Tariq Ramadan fait fuir Manuel Valls et Najat-Vallaud Belkacem

Tariq Ramadan fait fuir Manuel Valls et Najat-Vallaud Belkacem

Que son paraphe s’appose sur une pétition, en l’espèce un appel publié en 2011 par le Nouvel Observateur contre le « débat-procès sur la laïcité », ou que sa présence soit annoncée à un colloque, en l’occurrence un forum européen à Florence, les mêmes causes produisent invariablement les mêmes effets : Tariq Ramadan continue de cristalliser les peurs de la classe politique française, qui doit craindre l’opprobre ou la contamination en figurant à ses côtés, que ce soit par signature ou tribune interposées…

Ce nouvel affolement qui a conduit, selon les informations du Monde, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, et  sa collègue Najat Vallaud-Belkacem, ministre du droit des femmes et porte-parole du gouvernement, à annuler in extremis leur participation au forum organisé en partenariat avec Le Monde et intitulé « The State Of Union »("l'Etat de l'union", en référence au discours annuel prononcé par le président américain), n’honore pas la grande tradition voltairienne du débat d’idées contradictoire.

Ne vaudrait-il pas mieux affronter celui que l’on prétend combattre, plutôt que de le fuir comme la peste à la seule évocation de son nom, au risque de trahir certaines causes essentielles en retirant sa signature comme l’ont fait Martine Aubry et Laurent Fabius, sous les coups de semonce de Copé (pétition du Nouvel Obs), et de passer pour des pleutres incapables de tenir la distance intellectuelle pour Manuel Valls et Najat Vallaud-Belkacem ?

Pourtant, ce forum ne rassemble rien que du beau monde (entre autres Mario Monti, le président de la commission européenne José Manuel Barroso, et l'ex-ministre britannique David Miliband). Mais les deux ministres de l’ère du changement préfèrent, manifestement, perpétuer la fameuse désertion à la française devant l’islamologue suisse dont le légendaire double langage, qui lui colle à la peau, est une arme de dissuasion massive en France…

Publicité

commentaires