Mercredi 17 September 2014
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Google+
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook
Oumma.com sur Facebook

Mohamed Morsi, victime d’un coup d’Etat militaire

Mohamed Morsi, victime d’un coup d’Etat militaire
fr
http://oumma.com/sites/default/files/armee.jpg

Comment ne pas établir un parallèle historique avec le coup de force des généraux algériens qui poussèrent sans ménagement le président Chadli à la démission, refusant la politique de cohabitation avec le FIS prônée par ce dernier?

Partagez :

C’est dans une explosion de joie que les milliers d’Egyptiens anti-Morsi ont célébré, hier soir, place Tahrir, le véritable coup d’Etat militaire qui a, sans autre forme de procès, écarté du sommet de l’Etat le président de l’Egypte de l’après-autocratie, élu démocratiquement.

Si personne ne peut nier que le bilan de Mohamed Morsi, champion des Frères Musulmans, confronté à l’épreuve du pouvoir, du marasme économique, et de la diversité sociale de ses concitoyens, n’a pas produit le miracle escompté, ni sur le plan économique ni sur le plan de la concorde nationale, et fait même craindre la « frérisation » de l’administration du pays, il faut aussi reconnaître, dans le même souci d’objectivité, que son éjection manu militari et devant les caméras du monde entier bafoue toutes les règles démocratiques en vigueur, après une seule petite année de gouvernance.

L’entrée en scène de l’armée qui, de manière très radicale, assure avoir agi dans l’intérêt de la paix civile afin de démêler une situation devenue inextricable, tout en promettant d’œuvrer rapidement dans le sens d’un retour au processus démocratique, n’est pas sans rappeler les heures funestes du coup d’état de 1992 en Algérie, même si comparaison n’est pas raison.

Toutefois, comment ne pas établir un parallèle historique avec le coup de force des généraux algériens qui poussèrent sans ménagement le président Chadli à la démission, refusant la politique de cohabitation avec le FIS prônée par ce dernier?  Ils firent alors parler les armes et imposèrent le règne de la junte militaire, envoyant leurs chars dans les rue d’Alger pour mieux piétiner la démocratie et les urnes qui avaient parlé.

Sur un échiquier mondial qui n’en espérait pas tant en si peu de temps, l’empressement de l’Arabie saoudite à féliciter chaudement le président par intérim de l’Egypte en dit long sur les rapports de force en jeu, tout comme le silence du Qatar, seul pays du Golfe à avoir soutenu sans retenue les Frères Musulmans égyptiens et l’économie du pays, est révélateur du sentiment cuisant d’échec qui doit habiter ses hauts dignitaires.

Alors que l’heure est à la liesse populaire, amplifiée par des médias occidentaux qui sont tous au diapason, se réjouissant sans la moindre réserve, ni nuance, de la destitution de « l’islam politique », nul doute que la mise au ban du président Morsi, sorti grand vainqueur des urnes, risque fort de radicaliser ses plus fervents partisans, et d’envoyer un très mauvais signal aux peuples arabes qui ont cru aux vertus démocratiques et qui réalisent aujourd’hui le miroir aux alouettes qu’elles recouvraient en Egypte.

Publicité Oumma.com

Commentaires

X
Saladin
-81 points

Je ne comprend pas, aucun pays occidental n'a condamné ce coup d'etat militaire contre un président élu démocratiquement par le peuple egyptien, on aurait pu à la rigueur organiser un référendum pour consulter le peuple et savoir s'il veut que son président parte ou reste, les manifestations ne sont pas une preuve crédible, il semble qu'il y'a eu une manipulation à ce sujet, d'ailleurs est ce que le peuple egyptien veut le retour de la dictature, Ce matin même les bureaux d'aljazeera au cair ont été fermés, une émission coupée et les invités arrêtés par la police, d'autres chaines de télévison aussi ont été coupées par les putchistes, est ce pour cela les egyptiens sont sorti dans la rue, Mohamed mursi n'a jamais ordonné la fermeture d'une chaine de télévison bien qu'elle lui soit hostile, Mursi a appelé ce matin tout les citoyens(y compris les militaires et les policiers) à ne pas obeir aux ordres des puchistes :http://www.aljazeera.net/news/pages/9bc676bb-9e16-4d95-a076-ae4276ba9001

X
Yannick Laude
-1127 points

Parce que les millions d'Egyptiens dans la rue contre Morsi et sa politique de "frérisation" de l'appareil d'Etat n'appartiennent pas au peuple arabe? Le miroir aux alouettes, ce sont les partis islamistes qui n'ont comme seul programme "Dieu est grand" et "Mort à Israël" alors que l'Egypte est en proie à une crise économique sans précédent! Toute cette foule est musulmane, et les anciens électeurs de Morsi ne manquaient pas parmi les manifestants. Mais être musulman est une foi intérieure. Etre islamiste c'est vouloir imposer sa foi à toute la société, et de surcroit une foi confite dans un traditionalisme hors d'âge. Il est très malheureux que ce soit à l'armée de sonner la fin de la partie. Les seuls responsables en sont les Frères dont l'idéologie sectaire ne pouvait conduire qu'à cette impasse. La révolution égyptienne entre dans une nouvelle phase et cet apprentissage démocratique est au contraire une excellente nouvelle pour les peuples arabes.

X
Saladin
-81 points

Voici le lien de son intervention sur aljazeera : http://www.aljazeera.net/news/pages/9bc676bb-9e16-4d95-a076-ae4276ba9001

X
tictac
142 points

Ca c'est les conséquences de la colonisations culturelle dont les arab-musulmans sont en grande partie responsable . J'ai été ulcéré quand j'ai vu et entendu des égyptiens de France applaudir le coup d'état militaire illégal et anti constitution .

Mais quand je vois la place qu'accorde oumma.com aux racistes anti Islam et anti arabo- musulman , cela ne m'étonne pas de voir l'alignement de certains simples d'esprit à ce genre de discours qui fait l'éloge de la civilisation occidentale qui les méprise en premier .

Qu'Allah nous protège de nos ennemis, surtout ceux de l'intérieur de la oumma .

X
Hanafy
41 points

Bon, inutile de pester une énième fois sur le traitement politico-médiatique de ce coup d'état militaire (appelons un chat un chat) par nos chers médias locaux et ses spécialistes (tartufes) de l'islamisme (Antoine Basbous, Gilles Keppel, Sifaoui, Fourest &Co).
Espérons seulement que les égyptiens ne viendront pas chialer du retour à la dictature militaire auquel ils ont été habitué durant des décennies sous Moubarak (syndrome de Stockholm ?). Morsi a été élu par une majorité. Dans n'importe quelle démocratie on se plie au choix souverain d'une majorité sinon c'est la guerre civile. Contrairement à Moubarak, valet docile des USionistes et placé par la CIA, Morsi a été choisi par son peuple. Il aurait été judicieux qu'il aille au terme de son mandat pour juger de son bilan. On ne redresse pas l'économie d'un pays en un an ou d'un coup de baguette magique

Je crains qu'une fois de plus le peuple va morfler. Si c'est le prix à payer pour une maturité...

X
bouhbouh
3 points

Je crois que les arabo-musulmans ne sont pas encore mûr pour la démocratie . Car, quand je vois comment on exige des gouvernements égyptien et tunisien des résultats tangibles au bout d'un an , après 30 de dictatures militaires , alors que François Hollande détruit tout ce qui a été acquis par des luttes syndicales pendant 2 siècles en moins d'un an , et on ne demande pas sa démission même par les racistes islamophobes de ce site , alors j'ai le droit de me poser des questions critiques sur ma communauté et sur ceux qui veulent nous donner des leçons .

Il faut que oumma.com joue son rôle .

X
Liliane Bénard
-309 points

Cette analyse de la rédaction d'Oumma est bonne. Nous sommes bien en présence d'un putsch militaire. Morsi a été élu démocratiquement, il a certes des opposants mais s'oppose également au pouvoir de l'armée, soutenue par les USA.
La force s'oppose au droit. Qui préfère la force ?

X
elham
558 points

avec toute ma sympathie pour les frères, je ne peux que déplorer qu'une fois de plus les frères sont tombés dans le piège du complot qui se tramait contre eux depuis leur accession au pouvoir, ils vont payer cher leur naïveté dans un monde où les hypocrites sont rois.

la junte militaire, le pouvoir judiciaire, l’appareil d'état, les anciens de moubarak... ont su faire croire aux égyptiens que si ils ont faim c'est à cause de Morsi, s'il n'ont pas de travail c'est cause de Morsi, et si il n y a pas de pluie c'est aussi à cause de Morsi.

X
diddykong
0 points

Yannick, tu racontes n'importe quoi ! Morsi a été élu démocratiquement c'est-à-dire qu'une majorité d'Égyptiens ont voté pour lui.
Mais être musulman est une foi intérieure. -> ça c'est toi qui le dit, nous les musulmans voulons un pays régi par l'islam en quoi cela vous dérange vous les occidentaux ?
Vous êtes toujours là en train de prôner la démocratie et une fois que les musulmans l'installent, votent un parti musulman et que l'on joue selon vos propres règles du jeu, vous nous sortez que c'est pas ça la démocratie et blablabla et blablabla !!!! S'il n'y a qu'une seule voie à suivre ce n'est plus une démocratie !!
Il faut que vous rentriez dans vos têtes que l'islam sera toujours présent dans nos vies alhamdulilah !

Le président doit finir son mandat, il doit faire ses preuves que les occidentaux le veuillent ou non (car oui pour moi tout ça vient de l'occident forcément :P )

Bref

X
TRANSPARENCE
-3 points

Bas Les Masques!!!

On savait tous que la révolution du 25/01/2011 chèrement acquise par les Égyptiens, était sur la bonne voie du long processus démocratique, mais on se doutait moins qu'elle serait avortée par ceux qui prétendrent la défendre on affichant la liberté et la démocratie.Ces derniers essuyant leur défaite aux urnes au profit de Morsi, ont instrumentalisé l'empressement de la rue à l'amélioration de son quotidien pour sa destitution, en collaboration avec d'anciens sbires du régime ainsi que des activistes immatures qui chauffaient la rue, pour enfin La tromper et lui confisquer Sa révolution. Or c'est libéraux visionnaires, retrouvent les"miettes" et restituent par calcul et par la Force Militaire le vrai pouvoir supra constitutionnel à l'ARMEE:retour au point de départ de 1952!Et tempi pour le Peuple, désormais les "libéraux" perpétuent la tradition du Pays:"Régime militaire avec sa facette civile" dont Ils ont le rôle de figurants mis en scène par les USA et qq Arabes

X
TRANSPARENCE
-3 points

Bas Les Masques!!!

On savait tous que la révolution du 25/01/2011 chèrement acquise par les Égyptiens, était sur la bonne voie du long processus démocratique, mais on se doutait moins qu'elle serait avortée par ceux qui prétendrent la défendre on affichant la liberté et la démocratie.Ces derniers essuyant leur défaite aux urnes au profit de Morsi, ont instrumentalisé l'empressement de la rue à l'amélioration de son quotidien pour sa destitution, en collaboration avec d'anciens sbires du régime ainsi que des activistes immatures qui chauffaient la rue, pour enfin La tromper et lui confisquer Sa révolution. Or c'est libéraux visionnaires, retrouvent les"miettes" et restituent par calcul et par la Force Militaire le vrai pouvoir supra constitutionnel à l'ARMEE:retour au point de départ de 1952!Et tempi pour le Peuple, désormais les "libéraux" perpétuent la tradition du Pays:"Régime militaire avec sa facette civile" dont Ils ont le rôle de figurants mis en scène par les USA et qq Arabes

X
Philippe29
-1392 points

Mohamed Morsi, une victime ? C'est lui qui a victimiser les égyptiens, plus particulièrement les coptes, et qui a démontrer son incapacité à gouverner l'Egypte.

Mohamed Morsi n'a rien fait en faveur des femmes victimes régulièrement d'agressions sexuelles parfois même en pleine rue, à la vue et aux sus de tous.

Mohamed Morsi n'a rien fait contre les enlèvements de filles chrétiennes (parfois des adolescentes de 13-14 ans) par les salafistes et qui ont étaient contraintes de se convertir à l'islam et de se mariaient avec des hommes musulmans (un peu plus violent que l'islamophobie en France, non ?).

Quant à ceux qui disent que Morsi a été élu démocratiquement, je rappelle juste que 48% des égyptien(ne)s n'ont pas étaient voter l'année dernière et que Morsi n'a était élu qu'avec 51 et quelques pour cent des suffrages exprimés.

L'armée égyptienne à bien agis en dégageant cet incapable. Maintenant, espérons que le peuple d'Egypte n'élira pas à nouveau des islamistes.

X
Hanafy
41 points

Philippe,

Et François Hollande, qu'a t-il fait contre les agresseurs de femmes voilées ces derniers temps ?
Et en France, sommes-nous dans une dictature ? Quid du mariage pour tous pour satisfaire les besoins d'une minorité gay?

Balayez devant votre porte. Les égyptiens ont voté. Votre analyse néo-coloniale, ils s'en passeront.

X
Yasmina
-348 points

C'est un coup detat populaire et non militaire/ Morsi a déçu et a pratiqué une politique sectaire comme chef de parti et non comme chef de tous les Egyptiens. Il n'a pas rassuré les Coptes. L'Egypte est un pays qui se gouverne par le consensus, non en excluant ceraines composantes du pays comme les Coptes et Chiites.

c’est le peuple qui a appelé l'Armée. Le peuple qui est le souverain dans une démocratie. Souverain qui peut déléguer, mais qui peut reprendre aussi.

Article 35 de la déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen de 1793 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ». Ah et aussi l’article 25 : « La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable. ».

X
Yasmina
-348 points

@la rédaction:

"Morsi, sorti grand vainqueur des urnes,"

N'exagerz pas.

Morsi l'a emporté de tres peu sur son rival Chafik candiat des laiques. Ensuite c'était le candidat faute de mieux ou plutot "roue de secours" comme l'on surnomé ses compatriotes. en effet :

Journal le Monde du 4/7/13

Tout commence par un sobriquet dégradant : la "roue de secours". C'est ainsi que l'opposition égyptienne désigne M. Morsi, un apparatchik de la confrérie, propulsé candidat en remplacement de Khairat Al-Chater, son grand ordonnateur, disqualifié pour cause de casier judiciaire. Né en 1951 dans une famille de paysans du delta du Nil, titulaire d'un doctorat en ingénierie décroché aux Etats-Unis, l'homme n'est pas un inconnu. Après avoir grimpé un à un les échelons de la confrérie, ce militant modèle a dirigé le groupe parlementaire des Frères dans les années 2000, l'époque où le régime Moubarak tolérait qu'ils se présentent aux élections sous l'étiquette "indépendants".

X
Philippe29
-1392 points

foulan,

"Et François Hollande, qu'a t-il fait contre les agresseurs de femmes voilées ces derniers temps ?"

Si tu fais référence aux agressions de femmes voilées à Argenteuil je te rappel que la police à mis en doute les témoignages de la gamine de 17 ans et de la femme qui a perdu son bébé. Bien sur, cela ne veut pas dire qu'elles aient mentis mais attendons de connaitre le fin mot de l'histoire avant de crier aux loups.

"Quid du mariage pour tous pour satisfaire les besoins d'une minorité gay?"

Quel est le rapport avec l'Egypte ???

"Les égyptiens ont voté"

Non. DES égyptiens ont voté et finalement les Frères Musulmans ne représentent que 24% des égyptiens. Les Frères Musulmans sont à l'Egypte ce que le Front National est à la France.

X
Saladin
-81 points

@ yanick, tu dis : ...Parce que les millions d'Egyptiens dans la rue contre Morsi et sa politique de "frérisation" de l'appareil d'Etat n'appartiennent pas au peuple arabe?...

Ah bon, alors comment explique-tu que la police qui arrête les frère musulmans aujourd'hui est la même qui tirait à balle réelles sur les manifestants pacifiques lors de la révolution, les militaires qui ont fait le putch sont les mêmes qui protègent Mubarak, et les juges qui annulent les décisions de mursi sont les mêmes de Mubarak ?

X
Spinoza forever
-412 points

J'espère que des élections en bonne et du forme aurons lieu très vite.
Destituer militairement un gouvernement démocratiquement élu est une chose très grave.
Même si ce dernier à montré son incapacité à gouverner et à apporter les solutions que le pays attendais tant.
Faut dire,à la décharge de ce "coup d’état",qu'il a eu lieu sous la pression d'une partie très importante du peuple égyptien lui-même.Car les Frères Musulmans n'ont apportés aucun des changements qu'ils avaient promis,pire, ils semblaient de plus en plus s’inscrire dans la droite ligne du régime autocratique précédent. D’où le sentiment de révolution avorté et confisquée d'une partie du peuple.
Je pense que les Frères Musulmans dont la ligne politique est un conservatisme réactionnaire- voir puritain- sur le plan des valeurs et un libéralisme économique sur le plan du modèle économique était problématique.
Selon mon humble point de vue,l’Égypte mérite mieux que ça- mais c'est au peuple de décider en dernière analyse.

X
TRANSPARENCE
-3 points

Yasmina,

Quand Moubrak gérait pendant des années l'Egypte comme sa propriété privée, pourquoi l'armée n'ait pas intervenu pour secourir le les Égyptiens spoliés de leur dû et le destituer?
Quand son ministre de l'intérieur, organisait des attentats contre une Eglises, histoire de créer des tensions confessionnels pour détourner l’opinion, et se présentait comme le garant de la paix interne? pour quoi l'armée n'était-elle pas intervenue pour le destituer et protéger les minorités en danger?
A moins que l’armée subventionnée par les USA, n'avait pas reçu de consignes de son sponsor de la maison blanche!
Pourriez vous m'expliquez comment une armée nationale peut-être subventionnée par une puissance Étrangère et rester souveraine?
Est-elle au service du peuple? ou des intérêts géostratégique Américains? Vu la confiscation de la révolution par son coup d'état, je doute fort qu'Elle sert le Peuple Égyptien!!!

X
TRANSPARENCE
-3 points

Yasmina,

Il y'a 6 mois son projet de constitution a été approuvé par référendum à 64 % ? Que l’Armée subventionné par les USA a suspendue, outre la destitution de Morsi démocratiquement élu, pour la 1ére fois de l'histoire du pays?

Au fait qui est le chef de ce pouvoir supra-constitutionnel qui est l'armée qui dit servir le peuple mais piétine Ses choix? Est-ce les USA? A mon avis les Égyptiens devraient avoir un droit de vote aux présidentielles Américaines, comme au Sénat pour désigner celui qui se préoccupera réellement de leurs choix, vu que les élections en Egypte sont caducs!!!!!!!!!

X
Pancole
-4221 points

C'est un coup d'Etat militaire, il ne faut pas jouer sur les mots.
Mais prétendre que Morsi est l'émanation d'un vote démocratique a de quoi faire sourire.
En réalité les frères musulmans se sont prêtés aux règles électorales d'une démocratie, simplement parce que ces règles leur permettaient d'accéder au pouvoir. La suite est une tout autre histoire et une année a suffit pour montrer ce que signifiait pour eux le mot démocratie. En réalité Morsi installait une théocratie implacable plus proche d'une dictature type Arabie saoudite que d'une démocratie.
Entre deux maux il faut choisir le moindre et pour l'heure l'armée représente le moindre mal.

Quand on lit les réactions des salafistes pur jus de ce site on est pris d'un fou rire lorsqu'ils prétendent défendre le processus démocratique en Egypte.

Si un jour le FN arrive en France par des élections et applique ensuite une politique raciste et fasciste ceux qui hurlent ne verraient-ils pas l'intervention de l'Armée comme une délivrance

X
barakat
-5 points

Au bal des hypocrites, les États Unis sont rois. Eux qui financent l' armée Égyptienne et qui s' émeuvent devant la presse de la situation au pays du Nil. Non définitivement, l' Occident ne souhaite pas voir la démocratie dans les pays arabes. Certains diront que le peuple égyptien a voulu cette destitution. Foutaise. A t on déjà vu un pays où les dirigeants sont élus à près de 60% puis confortés par un nouveau vote et être déchus quelques semaines plus tard ?
Les stars, églises, patrons et intellectuels égyptiens que l' ancien régime avait si bien engraissés ont vite vu que rien de bons ne viendrait pour eux avec la dite démocratie. Les voici applaudissant à deux mains un putsch militaire. Ils laisseront les intellectuels trouver une justification intellectuellent acceptable à tout ce cirque.

X
rimas72
63 points

Retour à la case départ pour les égyptiens. Peut-être que c'est ce qu'il faut pour eux.
Je pense que l'armée est la seule qui est capable de préserver la cohésion de l’Égypte de grès ou de force.
Si Morsi était resté au pouvoir les deux camps se seraient radicalisés au points de basculer dans la guerre civile.
Malheureusement, la solution idéale (démocratie, état de droit, droit de l'homme, liberté du culte,...etc), n'existe pas en Égypte car le peuple manque de maturité, mais la moins pire s'est imposé.
Ce qui se passe en Égypte est valable dans tout le monde arabe.

X
kamel
83 points

Je propose à Philippe de se dévoiler, sort de ce corps lepen!!!
Ces propos sont ignobles, racistes , populistes, bref à vomir.
Comment critiquer un gouvernement qui essaie contre vents et marée de mettre le pays debout, sachant que les usa ont retiré les perfusions financières et que le pays est sous respiration artificielle, parler de démocratique variable selon que l'on soit du coté occidental ou arabe, cela demontre bien votre état d'esprit minable et équivoque, se faire le porte parole à distance des coptes et autres minorités, commencer déjà à le faire avec les minorités invisibles en France qui sont tous les jours persécutées en raison de propos tenus par vous et vos amis fascistes. Denier les agressions islamophobes qui ont eu lieu à Argenteuil, et remettre en question des faits avérés relève du mépris et du fascisme intellectuel. Votre place est plutôt sur le sites du FN,
http://www.slate.fr/story/74663/argenteuil-femmes-voilees-agressions-ten...

X
Adjissa
15 points

Le double jeu n'est pas seulement dans les pays arabes se revendiquant souvent de façon hypocrite comme musulman mais bien des les régimes occidentaux qui d'un coté critiqueront et condamneront les dictatures au pouvoir dans les pays musulmans et lorsque cela les arrange parleront en demi- teinte d'un rééquilibrage de la démocratie. Le loup est ici débusqué. Les régimes occidentaux se souhaitant voir arriver au pouvoir que les gouvernement qui les arrangent rejouent ici la carte du colonialisme mais dans une version beaucoup plus insidieuse, beaucoup plus vicieuse et donc quasi imperceptible pour le commun guère au courant de ce type de nuances.

X
Saladin
-81 points

@palazzo, tu dis : ...En réalité Morsi installait une théocratie implacable plus proche d'une dictature type Arabie saoudite que d'une démocratie...

Alors comment explique tu que les militaires qui se rebellent aujourd'hui contre le président élu Mohamed Mursi sont ceux qui protègent en même temps le dictateur Mubarak, la police qui tirait sur les manifestants lors de la révolution est celle qui arrête les frères musulmans aujourd'hui et les juges qui annulent les décisions de Mursi sont ceux qui falsifiaient les éléctions de Mubarak ?

X
Mounir.Ben
1 points

ce coup d'Etat arrive juste après le remplacement d'émir au Qatar où le père était proche des frères musulmans. C'est incroyable tout de même cette hypocrisie des médias qui ne relatent pas le fait qu'il a été élu par le peuple et donc en aucun cas il faut changer de président jusqu'à la fin de son mandat

X
Abdelkader Dehbi
22 points

""La révolution égyptienne entre dans une nouvelle phase et cet apprentissage démocratique est au contraire une excellente nouvelle pour les peuples arabes.""

Rien n'est plus hideux que l'hypocrisie politique des deux-poids-deux-mesures. Le président Mohamed Morsi a été démocratiquement ELU par le peuple. Point / Barre !

Ce qui vient de se passer c'est bel et bien un Coup d'Etat criminel perpétré par des généraux d'opérette et toute cette cour des miracles allant des grands truands et compradores du clan des Moubarak au pope des coptes en passant par le mufti de service d'Al-Azhar et des salafistes "hors d'âge" comme vous dites...

Par ailleurs, les arabes ne vous ont nullement mandaté pour parler en leur nom et leur annoncer votre "excellente nouvelle" avec un paternalisme digne de l'Algérie des colons.

X
Philippe29
-1392 points

kamel,

"sort de ce corps lepen"

Désolé pour vous mais je suis Marxiste.

"Ces propos sont ignobles, racistes , populistes"

Et en quoi mes propos sont ignobles, racistes et populistes (pour rappel, le populisme c'est être proche des préoccupations du peuple) ?

"Comment critiquer un gouvernement qui essaie contre vents et marée de mettre le pays debout"

C'est le principe même de la démocratie, pouvoir critiquer ceux qui ont étaient élus.

Quant à votre analyse économique elle ne tient pas compte d'un pilier essentiel de l'économie égyptienne : le tourisme, qui a était mis à mal suite à l'élection de Mohamed Morsi.

"commencer déjà à le faire avec les minorités invisibles en France qui sont tous les jours persécutées"

Et qui est persécuter en France ?

Sur les agressions d'Argenteuil, j'ai juste appeler à la retenue en attendant la conclusion des enquêtes (toujours en cours à ce jour).

X
diddykong
0 points

Les occidentaux n'ont que faire que dans nos pays musulmans la démocratie soit appliquée ou non. le seul truc qui les intéresse c'est qu'on se détache de notre religion. Regardez la Turquie avant qu'Erdogan ne soit président, les occidentaux disaient de ce pays que c'était une "démocratie laïque", une fois qu'un parti musulman monte au pouvoir on a un changement de discours...

Bref, dans nos pays musulmans ce qu'il nous faut ce n'est pas une démocratie mais des républiques islamiques n'en déplaise aux occidentaux !