Belgique : un fonctionnaire musulman licencié pour avoir refusé de serrer la main d'une femme

Belgique : un fonctionnaire musulman licencié pour  avoir refusé de serrer la main d'une femme

En Belgique,  les responsables administratifs peuvent avoir « la main lourde » quand vous ne tendez pas la main à votre supérieur qui s’apprête à vous saluer en vous serrant la main.

Le quotidien belge Le Soir rapporte que "Jean-François, un Belge converti à l’islam, et employé à la Ville de Bruxelles a été licencié parce qu’il avait refusé de serrer la main de son échevine de tutelle, Karine Lalieux (PS)". L’employé du musée  de Bruxelles  a « prétexté que sa religion lui interdisait de toucher des femmes. »Le titre d’échevin est équivalent dans ce pays à celui d’adjoint au maire. Toujours selon Le Soir, cette décision a été prise le 29 avril dernier, "à huis clos, lors du conseil communal (…) et  l’ex-employé des musées de Bruxelles ne s’est pas présenté pour se défendre." 

Après le voile, le niqab, la barbe, la suspicion se focalise sur le « savoir-vivre ». Ce licenciement particulièrement sévère démontre désormais que le moindre geste peut être interprété comme l’expression d’un radicalisme religieux.

commentaires