric Capron
6 points

Suite et fin :

Si t'es musulman, t'es croyant et si t'es non croyant, t'es pas musulman ! Point Barre ! C'est la logique même !

Être musulman ou chrétien ou juif ou etc. ne serait donc même pas une opinion personnelle (pour reprendre la terminologie officielle de la République) mais une place raciale assignée par l’État avec l'assentiment du Président de la République.

Comme au bon vieux temps des colonies, quoi...

X
elkhia
3 points

Salam a tout le monde.

Moi je ne suis pas d'accord avec l'analyse faite dans cet article.
Car on oublie de mentionner la dernière phrase de Delahousse, qui est très importante, a mon sens.

Lorsqu'il dit à François Hollande si il accepterais un tel parti (Parti Islamique) , Hollande répond qu'au nom de la laïcité ce n'est pas une chose possible , puis Delahousse reprend en disant qu'il existe pourtant un parti Démocrate Chrétien ( Celui de Christine Boutin ).

Avec cette information on s'aperçois que Delahousse prouve a Hollande qu'il y a une laïcité a deux vitesse et que les musulmans ne sont pas logé à la même enseigne.

Je trouve qu'il a été très perspicace et intelligent sur ce coup.